Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

samedi 14 février 2015

Qu'est-ce qu'une rivalité?













Ça fait longtemps que je me pose une question assez futile : Est-ce qu'il y a véritablement une rivalité entre le Canadien et les Leafs. Question qui peut paraître anodine, mais j'ai souvent l'impression que cette rivalité est souvent "boosté" dans les médias canadiens-anglais qui fait en sorte que les partisans des Leafs et certains fans du CH y croient. J'ai souvent l'impression justement que cette rivalité n'est qu'une relique du passé, passé révolu. Je crois que je peux même donner la date exact de la fin de cette rivalité, le 22 avril 1979 alors que Larry Robinson marqua en supplémentaire et élimina du coup les Leafs...




Ce fut la dernière fois que le Canadien et les Leafs s'affrontèrent en séries éliminatoires...

J'exagère peut-être, mais pour être certain que je ne suis pas le seul à penser ainsi, j'ai fait un sondage avec une méthode plus que douteuse, sur Facebook et Twitter, aux abonné des comptes de LVEUP, avec une question assez directe "Pensez-vous qu'il y a une rivalité entre le Canadien et les Leafs?"

À une question aussi sérieuse, 100% des questions allaient vers la négative avec quelques précisions assez intéressantes comme :

"Lol, rivalité? J'ai toujours cru qu'il y a rivalité lorsque deux équipes s'affrontent à maintes reprises en séries #60sareover"

"La seule rivalité que les Leafs ont, c'est avec eux-mêmes."

"Possiblement pas une rivalité aussi intense qu'avec les Bruins, mais c'est tout de même digne de mention. Ça fait toujours des matchs spéciaux."

Et ma préférée :

"Par contre j'admets que nous on est leur ennemi #1, et on a eu la preuve tous les samedis pendant une décennie."

J'aime bien cette mention parce que justement, elle est pas loins de ce que je crois, que cette rivalité est peut-être dans un seul sens...

Ça me fait penser à une personne qui dit que telle autre personne est son ennemi personnel alors que ladite personne ne le connait pas...



Mais bon... Trêve de Maple Leafs...

Mais tout ça ne donne pas réponse à ma question, "qu'est-ce qu'une rivalité?"

On peut y aller à la source...

Rivalité vient du mot latin rivus, c'est-à-dire "ruisseau" et d'un suffixe "itas", c'est-à-dire vérité pour former le mot rivalitas. On voit poindre ainsi l'idée des deux rives d'un ruisseau comme étymologie du mot "rivalité". Ça nous donne un bon point de départ...

Si je me fie à une source tout aussi scientifique, Wikipedia, l'article "List of sports rivalries" nous donne une définition courte et intéressante de ce qui peut constituer une rivalité dans le sport. Quelques aspects sont assez intéressants, reprenons quelques bouts de cet articles :

A sports rivalry is intense competition between athletic teams or athletes. 

Jusqu'ici, tout est correct?

This pressure of competition is felt by players, coaches, and management, but is perhaps felt strongest by the fans. 

Ce qui est intéressant à retenir, c'est que les rivalités sont en apparence des construits qui sont vécus en majeure partie par les supporteurs. Ce qui est intéressant dans notre questionnement initial. Si les fans du Canadien ont plus d'animosité envers les Bruins et le Lightning et n'ont aucune intérêt envers les Leafs... À l'opposé, c'est pourquoi j'ai ri avec le "on est leur ennemi #1" lancé par un lecteur...

 Team owners typically encourage rivalries as they tend to improve game attendance and television ratings for rivalry matches.

Ah oui, bien sûr, on a tous un montage de Maple Leafs et de Canadien des années 60 au début de Hockey Night in Canada en tête en lisant ça...

Rivalries stem from various sources. Simple geographic proximity as well as frequent meetings in important games can lead to rivalries.

C'est ici que tout peut devenir intéressant. L'aspect géographique a historiquement été important dans la rivalité Canadien-Leafs, on peut même dire que deux cultures s'affrontaient (et ici, je ne vous surprendrai pas...). Du temps des 6 équipes, il n'y avait que deux équipes canadiennes, celle de Montréal, dont l'image d'équipe francophone reluisait, et celle de Toronto, l'équipe de la Ville Reine, l'équipe de zanglais... Même pas besoin de la tête à Papineau pour comprendre que le feu pouvait facilement prendre... L'idée justement que ces deux équipes se soient affrontées en 1967, année du centenaire du Canada, en finale, donne des frissons. 



Ça nous revient au "frequent meeting in important games." Le fait par exemple que les Leafs aient joué durant plus d'une quinzaine d'années dans l'Ouest, c'est pour cette raison que je mets la date de 1979 comme fin de la rivalité disons "classique". Et depuis que le Canadien et les Leafs jouent dans la même division, depuis 1998, les deux équipes n'ont jamais connu de niveaux de calibre égal permettant un affrontement disons sérieux, le Canadien ayant été très mauvais du temps où les Leafs étaient bons et inversement... Le seul moment où il y eut un moment réellement intéressant de rivalité entre le Canadien et les Maple Leafs fut probablement ce samedi soir d'avril 2007 où le gagnant du dernier match de la saison opposant les deux protagonistes allait faire les séries éliminatoires... Bon, les Leafs ont remporté le match, mais ont été éliminé le lendemain, mais ce fut véritablement un des rares moments de véritable moment de rivalité entre les deux équipes dans les années 2000. Un moment dans la médiocrité...

Je ne dis donc pas que cette rivalité est morte, mais elle est certainement mise en tutelle depuis, selon moi, 1979. Advenant par exemple, une rencontre entre les Leafs et le Canadien en séries, cette rivalité pourrait revenir au galop. C'est ce qui rend la chose complexe, contrairement à une rivalité entre, disons les Red Wings et l'Avalanche dans les années 90. Cette rivalité était plus que temporaire à bien des égards, ces deux équipes ne se rencontres plus en séries (ils ne sont même plus dans la même conférence), ne sont pas géographiquement rapprochés et ne sont même plus du même calibre, seuls les souvenirs demeurent. C'est aussi pourquoi une rivalité entre le Lightning et le Canadien n'existera fort probablement jamais, malgré qu'il s'agit d'un rival de division qui donne du fil à retorde au Canadien depuis quelques saison, la séparation géographique n'en fera jamais une rivalité comme il pourrait plus s'installer avec, disons, les Senators. 

Mais la rivalité Canadien-Maple Leafs a des assises très profonde qui font en sorte qu'elle peut être ravivée à n'importe quel moment... 

Pour l'instant, du point de vu montréalais, elle ne semble pas exister... 

De l'autre côté, par contre...



Aucun commentaire: