Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

vendredi 12 août 2011

Trêve de hockey #51 : Dave Dravecky



DDravecky1990 001

DDravecky1990endos 001

 
Ce billet a pour but de souligner l’anniversaire d’un bien triste événement dans l’histoire sportive à Montréal. C’est le 15 août 1989, sur le monticule du Stade Olympique, que s’est abruptement terminée la carrière de Dave Dravecky.

C’est en 1982 que Dave Dravecky, un lanceur gaucher, atteignit les ligues majeures avec les Padres de San Diego. À sa deuxième saison, où il est utilisé comme partant, il s’illustre suffisamment pour être invité au match des étoiles et termine l’année avec une fiche de 14-10.

En 1984, il est principalement utilisé en relève et aide l’équipe à atteindre la Série Mondiale pour la première fois de son histoire, qu'elle perdra contre les Tigers.

Le 4 juillet 1987, il prend le chemin de San Francisco avec Kevin Mitchell et Craig Lefferts, alors que Mark Grant et Mark Davis prennent le chemin inverse. La transaction semble sourire aux Giants, qui gagnent le championnat de la division Ouest, mais perdent la Série de Championnat contre les Cardinals de St.Louis.

C’est en 1988 que les choses se gâtent. On détecte dans son deltoïde gauche (donc le bras avec lequel il lance) un cancer. Il doit subir une intervention chirurgicale au cours de laquelle on lui enlève la moitié du deltoïde. Au cours du processus, on doit aussi lui geler l’humérus.

La réhabilitation sera longue et implique bien sûr un retour dans les mineures. Mais le 10 août 1989, contre toute attente, il est de retour dans les majeures. La chose a bien sûr amplement attiré l'attention des médias un peu partout en Amérique du Nord. En tant que partant, il lance huit manches pour battre les Reds 4-3.

Cinq jours plus tard, il affronte les Expos. En cinquième manche, il sent une certaine douleur dans son bras, mais n’en fait pas de cas. En sixième, alors qu’il affronte Tim Raines, un bruit affreux se fait entendre dans le Stade. Dravecky s’écroule. Son humérus, que le gel a affaibli, s’est rompu. C’est la fin de sa carrière.

Il continuera malgré tout à suivre son équipe, qui est en pleine course au championnat. D’ailleurs, après que les Giants aient éliminé les Cubs pour accéder à la Série Mondiale, il participera à la célébration d’après-match, où il se fracturera le bras de nouveau. Les Giants perdront ensuite l’ultime série contre les A’s d’Oakland, dans la Série Mondiale interrompue dix jours par un important tremblement de terre.

D’autres chirurgies seront nécessaires, jusqu’en juin 1991, où son bras et son épaule gauches devront finalement être amputés, pour éviter que le cancer ne se répande.

Dave Dravecky a malgré tout survécu à sa maladie. Il est aujourd’hui conférencier et fait des discours de motivation.

Sources : baseball-reference.com, davedravecky.com, “Dave Dravecky Was Told He Risked Fracture” de Robert Thomas, 17 août 1989, New York Times, “Dravecky Hurt Again”, Associated Press, 10 octobre 1989, New York Times

2 commentaires:

monsieur seb a dit…

1 - cibole, pas trouvable sur youtube!
2 - si j'ai bien compris, il s'est blessé pendant qu'il fêtait le pennant?
3 - pas rapport, mais parlant de chercher des vidéos de blessures dégueulasses sur youtube, savais-tu que le poste qui diffusait la game blues-sabres le soir où clint malarchuk s'est blessé a récemment publié toutes les bandes vidéos de ce qui a été filmé, de tout les angles de caméra et ce qui s'est passé pendant la pause publicitaire? yummy!

keithacton a dit…

@monsieur seb

1) Effectivement, je l'ai cherché moi aussi et je ne l'ai pas trouvé.

2) Oui, il courait vers le monticule après le dernier retrait et il y a eu une collision avec un autre joueur.

3) Je ne sais pas ce que Clint Malarchuk en pense...