Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mercredi 19 janvier 2011

Ma plus vieille carte...

Voici ma plus vieille carte de hockey :

Reibel front

Il s'agit d'une carte Topps 1954-55 de Earl Reibel. Cette série était la première de la compagnie Topps. Cette série comprenait en tant que tel seulement les 4 équipes américaines de la NHL. Comme l'autre compagnie, Parkhurst, ne faisait que des cartes des Maple Leafs et du Canadien, la plupart des cartes de cette série sont des cartes "recrues". Cette série comporte donc les premières cartes officielles de Gordie Howe, Terry Sawchuk et Gump Worsley... Celle de Gordie Howe à elle seule peut se vendre entre 2000$ et 10000$. On voit qu'on a pas affaire ici à une série Pro Set 1991-92...

En fait j'ai eu cette carte et une autre (Léo Labine je crois) de la même collection que je ne trouve plus contre des Pro Set qu'il manquait à une personne pour terminer sa collection... Comme les Pro Set ne valent pas de la marde de nos jours, j'aime mieux avoir des cartes des années 50 maganés que des Pro Set...

À ce que j'ai lu, il est très difficile d'avoir la série des 60 cartes en parfaite condition en raison des presses qui ont produite les cartes qui donnaient déjà à l'usine des difficultés à certaines carte., arrondissant les coins de certaines cartes... Il faut en plus que la gomme à mâcher n'ait pas trop fait de mal à la carte, vous savez le genre de colle qui restait sur les cartes... Et comme ces cartes ont été produite il y a plus de 55 ans, les faire survivre aux élastiques qui tenaient les cartes, aux parties de cartes imaginaires, au mauvais entreposage etc. Ma carte ici n'a d'ailleurs pas très bien survécu au temps...

Le derrière de ma carte est quand même assez magané... En fait, je l'ai eu comme ça au début des années 90 et je l'ai mis dans un plastique rigide depuis mais je doute qu'on ait été attentionné avec cette carte...

Reibel back

J'aime beaucoup le fait que bien que la personne ayant possédé cette l'ait "scrappé", mais il a prit soin en mettant le numéro de la carte dans une déchirure. Remarquez également que la carte est mal centrée car on ne peut pas lire l'information sur le banc de pénalité au complet et le mot "Wings" se termine à "Win". Il s'agit d'un autre facteur qui dévaluera la carte. J'aime beaucoup le dessin du joueur sur le banc de pénalité, surtout qu'il est avec le diable et qu'il a un chandail des Rangers... Remarquez comment son gant semble mou...

J'aime beaucoup le design avant de cette série. Comme vous le voyez, le devant de la carte présente un dessin du joueur dans un fond blanc, ce qui fait un design minimal assez effectif. Ce design a d'ailleurs été repris pour une série nommée Topps Heritage en 2000-01.

Pour ce qui est du joueur... Earl "Dutch" Reibel arriva avec les Red Wings, comme on l'indique derrière la carte, lors de la saison 1953-54, formant un trio avec Gordie Howe et Ted Lindsay et remportant la Coupe Stanley à son année recrue... En tout, il passa 4 saisons et demie avec les Red Wings et remporta la Coupe Stanley à deux reprise. Sa meilleure saison fut en 1954-55 alors qu'il ammassa 66 points en 70 matchs. Reibel avait beau évoluer avec beaucoup des joueurs plus salauds de tous les temps comme Ted Lindsay ou Gordie Howe, il se mérita en 1956 le trophée Lady Bing. J'imagine qu'à une époque où les joueurs les plus vicieux étaient aussi les meilleurs joueurs, on ne devenait pas nécessairement un héros en remportant ce trophée...

Sa carrière prit une pente descendante en décembre 1957 alors qu'il fut échangé au Blackhawks dans le même échange qui envoya Bill Dineen aux Hawks. Reibel ne joua qu'une seule demi-saison avec Chicago. Il prit le chemin de Boston pour la saison suivante sans trop retrouver la verve de ses années avec les Red Wings avec les nounours. Lors de sa seule saison à Boston, il récolta un mince 14 points en 63 matchs. La saison 1958-59 fut sa dernière dans la NHL. Il termina sa courte carrière en évoluant deux saisons avec les Reds de Providence de l'AHL. Il prit sa retraite alors que les Reds l'échangèrent à San Francisco dans la WHL (l'équivalent de l'Ouest de l'AHL), refusant de prendre le chemin de la Californie...

Il est décédé en 2007 d'un AVC à l'âge de 76 ans dans sa ville natale, Kitchener en Ontario.

Aucun commentaire: