Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

dimanche 8 août 2010

Le quarantième des Canucks, l'heure des bilans...


Et oui, comme le temps passe... Les Canucks fêteront leur quarantième anniversaire en grande pompes et pour l'occasion, ils revêtiront un quarantième chandail en autant de saisons... Je déconne... Comme vous voyez sur la photo plus haut, ce chandail s'inspire de celui porté à domicile lors des premières saisons avec un V sur les manches et il ne comporte pas de noms à l'arrière, chose qui est obligatoire dans la NHL depuis la fin des années 70. Il sera porté à cinq reprises apparemment. La première sera porté lors du premier match à domicile des Canucks face aux Kings de Los Angeles le 9 octobre prochain. D'ailleurs, les Canucks jouèrent le premier match de leur histoire ce même jour quarante ans plus tôt face à ces mêmes Kings de Los Angeles qui l'emportèrent 3 à 1. Ils revêtiront également ce jersey lors de quatre matchs où ils hororeront un joueur ayant marqué l'histoire de la franchise. Le premier sera Orland Kurtenbach le 26 octobre...

Qui?

Orland Kurtenbach (sur la photo en compagnie d'Henrik Sedin) fut le premier capitaine des Canucks lors de leur premières saisons. Avant de jouer dans la NHL dans les années 60, il fut une des vedettes des Canucks de la WHL, ancienne ligue professionnelle de l'ouest un peu à la AHL. Il fit donc une sorte de retour triomphal avec la jeune équipe. Il connut de bonnes saisons considérant qu'il évoluait avec un club d'expansion et termina sa carrière en beauté dans une ville qui le respectait beaucoup... Il fut donc la première grande vedette des Canucks. Il coacha également l'équipe durant une saison et demie sans trop de succès à la fin des années 70... Ce sera donc le premier des 4 joueurs des Canucks qui sera honoré dans ce qui sera appelé le "Ring of Honor"...

Les autres noms n'ont pas encore été annoncés... Mais ça revient encore à une farce que je dit toujours à propos des Canucks, que leur histoire plus qu'ordinaire... Ils n'ont pas de championnats, seulement deux présences en finale et ils n'ont pas eu de joueurs vraiment marquant qui font parti du Temple de la renommée. Seul Cam Neely, Igor Larionov et Mark Messier font parti des joueurs ayant jouépour les Canucks qui font parti de ce groupe sélect et on s'entend pour dire qu'ils ne sont pas là pour leur succès avec les Canucks. Seul selon moi Pavel Bure et peut-être un jour Henrik Sedin peuvent représenter un véritable candidat... Ça nous laisse donc un nombre de héros locaux qui ont bien représenté les Canucks et qui ont plu aux fans, mais sans que le reste des fans des autres équipes de la ligue ne soient étonnés...

Regardez par exemple les numéros retirés... Les Canucks ont pour l'instant deux numéros retirés, ceux de leur ancien capitaine durant les années 80, Stan Smyl et celui de Trevor Linden, un autre ancien capitaine fort populaire à Vancouver... Ils retireront également le numéro 26 de Markus Naslund en décembre. Je ne nie pas le leadership de ces deux joueurs et l'attachement de leur fans, mais est-ce que ces joueurs furent réellements des joueurs exceptionnels? On ne peut pas se placer dans la perspective d'un fan du Canadien de Montréal afin de répondre à cette question selon moi, mais si on prend des équipes nées à la même époque, prenons par exemple les Sabres, les Flames et les Islanders, on voit qu'il manque quelque chose dans l'histoire des Canucks, un véritable joueur de concession... Pas de Denis Potvin, pas de Gilbert Perreault, pas de Lanny McDonalds...

Voilà, on ne peut que regarder l'histoire des Canucks en se disant qu'il s'agit d'une équipe ordinaire. Pas de période mythique, pas de joueurs uniques, pas de championnat... En fait j'ai l'impression que la seule chose dont on parle quand onparle de l'histoire des Canucks, c'est surtout l'historie de leur chandail et à l'avant-plan leur inoubliable chandail en V. On parle souvent de ce chandail, mais si peu de ceux qui le portèrent... C'est peut-être à l'image de l'équipe... Espérons que la troupe des jumeaux Sedins et de Roberto Luongo apporterons au gourmant public de Vancouver ce qu'ils méritent, après tout, la Coupe Stanley ne s'est pas retrouvée à Vancouver depuis 1915...




Mais je vous laisse faire vos propres bilans...

Et pour ce qui est des autres joueurs qui seront honorés, j'irais avec ceux-cis :

Richard Brodeur : Parlez à un fan des Canucks, et Richard Brodeur sera dans ses premiers souvenirs... C'est avec son brio devant le filet que les Canucks atteignirent la finale de la Coupe Stanley en 1982. C'est lui qui donna les premiers vrais moments heureux de l'équipe et qui débuta une tradition de grands gardiens des Canucks avec Kirk McLean et Roberto Luongo...


Trevor Linden : Certainement le joueur le plus central de l'histoire des Canucks même si le reste du monde s'en fout... C'est lui qui mena l'équipe à la finale de 1994 avec son leadership. Joueur très travaillant, bon marqueur, il devint le capitaine de l'équipe à 21 ans et c'est lui que l'on nomme Captain Canuck en référence à la bande dessinée du même nom... à noter que Stan Smyl possédait ce surnom avant Linden...


Pavel Bure : Je ne comprends pas pourquoi de nos jours on a une mauvaise opinion à propos du Russian Rocket. C'est peut-être en raison de ces rumeurs de collusion avec la mafia russe ou encore le fait qu'il connut une courte carrière, mais il n'est pas selon moi respecté à sa juste valeur. Rappelez-vous le temps où Bure évoluait avec les Canucks, il était véritablement la star explosive que l'équipe désirait depuis si longtemps... Si Trevor Linden ou Stan Smyl furent des leaders adorés du public, Bure fut un vedette. En tant que joueur des Canucks, il connut deux saisons de 60 buts, ce qui fait beaucoup d'occasions de faire lever les foules... Si il faut rétablir le nom de Pavel Bure, ça doit commencer selon moi avec une reconnaissance de la part de l'équipe avec qui il connut ses meilleurs moments...

Il se pourrait qu'Harold Snepst ou encore Stan Smyl figurent dans ce groupe, mais je préfère les trois autres... Je doute également que Markus Naslund soit du nombre en raison du fait que son chandail sera retiré en décembre... Todd Bertuzzi ou Kirk McLean sont également des joueurs très populaires auprès des fans des Canucks, mais encore une fois, je crois qu'ils ne peuvent pas être comparés aux trois autres nommés plus haut...


6 commentaires:

Tony Tanti a dit…

pour une raison que j'ignore mon vote irait a Tony Tanti...

Simon a dit…

Richard Brodeur: En secondaire 5, comme tu le sais, j'ai fait un voyage échange en Colombie Britannique. Cett journée là la famille qui m'hébergeait visitait la maison des grands parents. Et je vois dans un coins du salon, une plaque commémorant la saison 1982 avec une photo de Richard Brodeur en train de faire un arrêt spectaculaire. Alors que je m'approche et examine la plaque, le père en question s'approche et je lui dit: 'It's Richard Brodeur.' Et il y va de: 'No it ain't it's Rick Brôdjure.' Là je suis confus pendant une minute et je répond: 'I am pretty sure this is Richard Brodeur.' et il répond: 'You are wrong, this is Rick Brôdjure and he was my hero growing up.'

J'ai laissé ça de même et j'ai pas ostiné.

Anonyme a dit…

Rick Brôdjure... !!
Elle est bien bonne !

Nathalie

monsieur seb a dit…

pourquoi pas un poll pour qu'on puisse voter pour notre canuck préféré? les gardiens des thrashers s'en viennent poussiéreux...

Martin ITFOR a dit…

OUais, je fais ça betôt!

►Bouffe et opinions a dit…

D'accord pour le sondage des Trashers qui n'est plus pertinent. En passant, Markus Näslund est l'un des rare joueur des Canucks avec Pavel Bure et Henrik Sedin à avoir gagné une honneur individuel.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Troph%C3%A9e_Lester_B._Pearson