Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mardi 2 novembre 2010

Les trésors de Simon #12 : Richard Sévigny

J'ai déjà parlé ailleurs d'une carte de la série O-Pee-Chee 1984-85 superbement airbrushée, celle de Ken Linseman. En voici une autre superbe provenant de la collection de mon ami Simon, celle de Richard Sévigny...

Richard Sevigny devant

Ça ne paraît pas pas à première vue, mais quand on regarde le logo attentivement, la carte de Sévigny est peinturée par dessus son uniforme du Canadien. Un des rares joueurs à avoir traversé la 20 (ou la 40) durant la rivalité Canadiens-Nordiques, Richard Sévigny signa à titre d'agent libre avec les Nordiques en juillet 1984, soit quelques mois après avoir été impliqué dans la fameuse bataille du Vendredi Saint. Je crois, corrigez-mois si je me trompe, que Jean Hamel est le seul joueur à avoir traversé la 20 (ou la 40) durant la rivalité Canadiens-Nordiques. Il fut réclamé au ballottage entre deux saisons en 1983.

Sévigny ne joua que 35 matchs en 3 saisons avec les Nordiques. Il ne joua que 20 matchs dans les pattes de Daniel Bouchard et Mario Gosselin lors de la saison 1984-85 et ses tâches allèrent en descendant lors des saisons suivantes alros que ses passages avec l'Express de Fredericton allèrent en augmentant. Il ne joua qu'un seul match avec Fredericton en 1987-88 avant de prendre sa retraite par la suite...

Richard Sevigny derrière

On se rappellera plus de Richard Sévigny pour avoir dit en 1981 à l'aube des séries éliminatoires où le Canadien affronta les Oilers que Guy Lafleur allait mettre Wayne Gretzky dans sa poche... Cette citation passa notamment à l'histoire après que les Oilers et le grand Wayne battirent le Canadien en 3 matchs. Gretzky se permit même de récolter un record de 5 passes durant un match... Plus jamais par la suite on ne douta du talent de Wayne Gretzky et de sa bande...

La même année, Sévigny, en compagnie de Denis Herron et Michel "Bunny" Laroque, remportèrent le trophée Vézina. C'était la dernière fois que le trophée fut remis au combo de gardiens ayant la plus basse moyenne, l'équivalent du Jennings de nos jours...

2 commentaires:

Sébastian Hell a dit…

Si jamais tu la mets à vendre, celle-là, fais-moi signe...!

keithacton a dit…

Je suppose que quand vous dites que Sévigny est le seul à avoir traversé la 20 avec Jean Hamel durant la rivalité Québec-Montréal, vous parlez de la période LNH. Si on inclut la période AMH, il faudrait ajouter Dale Hoganson, Réjean Houle, Danny Geoffrion et bien sûr votre idole, Jean-Claude Tremblay. (Et Guy Lafleur est passé proche.)