Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 23 décembre 2013

Red Storey



Red Storey a surtout fait sa marque comme arbitre dans la LNH.  Il possédait toutefois plusieurs talents.  Il a joué à un niveau très compétitif à la crosse, sport qui était très populaire durant la première moitié du 20e siècle.  Il a de plus joué au baseball à un niveau suffisamment élevé pour recevoir une offre des Athletics de Philadelphie de la Ligue Américaine.  Au hockey, il s’est aligné avec le Royal de Montréal, de la Ligue Senior de Montréal.  En tant que joueur, c’est toutefois au football qu'il a eu une carrière professionnelle plus significative.  Il s’est aligné avec les Argonauts de Toronto de 1936 à 1941, comme demi offensif.
Il fut membre de l’équipe championne de la Coupe Grey en 1937, mais son principal fait d’armes est arrivé pendant la finale de 1938.  Il avait passé la majeure partie de la saison en tant que réserviste et ce match ne fit pas exception.  Alors que Toronto traînait de l’arrière 7-6 après trois quarts, l’entraîneur fit finalement appel à lui.  C’est alors qu’en douze minutes de jeu, il marqua trois touchés, menant presqu’à lui seul les Argos à la victoire.
C’est suite à une blessure qui mit fin à sa carrière qu’il se tourna vers l’arbitrage, autant à la crosse qu’au hockey et au football.  Il arbitra pendant une douzaine d’années dans ce qui devint plus tard la LCF.
Quant à la LNH, c’est en 1950 qu’il l’atteignit.  Reconnu comme l'un des meilleurs de sa profession, il officia sept finales de la Coupe Stanley consécutives, de 1952 à 1958.  En 1959, lors d’un match des séries entre Montréal et Chicago, l’entraîneur des Black Hawks accusa Storey de ne pas avoir sifflé des pénalités des Canadiens.  Le président de la ligue, Clarence Campbell, affirma alors que Storey avait gelé sur quelques décisions.  (Le match se déroulait pourtant à Chicago.)  Suite à cela, Storey démissionna immédiatement.  On lui demanda de revenir, mais il a toujours refusé.
Il a par la suite arbitré de nombreuses parties des anciens, été présent dans les médias et participé à plusieurs oeuvres de charité.
Il a été élu au Temple de la Renommée du Hockey en 1967 et au Panthéon des Sports du Canada en 1986.  Il reçut l’Ordre du Canada en 1992.

Il est décédé en 2006.

Son fils Bob a gagné la Coupe Grey en 1967 avec Hamilton et en 1970 avec Montréal.

Sources : « Storey a man of talents and tales » de Red Fisher, 16 mars 2006, Montreal Gazette (canada.com), “Hall of Fame Hockey: Roy Alvin (Red) Storey”, Touchdown!, 1999 Season, p.50, sportshall.ca.

Initialement publié sur www.bottedenvoi.blogspot.com

Aucun commentaire: