Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

samedi 30 novembre 2013

Voir la vie en turquoise

Avant les années 90, les équipes de sport professionnel étaient plutôt conservatrices dans le choix de leur couleur d'uniformes. On ne s'aventurait guère en dehors des couleurs de base telles que le bleu, le rouge, le jaune ou le vert. Quelques équipes se démarquaient ici et là par l'usage d'orange ou de violet mais en général c'était assez tranquile. C'est en 1988 qu'une nouvelle équipe arriva sur la scène et influença pour le meilleur et surtout pour le pire le monde du design d'uniforme sportif.


Quoiqu'on pourrait débattre le fait que les Dolphins de Miami utilisent une teinte de vert-aqua depuis les années 60 et que les Seals de la Californie ont également porté du turquoise pendant quelques saisons, Ce sont les Hornets de Charlotte de la NBA qui sont généralement reconnus comme les premiers à vraiment avoir popularisé l'usage du turquoise dans le monde du sport.


Si vous étiez un jeune garçon au tournant des années 80 et 90, vous vous rappelez sûrement de cette époque où vous ne pouviez pas faire un pas dehors sans voir un de vos comparses porter un machin aux couleurs des Hornets, qui en plus du turquoise, se mirent également à utiliser le violet, autre couleur peu utilisée à l'époque. L'énorme succès marketing de l'équipe donnera le ton aux années folles de la fin du siècle où plusieurs autres équipes adopteront des teintes de couleurs similaires et de nouveaux designs plus risqués et moins conventionnels.




Après les Hornets, ce fûrent les Sharks de San Jose qui cimentèrent la popularité du turquoise dans la culture populaire lors de leur arrivée dans la ligue en 1991. Dans le cas des Sharks, je ne sais pas s'ils ont vraiment adopté le turquoise dû aux succès des Hornets car les propriétaires de l'équipe étaient les mêmes que les Seals de Californie, qui avaient porté du turquoise dans les années 70. Ils voulaient probablement refaire revivre l'esprit de leur ancien projet. Quoi qu'il en soit, les Sharks fûrent également un succès marketing auprès des jeunes, qui s'arrachèrent les casquettes et les chandails de coton ouaté à l'effigie de San Jose dans les Zellers et autres Aubaines Chocs...


Les autres sports emboitèrent le pas. En 1993, lors de la première expansion au baseball majeur depuis 1977, la nouvelle équipe des Marlins de la Floride fît son appartition et voulu surfer sur la vague turquoise. Lors du dévoilement de l'équipe, les Marlins présentèrent 4 uniformes différents...



La même année, les Mariners de Seattle changèrent leur logo et leur uniforme et le turquoise fût adopté comme couleur secondaire. En 1994, ils sortirent un 3ème chandail (autre gimmick des années 90) avec le turquoise en avant-plan.


Mais si on retourne au hockey, d'autres équipes adoptèrent tranquilement la couleur turquoise et autres variations de cette dernière après les Sharks. On peut débattre au sujet des Mighty Ducks d'Anaheim qui utilisèrent une couleur "emeraude" à leurs débuts. Tout dépendemment de l'éclairage ou de la qualité d'image, celà ressemblait plus souvent qu'autrement à du turquoise.


Les Islanders de NY poussèrent les choses un peu trop loin lors de la saison 1995-96 en changeant leur chandail. En plus d'adopter un nouveau logo qui fût universellement ridiculisé, ils adoptèrent un concept de vagues pour le reste du chandail et les noms et numéros des joueurs. L'ajout de turquoise ne fît qu'empirer les choses. Ce chandail affreusement magnifique dura jusqu'en 1997-98 mais le logo pour sa part ne dura qu'une seule saison.


Tout porte à croire que les Nordiques de Québec auraient eux aussi succombé à la tentation du turquoise s'ils étaient demeuré dans la capitale nationale. Ce nouveau chandail aurait fait son apparition pour la saison 1996-97 si l'équipe avait survécue.


 Il fût un temps où il était devenu difficile de différencier le turquoise du bleu. Les Capitals de Washington changèrent leur chandail et leurs couleurs en 1995 et un peu comme les Mighty Ducks, selon l'éclairage, le chandail a tantôt l'air bleu, tantôt l'air turquoise, tantôt vert foncé...


En même temps que ces équipes de hockey expérimentaient avec de nouveaux concepts, le Basketball vît apparaître d'autres équipes en turquoise. Une nouvelle équipe d'expansion arriva sur la scène en 1995, les Grizzlies de Vancouver, qui avaient l'air d'un mélange des Hornets et des Raptors de Toronto.


Les Pistons de Detroit ne fîrent pas l'unanimité auprès de leurs fans lorsqu'en 1996 ils changèrent leur uniforme traditionnel bleu et rouge et adoptèrent le turquoise eux aussi. Cette expérience ne durera que 5 ans et les Pistons sont revenus au classique bleu et rouge depuis.


Il y eut des uniformes turquoises pour les matchs des étoiles égalemet. En 1996 dans la NBA (à San Antonio) et 1997 dans la LNH (San José)


Le football ne fût pas épargné lorsqu'en 1995, la nouvelle équipe des Jaguars de Jacksonville commença ses activités.


Tandis qu'au baseball, une nouvelle expansion de deux nouvelles équipes en 1998 nous amena les Diamondbacks de l'Arizona dans la Ligue Nationale et les Devil Rays de Tampa Bay dans la Ligue Américaine. Pour les Diamondbacks, le Turquoise fût limité au niveau du logo et du lettrage seulement alors que le violet, une autre couleur tendance, était la couleur principale du chandail. Pour les Devil Rays, ils n'utilisaient le turquoise qu'en dégradé dans ce logo coloré.


Depuis ce temps, les choses se sont calmés un peu et le turquoise a tranquilement disparu de la palette des équipes professionnelles. De toutes les équipes mentionnés ici, seulement les Sharks, les Mariners et les Jaguars portent toujours fièrement le "teal". Les autres ont évolué vers un autre style ou bien sont retournés à leurs anciennes couleurs. L'équipe à l'origine de cette mode, les Hornets ont déménagé à la Nouvelle-Orléans en 2002 et après avoir continué de porter le turquoise pendant 10 ans, ils ont récemment changé de nom et de couleurs et sont devenus les Pelicans de New Orleans et portent des uniformes pas mal plus sobres.

Mais tout n'est pas terminé car l'illustre Michael Jordan, propriétaire de la nouvelle équipe à Charlotte et toujours aussi bon en marketing a annoncé en mai dernier que son équipe des Bobcats allaient ramener le nom des Hornets à Charlotte dès la saison prochaine, après une longue campagne locale appelée "Bring Back the Buzz". Selon toute vraisemblance, le Turquoise sera aussi de retour. Il en coutera plus de 4 millions à l'équipe pour effectuer cette opération.


Pour terminer en hockey, j'ai ratissé les fonds de tiroir et voici des restes de turquoise qu'on a pu retrouver au fil des années dans la AHL, IHL, ECHL, CeHL, WHL, Europe et autres... Si j'en ai oublié par mégarde, n'hésitez pas à m'envoyer un commentaire plus bas.

Kelowna Rockets - WHL
Utah Grizzlies - IHL/AHL
Kentucky Thoroughblades / Cleveland Barons / Worcester Sharks - AHL
(club école des Sharks de San Jose qui a déménagé à plusieurs reprises)
Las Vegas Thunder - IHL
Atlantic City Boardwalk Bullies - ECHL
Cleveland Lumberjacks - IHL
Phoenix Roadrunners - IHL
(Ceux ci ont l'air davantage bleu que turquoise mais ils sont tellement laids que je devais les mettre)
Detroit Vipers - IHL
(oui avec Gordie Howe à 69 ans pour un shift)
Richmond Renegades - ECHL
Madison Monsters - UHL
Orlando Solar Bears V1.0 et 2.0 - IHL/AHL
Belfast Giants - EIHL
Dallas Freeze - CHL
Edmonton Sled Dogs - RHI
Ottawa Loggers - RHI

Je suis rendu à la RHI (Roller Hockey International), je pense que je vais arrêter là...

1 commentaire:

Patrcie Drapeau-Bisson a dit…

Il y a aussi les Wizards de Washington qui ont suivi la mode des Capitals...
http://www.sportslogos.net/logos/list_by_team/219/Washington_Wizards/