Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mercredi 24 décembre 2014

Les Capitaines : Montréal




Joyeux Noël à tous, amateurs de puck!

Comme cadeau, j'ai décidé de reprendre mon projet des capitaines, projet que je laisse trainer sur le comptoir depuis quelques mois déjà. Si vous n'êtes par encore familier avec ce projet, voici les grandes lignes. J'ai préparé des montages photos de chacun des capitaines de chaque équipe de la LNH suivi d'une courte description de chacun d'entre eux. J'ai commencé par ordre alphabétique et donc après une pause de quelques mois je me suis décidé à reprendre ce projet complexe. Car voyez-vous je suis très perfectionniste et je n'inclus pas seulement les capitaines officiels mais aussi les capitaines par intérim, ceux qui portèrent le "C" durant une absence du principal intéressé. Il se passe donc que je découvre sans cesse des photos d'archives où de nouveaux porteurs du "C" refont surface donc j'ai constamment à refaire ces montages. Celui-ci du Canadien ne fut pas une exception et je voulais évidemment faire honneur à mon équipe et bien décrire chacun de ces capitaines. Et après le décès de M.Béliveau et l'honneur rendu à Saku Koivu, il m'a semblé que ça fittait de reprendre où j'avais laissé.

En fait, dans l'ordre alphabétique je suis plutôt rendu au Wild du Minnesota mais eux et leur stupide système d'alternance des capitaines pendant 10 ans m'ont incité à faire le Canadien à la place...

Voici donc les capitaines du CH.




1- Jack Laviolette 1910, 1911-12
Le premier capitaine mais également le premier entraineur et directeur général de l'équipe. Comme joueur, il occupait les positions de défenseur et d'ailier. Il céda le titre de capitaine à Newsy Lalonde à deux reprises et évolua avec l'équipe jusqu'en 1918 où un accident de voiture lui causa l'amputation d'un pied. Membre du temple de la renommée depuis 1962.

2- Newsy Lalonde 1910-11, 1912-13, 1916-22
Première vedette offensive du club et de la ligue, Lalonde était toutefois un joueur controversé et mercenaire, n'hésitant pas à faire la grève en cas d'impasse salariale.  Il compta toutefois 200 buts en 12 ans avec le club. Ses nombreuses grèves et séjours avec d'autres clubs ont cependant causé de l'instabilité au poste du capitaine, lui qui en a hérité 3 fois. Il fut cependant capitaine pour 6 saisons de suite à partir de 1916.

3- Jimmy Gardner 1913-15
Cet ancien joueur/entraineur des Wanderers s'amena à Montreal lors de la saison 1913-14. Il occupa également le rôle d'entraineur avec les Canadiens. Après la saison 1914-15 il exigea une augmentation de salaire pour l'ensemble de ses fonctions de joueur, entraineur et capitaine, ce que l'équipe refusa et il prit donc sa retraite.

4- Howard McNamara 1915-16
Ce défenseur qui jouait auparavant à Toronto s'est amené avec l'equipe pour la saison 1915-16 juste à temps pour la première conquète de la coupe de l'histoire du CH dont il sera le capitaine. Il quitta toutefois après la saison pour se joindre à l'armée. Il reviendra jouer une dernière saison avec Montreal en 1919-20.

5- Sprague Cleghorn 1922-25
Après avoir échangé Newsy Lalonde contre Aurèle Joliat au début de la saison 1922-23, l'équipe voulait nommer Le gardien Georges Vezina comme nouveau capitaine mais celui-ci refusa. Le titre alla donc à Cleghorn, un des joueurs les plus salauds de l'époque. Il menera le club à sa deuxième coupe Stanley en 1924 mais sera vendu aux Bruins la saison suivante.

6- Billy Coutu 1925-26
Le remplacant de Cleghorn fut son partenaire régulier à la défense, Billy Coutu, un autre joueur assez violent de l'époque. Il était avec l'équipe depuis 1916 mais ne sera capitaine qu'une saison, allant rejoindre Cleghorn à Boston la saison suivante, qui sera également sa dernière, étant banni à vie par la LNH. Ancien texte de Martin ici.

7- Sylvio Mantha 1926-32, 1933-36
Mantha s'amena avec l'équipe en 1923 en tant qu’attaquant mais fut converti rn défenseur pour remplacer Cleghorn et Coutu. Il sera le premier capitaine à remporter plus d'une Coupe Stanley pour Montréal en 1930 et 1931. Il fut renvoyé de l'équipe après la saison 1935-36 qu'il occupa comme joueur-entraineur.

8- Georges Hainsworth 1932-33
Le gérant Leo Dandurand décida de nommer le gardien Hainsworth comme capitaine à la place de Mantha. Hainsworth est un des meilleurs gardiens de la ligue à ce moment là et le digne successeur de Vezina, mort en 1927 de la tuberculose. Mais la saison 1932-33 en était une à oublier pour le tricolore et Hainsworth fut échangé aux Maple Leafs contre Lorne Chabot et Mantha retrouva le titre de capitaine.

9- Babe Siebert 1936-39
C'est encore une fois un défenseur qui herita du titre de capitaine après le départ de Mantha. Siebert était un des meilleurs à la position après y avoir été converti lorsqu'il jouait avec les Bruins. Il gagna le trophée Hart à sa première saison comme capitaine. Il prit sa retraite en 1939 et fut ensuite nommé entraineur de l'équipe mais ne sera jamais en poste car il mourut par noyade durant l'entre-saison. Ancien texte de Martin ici.

10- Walter Buswell 1939-40
Probablement le moins connu des capitaines du CH, Buswell fut nommé comme sucesseur à Siebert au premier match de la saison 1939-40, saison qui fut  également sa dernière dans la ligue. Il jouait à la défense avec les Canadiens depuis 1935 après avoir joué quelques saisons à Detroit.

11- Toe Blake 1940-1948
Blake avait remporté les trophées Hart et Art Ross en 1939-40 et fut le choix logique comme capitaine alors que l'équipe traversait une période difficile. Avec ses compagnons de la Punch Line, Maurice Richard et Elmer Lach, il mena le CH aux conquêtes de 1944 et 1946. Une fracture à la cheville mettra fin à sa carrière de joueur mais il reviendra en 1955 comme entraineur et remportera 8 autres coupes par la suite.

12- Bill Durnan 1948
Le gardien succeda à Blake pour le reste de la saison 1947-48 après la blessure de ce dernier. Il renonça toutefois au titre à la fin de la saison. La ligue profita également de l'occasion pour interdire dorénavant le titre de capitaine aux gardiens de buts. Durnan se retira du hockey en 1950 avec à son palmarès 6 trophées Vezina et 2 coupes Stanley. Aucun gardien ne sera capitaine dans la ligue jusqu'à ce que Roberto Luongo hérite du "C" avec les Canucks en 2009.

13- Emile "Butch" Bouchard 1948-1956
Premier capitaine francophone né au Québec dans l'histoire de l'équipe, Bouchard fut une des pièces maitresses de la relance des Canadiens dans les années 40. Il fut capitaine pendant 8 saisons, un record qui ne sera battu que par Jean Beliveau. Son numéro 3 fut finalement retiré par l'équipe en 2009.

14- Maurice Richard 1956-1960
Le Rocket succéda à Bouchard après la conquète de 1956 et mènera les siens à 4 autres Coupes Stanley subséquentes avant de prendre sa retraite en 1960. Tout a été dit et redit sur Maurice mais photo à l'appui, je crois savoir qu'il a également été co-capitaine avec Blake à une certaine époque dont j'ignore l'année.



15- Doug Harvey 1960-1961
Un des meilleurs défenseurs de l'époque et de tout les temps, Harvey fut capitaine pour seulement une saison, étant échangé aux Rangers en 1961. Il gagnera trois autres trophées Norris avec les Rangers. Il fut chassé de Montréal à cause de son implication dans la tentative de formation d'une association des joueurs. Son numéro 2 fut toutefois retiré par l'équipe en 1985.

16- Jean Béliveau 1961-1971
Encore une fois comment résumer ce grand capitaine en seulement quelques lignes? Quoique sa nomination comme capitaine ne fit pas que des heureux. Le grand Bernard Geoffrion croyait mériter le poste mais ce fut Belivrau qui fut choisi par ses coéquipiers. Homme de grande classe, le gros Bill offrit à Frank Selke de lui laisser le "C" mais ce dernier refusa. Il porta le "C" pour une durée record de 10 saisons.
 
17- Henri Richard 1971-1975

Le Pocket Rocket s'amena à Montréal en 1956 soit durant la première saison de son illustre frère comme capitaine. Et comme Maurice, Henri fut capitaine de l'équipe pour les 4 dernières saisons de sa carrière. Il remporta 11 coupes comme joueur, un record, et fut un modèle de constance, accumulant plus de 1000 points en plus de 1200 matchs.

18- Yvan Cournoyer 1975-1979
Le Roadrunner sera choisi par ses coéquipiers pour succéder à Richard. Et comme son prédécesseur, Cournoyer sera en poste pendant 4 saisons mais les blessures l'empêchèrent d'être présent à plusieurs reprises. Il manqua notamment toutes les séries de 1977 et joua seulement 15 matchs lors de la saison 1978-79. Il tira sa révérence après le camp de 1979. Comme joueur il remporta 10 coupes Stanley au total, une de moins que Henri Richard.

19- Serge Savard 1977, 1978-1981
Savard remplaça Cournoyer comme capitaine par intérim lors des séries de 1977 et lors de la saison 1978-79 où Cournoyer ne joua que 15 matchs. Il sera donc capitaine pour deux des quatres coupes Stanley de 1976 à 1979. Il prit sa retraite après la saison 1980-81 mais reviendra jouer 2 saisons avec les Jets de Winnipeg. Il reviendra par la suite à Montréal comme directeur général et remportera 2 autres coupes Stanley.

20- Bob Gainey 1981-1989
Quadruple gagnant du trophée Selke de 1978 à 1981 et récipiendaire du Conn Smythe en 1979, Gainey est le dernier captaine officiel à avoir son numéro retiré, le dernier d'une série consécutive de 8 joueurs à avoir eu cet honneur. Il soulèvera une dernière coupe en 1986 mais en gagnera une autre en 1999 comme directeur général des Stars de Dallas. Il revint à Montréal comme directeur général, poste qu'il occupera de 2003 à 2010, sans toutefois réussir à ramener la coupe à Montréal. Il est à ce jour le dernier à avoir prit sa retraite avec l'équipe en tant que capitaine.

21- Larry Robinson - 1986

"Big Bird" sera capitaine par intérim au début de la saison 1986-87 alors que son ami Gainey se blessa au genou gauche durant un match hors-concours. Lui et Gainey quitteront d'ailleurs l'équipe en même temps, après la saison 1988-89. Alors que Gainey prit sa retraite, Robinson signa un contrat plus lucratif avec les Kings de Los Angeles, avec qui il joua jusqu'en 1992.

22- Chris Chelios 1989-90 (co-capitaine)
Après le départ de Gainey, le titre de capitaine entra dans une phase plutôt chaotique. Les joueurs furent appelés à voter pour leur nouveau capitaine et après 3 tours de scrutin sans issue, il fut décidé que Chelios et Guy Carbonneau se partageraient désormais le titre. Certains ont évoqué une division francos-anglos à l'intérieur de l'équipe. Quoi qu'il en soit, le règne Chelios-Carbonneau ne dura qu'une saison car Chelios fut échangé à Chicago contre Denis Savard après la saison. Le gagnant du trophée Norris de 1989 n'était plus dans les grâces de l'organisation. L'échange sera toutefois non-équitable alors que Savard ne joua que 3 saisons avec Montréal et Chelios remporta 2 autres Norris avec les Blackhawks.

23- Guy Carbonneau 1989-1994
Après le départ de Chelios, Carbo fut le seul détenteur du "C" à partir de la saison 1990-91. Il était avec l'équipe depuis 1982 et était considéré comme le successeur spirituel de Bob Gainey en héritant 3 fois du trophée Selke. Il est le dernier capitaine de l'équipe à remporter la coupe Stanley. Il quitta toutefois l'équipe dans la tourmente, 3 mois après qu'il ait été pris en photo donnant un finger à un photographe lors d'une partie de golf. Il fut par la suite échangé aux Blues de Saint-Louis. Il jouera par la suite avec les Stars de Dallas où il remporta une dernière coupe en 1999. Il était toutefois resté populaire avec les fans du CH et c'est lui qui prit part à la mise au jeu protocolaire lors de la fermeture du Forum en 1996 contre les Stars, même s'il n'était pas le capitaine des Stars.




24- Brian Skrudland (et compagnie) 1989-90
Durant la saison de Chelios et Carbonneau comme co-capitaines, 3 autres joueurs héritèrent du "C" pour quelques matchs. Supposément que Mats Naslund en a hérité lors d'un match pré-saison alors que Chelios et Carbonneau furent blessés. Skrudland aussi fut amené à la rescousse et apparemment que Ryan Walter fut aussi désigné comme remplaçant en mars 1990 alors que Carbonneau fut suspendu et Chelios blessé. Je n'ai cependant pas trouvé de preuves photographiques pour Naslund et Walter.

25. Denis Savard - 1992-93 (interim)
Savard n'eut pas une carrière aussi glorieuse avec les Canadiens que celle de Chelios avec les Blackhawks et les Red Wings mais il rendit tout de même de précieux services à l'équipe. Il remplaça Carbonneau pendant la saison 92-93 alors que ce dernier manqua une vingtaine de partie. Savard quitta l'équipe après la conquête de la coupe et signa avec le Lightning. Il retourna plus tard finir sa carrière avec les Blackhawks.

26- Kirk Muller - 1995
"Captain Kirk", mon joueur favori à l'époque, était le choix logique pour remplacer Carbonneau. Il hérita du "C" au retour du lock-out de 1994. Cette saison 94-95 en était une assez tumultueuse avec plusieurs chicanes à l'interne et de nombreux échanges pour secouer l'équipe. Muller fut sacrifié à son tour, étant échangé aux Islanders contre Pierre Turgeon en avril. Sa carrière s'en alla sur le déclin par la suite, jouant pour les Maple Leafs, les Panthers et finalement les Stars où il devint un spécialiste en défense jusqu'à sa retraite en 2003.

27- Mike Keane - 1995
Keane succéda à Muller pour le reste de la saison écourtée de 1995 où l'équipe rata les séries pour la première fois depuis 1970. Il s'attira une tempête médiatique lorsqu'il déclara qu'il n'était pas nécessaire pour un capitaine du CH de parler français. Il quittera l'équipe avec Patrick Roy en décembre 1995 lors de l'échange tragique de ce dernier. Il rejoindra plus tard Guy Carbonneau avec les Stars avec qui il remporta une 3ème coupe Stanley. Il terminera sa carrière dans la ligue américaine en tant que capitaine du Moose du Manitoba avec qui il joua jusqu'en 2010.

28- Pierre Turgeon 1995-1996
Turgeon était voué à devenir la nouvelle vedette offensive de l'équipe, lui qui termina la saison 95-96 avec 96 points et hérita du "C" de Mike Keane. Mais au début de la saison 96-97, Turgeon était insatisfait de son rôle alors que l'entraineur Mario Tremblay l'avait relégué au centre du 3ème trio, derrière Vincent Damphousse et Saku Koivu. Il exigea d'être échangé, ce qui arriva après seulement 9 matchs. Il fut échangé aux Blues de St-Louis en retour de Shayne Corson, un autre échange malhabile de Réjean Houle. On eut donc 3 capitaines durant la seule année 1995.

29- Vincent Damphousse 1996-1999

Damphousse eut un règne un peu plus long que ses 3 prédécesseurs mais quitta toutefois également l'équipe dans la tourmente alors que durant la saison 1998-99, l'équipe connut son pire rendement depuis des décennies et Houle dut se départir une fois de plus de son capitaine. Après les échanges de Jocelyn Thibeault et Mark Recchi, ce fut au tour de Damphousse de partir, cette fois pour San Jose. On était alors en plein "âge des ténèbres" chez le CH…

30- Saku Koivu 1999-2009
Le nouveau retraité n'a peut-être pas remporté les grands honneurs durant son séjour à Montréal mais il peut au moins se vanter d'avoir redonner sa lettre de noblesse au "C" du poste de capitaine. Et contrairement à plusieurs de ces prédécesseurs de la décennie précédente, son départ de l'équipe en 2009 ne s'est pas fait dans la tourmente, quoique l'équipe du centenaire était assez chaotique, on ne pouvait rien reprocher à Koivu. Son règne de capitaine fut toutefois ponctué de plusieurs blessures ainsi qu'un grave cancer en 2001, donc quelques capitaines par intérim prirent sa place durant ses 9 saisons comme capitaine. On peut apporter un bémol au fait qu'il a égalisé le record de 10 années comme capitaine de Jean Béliveau. Il a en effet été capitaine pendant 10 ans mais seulement 9 saisons comme joueur en raison du lock-out qui annula complètement la saison 2004-05.

31- Shayne Corson - 2000 (intérim)
À son deuxième séjour à Montréal, Corson fut désigné par l'équipe pour porter le "C" durant la première saison de Koivu comme capitaine en 1999-2000 alors que ce dernier ne joua qu'une vingtaine de match. Il était revenu à Montréal en retour de Pierre Turgeon en 1996. Il a aussi porté le "C" à St-Louis (retiré au profit de Wayne Gretzky) et à Edmonton (retiré pour cause d'égoïsme). Il signa comme agent libre avec les Maple Leafs après la saison.

32. Eric Weinrich - 2000-2001 (intérim)
Weinrich remplaça également Koivu à son tour, cette fois durant la saison 2000-01. Il était arrivé à Montréal en 1998 en compagnie de Jeff Hackett lors d'un échange avec les Blackhawks. Il était un bon joueur fiable durant cette période sombre mais il fut échangé aux Bruins en 2001 contre Patrick Traverse. Il paraitrait que c'était le premier échange entre les deux équipes depuis 1964...

33- Doug Gilmour - 2001-2002 (intérim)
Cette ancienne gloire des Leafs et des Flames signa à Montréal comme agent libre durant l'été 2001. Il porta le "C" pendant que Koivu reçut ses traitements pour le cancer. Il aida l'équipe à retrouver le chemin des séries éliminatoire cette année-là, après 3 saisons sans y participer. Lors de la saison suivante qui fut moins glorieuse, les Canadiens le renvoyèrent à Toronto où il finît sa carrière.

34- Alex Kovalev - 2008-2009 (intérim)

Koivu était moins malchanceux avec les blessures suite à sa rémission du cancer, jouant aux alentours de 70 matchs et plus par saison. Il joua toutefois seulement 65 matchs lors de sa dernière saison en 2008-09 et c'est "L'artiste" qui prît la relève pour ces quelques matchs. Mais l'équipe du centenaire était pourrie de l'intérieur et s'écoula à la fin de la saison. Kovalev ne resta pas après la saison et signa avec Ottawa.

35- Brian Gionta 2010-2014

Après le fiasco de 2008-2009, l'équipe se départit de Koivu et Kovalev et signa plusieurs nouveaux joueurs dont Scott Gomez, Michael Cammalleri et Travis Moen. Gionta était lui aussi une de ces nouvelles figures mais l'équipe décida de jouer la saison 2009-2010 sans capitaine, une première dans l'histoire de l'équipe. Gionta fut nommé capitaine par ses coéquipiers au début de la saison suivante. Durant son passage, les Canadiens se rendirent deux fois en finale de conférence, en 2010 (alors qu'il n'était pas encore capitaine) et en 2014. Il ne fut pas resigné après la saison dernière et signa à Buffalo où il est également leur nouveau capitaine.



Nous sommes présentement en période de transition et quatre joueurs portent le "A" cette année en attendant de choisir qui sera le leader de cette équipe qui semble en pleine ascension. Les paris sont ouverts pour le prochain capitaine en 2015-2016.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Petite découverte ce matin, on dirait bien que Denis Savard a porté le `C` durant au moins 1 match en remplacement de Guy Carbonneau en 1992-93:

http://pics.classicauctions.net/classicauctions/auctions/55/888/source_888_55208.jpg

Sébastian Hell a dit…

Tenez, un post sur Eric Weinrich, capitaine au début de la saison 2000-01:
http://hellsvaluablecollectibles.blogspot.ca/2015/02/eric-weinrich-jersey-card.html

Top Net! a dit…

Merci pour votre vigilance. J'ai remis la liste à jour. (et j'ai empruté ta carte Sébastien...)