Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

samedi 21 mars 2015

Les Capitaines : Pittsburgh









Rarement on aura vu une franchise sportive être synonyme d'un seul joueur. C'est le cas des Penguins et Mario Lemieux. S'il avait été épargné des blessures et de la maladie, il aurait peut-être pu menacer les records de Wayne Gretzky. Et on retrouverait pas mal moins de capitaines dans ce montage. Selon mes recherches, 7 joueurs ont porté le "C" durant les nombreuses absences de Lemieux. Même si les Penguins sont pour toujours liés à la légende de Super Mario, on retrouvait quand même d'excellents joueurs pour prendre le relai du leadership. Avant son arrivée c'était autre chose cependant.

Voici les capitaines des Penguins.





1. Ab McDonald 1967-1968
McDonald remporta 2 coupes Stanley avec les Canadiens et les Black Hawks mais eut de la difficulté à garder son poste avec les Red Wings avec qui il joua de 1965 à 1967. Il fut le premier capitaine des Penguins mais ne joua qu'une saison avec eux. Il joua ensuite avec les Blues avant de faire le saut dans l'AMH avec les Jets en 1972 où il fut également leur premier capitaine.

2. Earl Ingarfield 1968-1969
Ingarfield était un vétéran de plusieurs saisons avec les Rangers avant d'être réclamé durant l'expansion de 1967. Il succéda à McDonald durant la saison 68-69 mais termina la saison avec les Seals d'Oakland. Il joua avec les Seals jusqu'en 1971 avant de prendre sa retraite.

3. Ron Shock 1973-1977
Les Penguins optèrent de jouer sans capitaine de 1969 jusqu'à la saison 1973-74 où ils portèrent leur choix sur Shock, un ancien des Blues et des Bruins qui était avec l'équipe depuis 1969. Après 2 saisons sans participer aux séries, Shock mena les penguins à la fameuse demi-finale de 1975 où les Islanders surmontèrent un déficit de 3-0 dans la série. Les Penguins retournèrent à la médiocrité par la suite et Shock fut échangé aux Sabres en 1977.

4. Jean Pronovost 1977-1978
Pronovost était une des seules vedettes offensives des Penguins durant les années 70. Il fut d'ailleurs le premier de l'histoire de l'équipe à obtenir 100 points lors de la saison 1975-76 qu'il termina avec 52 buts et 104 points. Mais la médiocrité de l'équipe lui pesa sur le moral et demanda d'être échangé. Son voeu fut exaucé en 1978, alors qu'il passa aux… Flames d'Atlanta, une autre équipe médiocre. Il ne fut capitaine que pour une saison.

5. Orest Kindrachuk 1978-1981
Kindrachuk était membre des Broad Steet Bullies depuis 1973 et participa aux deux conquêtes d'affilée des Flyers en 74 et 75. Il fut échangé aux Penguins en 1978 et devint aussitôt capitaine de l'équipe. Il ne joua cependant que 65 matchs lors des deux saisons suivantes et signa avec les Capitals en 1981. Il prit sa retraite après seulement 4 matchs cette année-là.

6. Randy Carlyle 1981-1984
Carlyle connut sa meilleure saison offensive en 1980-81 avec 83 points et termina premier pointeur chez les défenseurs de la ligue. Il reçut d'ailleurs le trophée Norris et fut nommé comme successeur à Kindrachuk. Il fit partie de la liquidation des Penguins au printemps 1984 afin de terminer dernier et de repêcher Mario Lemieux. Il passa aux Jets de Winnipeg contre un premier choix au repêchage (Doug Bodger). Il sera plus tard capitaine des Jets.

7. Mike Bullard 1984-1986
Bullard venait de connaître une saison de 51 buts en 83-84 au sein de la pire équipe de la ligue et fut le choix unanime pour succéder à Carlyle au début de la saison 1984-85. Il était avec l'équipe depuis 1981 et était un des rares contributeurs à l'attaque chez les Penguins. Après une autre bonne saison de 83 points en 85-86, il fut échangé aux Flames. Il joua dans la ligue jusqu'en 1992 avant de finir sa carrière en europe en 2003.

8. Terry Ruskowski 1986-1987
Le seul joueur à avoir été capitaine de 4 équipes de hockey professionnelles (Chicago, Pittsburgh, Los Angeles et Houston dans l'AMH), Ruskowski signa en tant qu'agent libre avec les Penguins en 1985. Il connut une de ses meilleures saisons en carrière en jouant sur la même ligne que Lemieux et son expérience lui valut le "C" pour la saison 1986-87 après le départ de Bullard. Il alla terminer sa carrière avec les North Stard de 1987 à 1989.

9. Dan Frawley 1987
Frawley est le capitaine oublié de l'histoire des Penguins, n'étant en poste que pour 47 matchs avant de subir une blessure et de céder le "C" à Lemieux pour de bon. Il était un joueur moyen, plus utile par ses poings et sa hargne. Il fut rétrogradé dans la IHL en 1989 et alla ensuite jouer dans la AHL avec les Americans de Rochester où il joua de 1990 à 1998. Il fut d'ailleurs élu au temple de la renommée des Americans.

10. Mario Lemieux 1987-1994, 1995-1997, 2001-2006
Un des meilleurs joueurs de l'histoire du hockey et synonyme des Penguins de Pittsburgh. Il sauva la franchise lors de son arrivée avec l'équipe et plus tard lorsqu'il en devint propriétaire. Il porta le "C" en trois étapes de sa carrière. Il devint capitaine en 1987 et le garda jusqu'en 1994 suite à quoi opta de prendre une année sabbatique en 94-95. Il le retrouva ensuite de 95 à 97 avant de prendre sa première retraite. À son retour en 2000, il dut attendre le départ de Jaromir Jagr avant de reprendre son titre. Plusieurs joueurs prirent sa relève durant ses nombreuses absences mais il demeure le joueur ayant porté le "C" le plus longtemps. Il se retira pour de bon en 2006.

11. Bob Errey (intérim)
Errey débuta sa carrière avec les Penguins en 1983 et y joua jusqu'en 1993. Il porta le "C" pendant quelques matchs en 88 ou 89. Il joua ensuite avec les Sabres, Sharks, Red Wings, Stars et Rangers jusqu'en 1998.

12. John Cullen (intérim)
Cullen était le deuxième meilleur joueur de l'équipe après Mario Lemieux et prit le relai à l'attaque lors des saisons 89-90 et 90-91 alors que Lemieux ne joua que 59 et 26 matchs respectivement. Mais il fut utilisé comme monnaie d'échange avec les Whalers lors de la méga transaction de Ron Francis en 1991.

13. Paul Coffey (intérim)
Désirant mieux entourer Lemieux, les Penguins commencèrent à faire l'acquisition de meilleurs joueurs. Ils mirent la main sur Coffey, double récipiendaire du trophée Norris avec les Oilers, en 1987. Il connut 2 autres saisons de 100 points avec les Penguins et les aida à remporter la coupe de 1991. Il fut cependant échangé aux Kings la saison suivante.

14. Bryan Trottier (intérim)
Croyant qu'il était sur le déclin, les Islanders libérèrent Trottier après la saison 89-90. Il est vrai qu'il n'était plus une grande menace à l'attaque mais son expérience et son leadership furent très utiles aux Penguins qu'il aida à remporter les deux coupes en 91 et 92. Il se retira après la coupe de 1992 mais revint jouer une dernière année en 93-94.

15. Joe Mullen (intérim)
Mullen venait de connaitre une saison décevante avec 69 points et les Flames croyaient que ses meilleures années étaient derrière lui. L'entraineur des Penguins Bob Johnson, qui l'avait dirigé à Calgary, influença le DG des Penguins pour faire son acquisition en 1990. Il fut lui aussi une pièce importante des deux conquêtes de la coupe et remplaça Lemieux durant sa rémission du cancer lors de la saison 92-93. Il prit sa retraite en 1997 et était alors le meilleur joueur américain de l'histoire de la LNH.

16. Ron Francis 1995, 1997-1998
Un des meilleurs fabricants de jeu de l'histoire, Francis s'amena à Pittsburgh lors du fameux échange de 1991 avec les Whalers.  Il remplaça Lemieux à deux reprises comme capitaine. La première fois lors de la saison écourtée de 1995 alors que Lemieux prit une année sabbatique. La deuxième fois en 1997-98 après la première retraite de Mario. Il signa en tant qu'agent libre avec les Hurricanes en 1998 et termina sa carrière en 2004 avec les Maple Leafs.

17. Jaromir Jagr 1998-2001
Après la retraite de Lemieux et la carrière de Wayne Gretzky qui s'achevait, Jagr était considéré comme le meilleur joueur au monde. En tant qu'un des derniers joueurs des 2 conquêtes de la coupe, il succéda à Francis comme capitaine en 1998. Lors du retour de Lemieux en 2000, il conserva le "C" mais la majorité des gens considéraient Lemieux comme le vrai ambassadeur de l'équipe. On rapporte qu'il s'était développé une tension entre les deux légendes. De toute manière, son contrat expirait en 2001 et les Penguins ne pouvaient pas se permettre de le re-signer. Il l'échangèrent aux Capitals en juillet 2001.

18. Martin Straka (intérim)
Straka fut repêché par Pittsburgh en 1992 mais après 3 saisons il fut échangé aux Sénateurs. Il joua par la suite avec les Islanders et les Panthers avant de faire un retour avec les Penguins en 1997. Il devint un des meilleurs joueurs de la ligue durant ce 2ème séjour et il remplaça Jagr comme capitaine lors de la saison 1999-2000 alors que ce dernier manqua une vingtaine de partie. Straka resta avec l'équipe jusqu'en 2003 alors que l'équipe était en difficulté financière une fois de plus et il fut liquidé aux Kings. Il se retira en 2008 avec les Rangers et joua dans la ligue Tchèque jusqu'en 2014.

Après le départ de Jagr, Lemieux reprit le "C" mais il ne joua jamais une saison complète jusqu'à sa retraite définitive en 2006. Lors de la saison 2003-04, Mario ne joua que 10 matchs et l'équipe était tellement faible et futile qu'ils ne choissisèrent pas de remplaçant pour porter le "C". Une exception fut faite pour un match en janvier 2004 contre les Canadiens où les chandails furent remis à la fondation "Hockey Fights Cancer"...

19. Steve McKenna (intérim)
McKenna fut donc l'héritier du "C" pour ce seul match. Même si l'équipe était faible, il y avait pourtant des choix plus logiques comme Alexei Morozov ou des vétérans comme Mike Eastwood et Kelly Buchberger. Quoiqu'il en soit, McKenna était un joueur vagabond ayant joué sporadiquement pour les Kings, le Wild et les Rangers avant d'arriver à Pittsburgh en 2002. Il joua en tout 373 matchs dans la LNH avant de partir jouer en europe et en asie après la saison du lock-out de 2005.

20. Sidney Crosby 2007-
Comme en 1984, les Penguins purent choisir au premier rang lors du repêchage de 2005 et sauver leur concession une fois de plus. Les Penguins optèrent de ne pas choisir de capitaine lors de la saison 2006-07 après la retraite de Lemieux. Crosby hérita du "C" au début de la saison 2007-08 et mena les Penguins à la finale contre Détroit cette année-là. Ils remportèrent la coupe Stanley en 2009 et Crosby demeure le visage de la franchise et de la LNH depuis maintenant 10 ans.

Aucun commentaire: