Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

samedi 2 août 2014

Les capitaines : Détroit


Les Red Wings de Détroit détiennent le record du nombre de joueurs ayant porté le "C" avec 36, 2 de plus que les Blackhawks de Chicago. Comme les Blackhawks, les Red Wings ont été fondés en 1926 et sont en quelque sorte nés des cendres de la WHL qui termina ses opérations la saison précédente. Un accord fut conclu entre la WHL et la LNH et c'est ainsi que les joueurs des Cougars de Victoria furent vendus à la nouvelle équipe de Détroit, qui adoptèrent le nom des "Cougars" en honneur de la franchise défunte de Victoria. Les Cougars de Victoria sont d'ailleurs la dernière équipe hors-LNH à avoir remporté la coupe Stanley, soit en 1925, la dernière année de la WHL. En 1930, l'équipe changea de nom pour les "Falcons", ce qui ne dura que 2 saisons. En 1932, James Norris se porta aquéreur de l'équipe, la renomma les "Red Wings" et adopta un nouveau logo en honneur d'une ancienne équipe de Montréal où il joua dans sa jeunesse, le MAAA (Montreal Amateur Athletic Association), premiers champions de la coupe Stanley en 1893 et qui étaient aussi surnommés les "Winged Wheelers". 

Depuis ce temps, les Red Wings sont devenus une des meilleures équipes de la LNH, remportant 11 coupes Stanley (3ème rang de l'histoire). Ils adoptèrent officiellement le surnom de "Hockeytown" en 1996. Mais malgré ces récents succès, l'équipe ne fut pas toujours glorieuse. Si les débuts respectables de l'équipe et les périodes de gloire de Gordie Howe ou de Steve Yzerman ont fait une légende de cette équipe, il y eut d'autres périodes plus creuses dont la fameuse époque surnommée  "Dead Wings" de la fin des années 60 jusqu'au début des années 80. Cette période concorde d'ailleurs avec un nombre important de capitaines, soit 18 en 25 ans... Benoit à déjà consacré un texte à cette période sombre.

Vous pouvez d'ailleurs voir qu'il fut difficile de faire cette section du montage (joueurs #16 à 33) où peu d'entre eux furent capitaine très longtemps et dont il fut difficile de trouver des photos où ils portent le "C". On peut par la suite voir une grande période de stabilité à partir du #34...

Voici les capitaines des Red Wings.




1. Art Duncan  - 1926-1927
Défenseur qui excella dans la ligue du pacifique avec les Millionaires de Vancouver où il gagna 4 championnats. Il s'amena dans la LNH comme joueur-entraineur avec les Cougars de Détroit pour leur saison inaugurale. Il fut remplacé la saison suivante et s'en alla terminer sa carrière avec les St-Pats/Maple Leafs de Toronto.

2. Reg Noble - 1927-1930

Ce champion de trois coupes Stanley avec Toronto et les Maroons de Montréal s'amena avec les Cougars en 1927-28. Il joua pour la franchise pendant 6 saisons, assez longtemps pour la voir passer des Cougars, aux Falcons et finalement aux Red Wings. Mais il sera capitaine seulement 3 saisons, perdant le titre en 1930 au profit de George Hay. Membre du temple de la renommée depuis 1962.

3. George Hay - 1930-1931

Hay était un des meilleurs marqueurs de la ligue de la côte ouest dans les années 20. Il s'amena dans la LNH avec les nouveaux Black Hawks de Chicago en 1926 et marqua d'ailleurs le premier but de l'histoire des Hawks. Il ne joua qu'une saison à Chicago avant d'être échangé à Detroit où il joua le reste de sa carrière. Il est considéré comme un des meilleurs manieurs de bâton de son époque. Membre du temple de la renommée depuis 1958.

4. Carson Cooper - 1931-1932
Cet ancien joueur des Bruins et du Canadien joignit les Cougars en 1927 et fut un des piliers de l'attaque de l'équipe. Il devint capitaine en 1931-32 dans ce qui fut sa dernière saison dans la LNH.

5. Larry Aurie - 1932-1933

Joueur vedette des Wings dans les années 30, Aurie est de nos jours un des grands oubliés de l'histoire du hockey. Il aida les Red Wings à gagner leurs deux premières coupes Stanley en 1936 et 1937. Son numéro 6 fut retiré par l'équipe mais remis en circulation plus tard par de nouveaux propriétaires. Vous pouvez en savoir plus dans cet ancien article de Martin.

6. Herbie Lewis - 1933-1934
Lewis, comme Aurie, était un des piliers de l'attaque des Wings dans les années 30 et participa aux deux conquêtes de la coupe. Il joua toute sa carrière avec Détroit (Cougars, Falcons et Red Wings) et suite à sa retraite de la LNH devint joueur-entraineur et directeur général avec les Capitols d'Indianapolis dans la AHL. Membre du temple de la renommée depuis 1989.

7. Ebbie Goodfellow - 1934-1935, 1938-1942
Un des 4 joueurs des Red Wings à avoir gagnée le trophée Hart (avec Gordie Howe, Sid Abel et Sergei Fedorov), Goodfellow joua 14 ans avec la franchise, remportant 3 coupes Stanley dont une en tant que joueur-entraineur en 1943, un des derniers joueurs-entraineurs avant que la ligue interdise ce titre. Membre du temple de la renommée depuis 1963.

8. Doug Young - 1935-1938

En deux mois, Young est passé des très éphémères Quakers de Philadelphie aux Americans de NY avant d'être échangé par la suite à Détroit. Il fut nommé capitaine en 1935 et sera en poste pour 3 saisons, étant le capitaine pour les deux premières coupes Stanley de l'équipe. Il termina sa carrière avec Montréal en 1940.

9. Syd Howe - 1941-1942 (co-capitaine)

"L'autre" Howe fut un des meilleurs joueurs des années 30 et un des meneurs des Red Wings où il remporta 3 coupes Stanley. Il fut nommé capitaine pour une seule saison avec Ebbie Goodfellow. L'année suivante il remporta sa 3ème coupe Stanley. Ancien texte de Martin ici.

10. Sid Abel - 1942-1943, 1945-1952
Ce membre de la "Production Line" avec Gordie Howe et Ted Lindsay était un des leaders de l'équipe autant à l'attaque que dans la chambre et ce bien avant l'arrivée de ses 2 célèbres co-équipiers. En tant que capitaine, il gagnera 3 coupes Stanley. La première étant lors de son premier mandat de capitaine en 1942-43 et les deux autres en 1950 et 1952. Membre du temple de la renommée depuis 1969. Son numéro 12 fut retiré en 1995.

11. Mud Bruneteau - 1943-1944 (co-capitaine)
Bruneteau joua 11 saisons dans la LNH, toutes avec les Red Wings. Le fait marquant de sa carrière fut son but décisif lors du plus long match de l'histoire de la LNH en 1936 alors qu'il marqua le but gagnant à 16:30 de la 6ème période de prolongation (9ème période en tout!). Il gagna 3 coupes Stanley avec les Red Wings.

12. Flash Hollett - 1943-1944 (co-capitaine), 1944-1945, 1945-1946 (co-capitaine)
Hollett était le meilleur défenseur offensif de sa génération. Il marqua 20 buts en 1945, un record pour un défenseur qui dura jusqu'à l'arrivée de Bobby Orr. Il fut co-capitaine avec Bruneteau pour la saison 1943-44, capitaine pour la saison 1944-45 et de nouveau co-capitaine avec Sid Abel pour la saison 1945-46.

13. Ted Lindsay - 1952-1956
Lindsay fit les beaux jours des Red Wings de la fin des années 40 et des années 50, gagnant 4 coupes Stanley. Il fut le premier à prendre la coupe Stanley et faire le tour de la glace avec, instaurant une grande tradition. Son implication à la création d'une association des joueurs força le directeur général des Red Wings à lui retirer le C en 1957 et à l'échanger aux Black Hawks par la suite. Il fit un retour dans la LNH avec Detroit en 1964, quatre ans après sa première retraite. Son numéro 7 fut retiré en 1991.

14. Red Kelly - 1956-1958
Kelly est le seul joueur à avoir fait partie de 2 dynasties différentes, soit avec les Red Wings de 1947 à 1960 et les Maple leafs de 1960 à 1967. Il gagna en tout 8 coupes Stanley (4 avec chaque équipe). Kelly gagna également le premier trophée Norris de l'histoire en 1954. Ancien texte de Martin ici.

15. Gordie Howe - 1958-1962
Dur de croire que "Mr.Hockey" n'a été capitaine que 4 saisons durant sa longue carrière. Il faut dire qu'avec d'excellents joueurs et leaders comme Sid Abel, Ted Lindsay et Red Kelly, Howe dut attendre son tour malgré. En 1962, Abel, maintenant entraineur des Red Wings, remplaça Howe par Alex Delvecchio comme capitaine. Howe continua à jouer avec Detroit jusqu'en 1971. 

16. Alex Delvecchio - 1962-1973

Delvecchio est deuxième derrière Nicklas Lidstrom pour le nombre de matchs joué avec une seule équipe avec 1549. Il joua pour les Red Wings de 1951 à 1973, gagnant au passage 3 coupes Stanley. Il hérita du "C" de Gordie Howe en 1962 soit par demande de Howe lui-même ou de la direction de l'équipe. Son numéro 10 fut retiré en 1991.


1973-1974 : Rotation de capitaine
L'équipe était maintenant en pleine phase "Dead Wings". La descente aux enfers commença en 1967 suite à une perte de 22 points au classement. Et cette traversée du désert durera jusqu'au milieu des années 80. Pour la saison 1973-74, l'équipe fut une des premières à adopter le système de la rotation des capitaines à chaque mois de la saison. Les numéros 16 à 22 représentent les capitaines de cette saison moribonde où l'équipe rata les séries pour la 7ème fois en 8 ans.

16. Alex Delvecchio : Joua ses 11 derniers matchs avant de prendre sa retraite et devenir entraineur de l'équipe.
17. Nick Libett : Joua avec Detroit de 1967 à 1979. Sera également co-capitaine en 1978-79.
18. Red Berenson : Joua auparavant avec Montréal, New York et St.Louis.
19. Gary Bergman : Était à Detroit depuis 1964. Fut échangé aux North Stars plus tard dans la saison 73-74.
20. Ted Harris : Obtenu des North Stars en retour de Bergman, nommé aussitôt capitaine.
21. Mickey Redmond : Premier joueur des Red Wings à marquer 50 buts en 1972-73. Exploit qu'il répéta en 73-74.
22. Larry Johnston : Joueur vagabond typique. Il était avec les Red Wings depuis 2 saisons au moment de devenir capitaine.

23. Marcel Dionne - 1974-1975
2ème choix du repêchage de 1971 (derrière Guy Lafleur), Dionne excella durant ses 4 premières saisons avec Detroit, amassant 366 points. Une impasse contractuelle força l'équipe moribonde à se départir de leur seul joueur étoile et ils l'échangèrent aux Kings de Los Angeles où il continua sa route vers le temple de la renommée. Il est au 5ème rang des pointeurs de la ligue avec 1771 points et est le meilleur pointeur québécois de l'histoire.

24. Danny Grant - 1975-1977 (co-capitaine)
Grant venait de connaitre une saison de 50 buts aux cotés de Marcel Dionne et fut nommé remplaçant de ce dernier comme capitaine. Mais sa carrière s'en alla sur le déclin, étant victime de plusieurs blessures et de moins bonnes statistiques suite au départ de Dionne. Il se retira en 1979 avec les Kings.

25. Terry Harper - 1975-1976 (co-capitaine)

Harper était auparavant capitaine des Kings avant d'être impliqué dans l'échange de Marcel Dionne. Avant ça il gagna 5 coupes Stanley avec les Canadiens où il joua 10 saisons avant son séjour à Los Angeles. Il remplaça Grant comme capitaine lorsque ce dernier fut blessé pour le reste de la saison.

26. Dennis Polonich - 1976-1977 (co-capitaine)
Polonich (qui ressemble étrangement à John Belushi) remplaça également Grant comme capitaine lors de la saison 76-77. Il était une des plus grandes pestes de l'époque et il en paya grandement le prix en 1978 alors que Wilf Paiement lui donna un coup violent au visage avec son baton, ce qui lui causa plusieurs lacérations au visage ainsi qu'un nez cassé. Il obtint 850,000$ en dédomagement en 1982.

27. Dan Maloney - 1977-1978 (co-capitaine)
Maloney faisait aussi partie de l'échange de Marcel Dionne. Ce grand bagarreur en fut par contre à sa dernière saison cette année-là avec les Red Wings et fut échangé aux Maple Leafs vers la fin de la saison. Il sera plus tard entraineur avec les Maple Leafs et les Jets.

28. Dennis Hextall - 1977-1978 (co-capitaine)
Dennis Hextall, l'oncle de Ron, était un joueur nomade dans la LNH ayant auparavant joué avec les Rangers, Kings et Golden Seals avant de s'établir avec les North Stars en 1971. Après 5 saisons au Minnesota, il fut échangé aux Red Wings où il joua 4 saisons. Il fut co-capitaine avec Maloney en 1977-78 et devint seul capitaine suite à l'échange de ce dernier. Mais il fut échangé aux Capitals après 20 matchs lors de la saison suivante.

29. Paul Woods - 1978-1979 (co-capitaine)

Suite au départ d'Hextall, l'équipe renomma Nick Libett (#17) comme co-capitaine en compagnie d'un jeune de 24 ans, Paul Woods, alors le plus jeune capitaine de l'histoire de l'équipe. Woods en était seulement à sa deuxième saison dans la ligue. Les blessures mirent fin à sa carrière en 1985.

30. Dale McCourt - 1979-1980

McCourt fut le premier choix au total en 1977 et connut quelques saisons respectables vers la fin des années 70 et début 80 avec les Red Wings. Il fut le seul capitaine en solo depuis Marcel Dionne mais seulement le temps d'une saison. La saison suivante, l'équipe retourna au système des co-capitaines, sans McCourt. Il passera aux Sabres en 1982 et plus tard aux Maple Leafs avant de jouer plusieurs saisons en Suisse jusqu'à sa retraite en 1991. Ancien texte de Martin ici.

31. Errol Thompson - 1980-1981 (co-capitaine)
Obtenu des Maple Leafs en retour de Dan Maloney, Thompson était auparavant membre du meilleur trio des Leafs avec Lanny MacDonald et Darryl Sittler. Il marqua d'ailleurs 43 buts en 1976 avec Toronto mais ses résultats déclinèrent lors des saisons subséquentes et n'était maintenant qu'un joueur de soutien avec Detroit. Cette unique saison comme co-capitaine (avec Reed Larson) sera sa dernière comme joueur de hockey.

32. Reed Larson - 1980-1982
Larson est un des grands joueurs oubliés ou sous-estimés de son époque. Au sein d'une équipe médiocre comme les Dead Wings, ce défenseur offensif connut 9 saisons consécutives de 60 points ou plus (je triche ici car il connut une saison de 58 points en 80-81 mais c'est assez proche). Il fut candidat comme recrue de l'année en 77-78 et invité au match des étoile en 78, 80 et 81. Il passa aux Bruins en 1986 et ensuite les Oilers, Islanders, North Stars et Sabres.

33. Danny Gare - 1982-1986

Gare connut de bonnes saisons avec les Sabres dans les années 70 où il fut également capitaine. Il fit partie d'un méga-échange avec les Red Wings en 1982 où il s'amena à Detroit en compagnie de Jim Schoenfeld et Derek Smith en retour de Dale McCourt, Mike Foligno et Brent Peterson. Il ne connut pas d'aussi bons résultats avec les Red Wings mais contribua à la renaissance de l'équipe par son leadership et en formant le futur capitaine de l'équipe, Steve Yzerman.

34. Steve Yzerman - 1986-2006
Le détenteur du record de longévité pour un capitaine avec 19 saisons, Yzerman est selon moi le prototype du capitaine parfait. Au moment de sa nomination, il était le plus jeune de l'histoire de la ligue. Un record qui dura jusqu'à l'arrivée de Vincent Lecavalier et ensuite de Sidney Crosby et enfin Gabriel Landeskog. Sous son règne, les Red Wings retrouvèrent leur crédibilité et remportèrent 3 coupes Stanley (et une 4ème en 2008 avec Yzerman comme consultant). Il est membre du temple de la renommée depuis 2009 et son numéro 19 fut retiré par l'équipe en 2007.

35. Nicklas Lidstrom - 2006-2012

Après le départ d'Yzerman, le "C" était maintenant libre pour la première fois en 20 ans. Le choix logique comme nouveau capitaine fut Lidstrom, meilleur défenseur de sa génération et un des meilleurs de l'histoire. Il fut également le premier capitaine européen de l'histoire de l'équipe et le seul capitaine européen à avoir remporté la coupe jusqu'à maintenant. Comme Yzerman, il joua toute sa carrière avec les Red Wings et remporta en tout 4 coupes Stanley (dont une en 2008 comme capitaine).

36. Henrik Zetterberg - 2013 ---
Après la retraite de Lidstrom, le flambeau passa à un autre suédois en la personne de Zetterberg, gagnant du Conn Smythe en 2008. Depuis 2006, lui et Pavel Datsyuk forment le noyau de l'attaque des Red Wings qui continuent à être combatifs malgré le vieillissement de l'équipe en espérant ne plus jamais revivre l'époque des Dead Wings.

5 commentaires:

Sébastian Hell a dit…

Une correction: Yzerman a été le plus jeune capitaine de l'histoire jusqu'à Vincent Lecavalier, et non Crosby. En plus, Crosby a été nommé l'été, parce que si on avait attendu le premier match de la saison, il aurait été plus vieux que Lecavalier de quelques jours.

Anecdote: c'est Jacques Demers qui a donné le titre de capitaine à Yzerman ET Lecavalier.

Autre note: Lidstrom est aussi le premier (seul?) capiatine européen à remporter la Coupe Stanley avec le 'C' sur la poitrine.

Jones a dit…

Existe-t-il une explication pour le port du "C" du mauvais côté?

Sébastian Hell a dit…

Oui, c'est aussi simple que ''le logo est parfois trop élevé et le C empièterait dessus'', comme c'est le cas avec l'actuel chandail Reebok.

Top Net! a dit…

Je sais pas pour Lecavalier, selon ce que j'ai vu il était plus vieux que Crosby et Landeskog.

http://en.wikipedia.org/wiki/Captain_%28ice_hockey%29

Sébastian Hell a dit…

Regarde la colonne 'age of first game', et aussi, il est venu avant, donc il avait le record avant Crosby...