Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

dimanche 10 novembre 2013

La bague de Jim Pappin...


Jim Pappin a toujours été un nom qui m'a fait rire. Je ne sais pas pourquoi, il y a des chsoes qui me font rire plus que d'autres...

Néanmoins, l'histoire de Jim Pappin revêt un caractère assez unique qui s'est joué notamment en deux temps...

Natif de la région de Sudbury, Jim Pappin a très tôt été introduit dans la système des Maple Leafs de Toronto. Il lui fallut toutefois plusieurs années avant de parvenir à la NHL, lors de ses premières années professionnelles, Pappin fut assignés aux Americans de Rochester, le fameux club école historique des Maple Leafs. ce n'est qu'à sa quatrième saison dans l'organisation, en 1963-64 que Pappin put finalement passer la majeure partie de la saison à Toronto, ce qui lui valut de faire partie de l'équipe chamionne de la Coupe Stanley à sa première saison dans la grande ligue... Ce ne fut toutefois qu'en 1966-67 où il fut jumelé à Pete Stemkowski et Bob Pulford qu'il s'établit finalement comme un joueur de la NHL, récoltant  21 buts. Cette saison-là, Pappin fut non seulement un membre de la fameuse formation qui fut la dernière des Leafs championne de la Coupe Stanley mais fut le marqueur du but qui donna à son équipe ce fameux championnat...

Malgré son statut de héros, la saison 1967-68 de Pappin fut la dernière de Pappin. Non seulement il connut une saison plus ordinaire que la précédente, mais son attitude avec la direction relativement à son salaire fit en sorte de ne pas s'attirer la sympathie de la direction de l'équipe. C'était dans ces années où les joueurs ne parlaient que trop peu d'argent avec leurs coéquipiers, cette époque où certains joueurs plus acoquinés avec la direction pouvaient gagner plus que les joueurs plus performants et c'est à ce point que Pappin devint assez bouillant en négociant avec les Leafs. Pappin, joueur adoré des fans, désirait être payé plus que certains joueurs qui gagnaient plus que lui mais qui produisaient moins. La chose peut paraître étrange, mais à cette époque, surtout avec les Maple Leafs de Punch Imlach, la chose ne se faisait pas. Ainsi comme Jim Pappin est sorti de "l'omerta salarial", sa seule récompense fut d'être échangé aux Blackhawks de Chicago en retour de Pierre Pilote, grand capitaine de l'équipe et natif du Saguenay...



Avec les Hawks, Pappin forma un trip avec Dennis Hull et Pit Martin et devint un marqueur assez constant, récoltant notamment plus de 20 buts à ses 7 saisons à Chicago. Sa meilleur saison fut en 1972-73 avec 42 buts et un total de 92 points. Quelques saisons plus tard, en 1975-76, Pappin fut échangé aux Seals de la Californie en retour du capitaine de l'équipe, Joey Johnston. Pappin ne connut aucun succès à sa première saison avec les Seals et des maux de dos sonnèrent le glas de sa carrière la saison suivante alors qu'il avait prit le chemin de Cleveland avec l'équipe...


Pappin termina sa carrière avec un total de 278 buts en 767 matchs pour un total de 573 points en plus d'avoir mis la main deux fois sur la Coupe Stanley. D'ailleurs l'autre partie de l'histoire de Pappin concerne un des souvenirs de ces conquêtes de la Coupe Stanley, soit la bague de la Coupe Stanley de 1967... 

Après avoir été échangé par les Maple Leafs, Jim Pappin ne voulait plus rien savoir de cette équipe et se débarrassa de tout ce qui portait le logo des Leafs, dont sa bague de la Coupe Stanley de 1967 qu'il donna à son beau-père. Ledit beau-père qui demeurait en Floride perdit la Coupe Stanley durant les années 70 sur une plage. Après avoir fait tout pour la retrouver, il contacta Eddie Shack et en fit faire une copie auprès du même joaillier qui avait fait l'original pour en avoir une copie. C'est lors du divorce de Pappin en 1982 alors que son (maintenant) ex-beau-père lui rendit sa bague que la vérité fut connue de Pappin.

Comme la bague fut remplacée par une copie conforme, Pappin ne se soucia guère du fait que l'original fut perdue et porta la copie comme si c'était l'original pendant une trentaine d'années. C'est en 2007 qu'une personne qu'une personne qui gagne sa vie à fouiller les plages de la Floride pour trouver des trésors trouve cette bague en se promenant avec un détecteur de métal. Croyant qu'il s'agissait d'une bague à l'effigie de la Sainte-Vierge, il fit des recherches pour finalement découvrire que ce dessin était une coupe Stanley et à qui cette bague appartenait. 

Pappin fut alors contacté par la personne et un accord fut conclu avec le chercheur de trésor pour un montant moyennant le retour de la bague. Pas tant con, Pappin vendit la copie autour de 17000$, remboursa son ex-belle-famille pour l'investissement de son ex-beau-père pour le remplacement, paya le vendeur et donna autour de la moitié du montant à ladite personne qui trouva la bague...

C'est ainsi que Jim Pappin retrouva sa bague après presque 40 ans...


D'ailleurs, il n'avait pas raconté l'histoire de la bague à sa deuxième femme avant qu'elle décrocha le téléphone lorsque le chercheur de trésor téléphona à Pappin pour lui annoncer qu'il avait trouvé cette bague...

De nos jours, Pappin est dépisteur pour les Ducks...

Aucun commentaire: