Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

samedi 16 août 2014

Bobby Holik et ses guns...










Quelqu'un m'a fait remarqué cette semaine que le salaire que le Canadien a conscenti à PK Subban était grosso modo le salaire que les Rangers avaient octroyé à Bobby Holik il y a une dizaine d'année. N'était pas un spécialiste de Bobby Holik, j'ai fait quelques recherches pour m'informer à cet effet. En effet, donc, les Rangers, dans l'optique de garrocher de l'argent par les fenêtres, avaient octroyés en 2002 à Bobby Holik un faramineux contrat de 45 millions de dollars pour 5 ans. Ce faramineux contrat fut par contre racheté suite au lock-out de 2004-05.

Il doit réellement me manquer un bout de l'histoire à savoir pourquoi on a octroyé un tel contrat à Bobby Holik en 2002...

Mais en faisant mes petites recherches, je suis tombé sur le site web de Bobby Holik nommé "Holik on Shooting" où Bobby nous parle non pas de hockey mais de ses fusils...



Eh oui, Bobby Holik de nos jours habite dans le Wyoming, dans un ranch, après tout, un contrat de 9 millions par année, ça peut se permettre d'y aller fort avec ses passions...

Donc Bobby Holik habite au pied des montagnes rocheuses et aime tirer du gun. Il est d'ailleurs le porte-parole d'une compagnie de fusil nommée CZ-USA, la branche américaine d'un fabricant de fusils tchèque. Donc Holik, sur son blogue, nous parle de ses voyages de chasse, de tel ou tel fusil qu'il a essayé et va même écrire quelques textes politiques sur le droit des armes à feu au pays de l'oncle Sam. Comme quoi Holik, qui fut naturalisé en 1997, est devenu rapidement un américain. Et fait à noter, on ne parle jamais de hockey sur ce blogue en dehors de la mention "Czech American NHL Legend" (on a la légende facile des fois...) et autres petits faits dans sa biographie. 

Mais comme vous le voyez, c'est pas mal un blogue pour faire la promotion desdits fusils de CZ-USA.

Et on y trouve des photos qui font pas mal de Bobby une sorte d'anti-Georges Laraque :


Pour ce qui est de la carrière de Bobby Holik, personnellement, on dirait que j'ai de l'amnésie sur la cette dernière, de ses jours avec les Whalers jusqu'à ceux avec les Thrashers en passant par ses grosses années avec les Devils... Fut un temps où je ne m'intéressait plus trop au hockey et ce fut les années où Holik était un des bons joueurs de la NHL. C'est pour ça que je trouve intéressant le fait qu'Holik ne parle pas de hockey sur son site...




1 commentaire:

Sébastian Hell a dit…

Pour ce qui est du salaire, il faut se rappeler de deux choses: Holik était quand même le joueur autonome le plus convoité de son année parce qu'il était un des meilleurs 'two-way forwards' du tournant du millénaire.

Et Sather avait justifié sa signature comme suit:
1. est-ce que j'étais prêt à donner 5 millions à Holik? Absolument.
2. combien serais-je prêt à payer un autre club de la ligue pour le soutirer à mes ennemis jurés, les Devils? 5 millions.
3. 5+5=10, alors à 9, j'ai fait un bon deal.

C'était avant le plafond salarial, alors que les Rangers, Wings, Leafs et Avalanche avaient des budgets illimités, alrs de rationaliser des idées folles comme ça, c'était de son époque...