Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 25 mai 2015

Myles Lane




Myles Lane était une personne aux multiples talents.  Étudiant au prestigieux Dartmouth College, au New Hampshire, il eut une carrière remarquable au football collégial.  Jouant de 1925 à 1928 comme centre arrière, il fut l’un de ceux qui marqua le plus de points au pays, en plus d’être sélectionné "All American".
 
Par contre, le football n’était pas son seul sport.  Il faisait également partie de l’équipe de hockey.  À sa dernière année, en 1927-28, il compta 20 buts en seulement 5 matchs.
 
Les Rangers décidèrent donc de lui offrir un contrat, faisant de lui le troisième joueur né aux États-Unis dans la LNH, et le premier à y avoir été formé.
 
Comme Lane était originaire de la région de Boston, les Rangers pensaient que les Bruins sauteraient sur l’occasion d’avoir dans leur rang un très rare joueur local.  Ils le leur ont donc offert, mais en exigeant en retour nul autre qu’Eddie Shore (voir texte du 21 mars 2009 et du 26 mars 2014), en plus de 5000$.  Les Bruins refusèrent.  Après 24 matchs dans l’uniforme des Blueshirts (et un seul but), Boston acheta finalement le contrat de Lane pour 7500$ (mais sans Eddie Shore).
 
Lane termina la saison avec les Bruins (avec qui il compta un deuxième but) en remportant la Coupe Stanley.
 
Toutefois, Lane n’abandonna pas le football pour autant.  Il devint assistant entraîneur à Dartmouth College.

Lane passa les années suivantes à jouer plus avec les Cubs de Boston de la Can-Am League (l’ancêtre de la Ligue américaine) qu’avec les Bruins.  Ses occupations ne l’empêchèrent par contre pas d’être entraîneur chef de l’équipe de football de Boston University en 1932 (avec plus ou moins de succès) et de poursuivre ses études en droit.
 
En 1934, il abandonna le hockey, termina ses études en droit, commença sa pratique et fut entraîneur-adjoint de l’équipe de football d’Harvard.  Assez mouvementée comme année…
 
En 1937, il retourna dans la Grosse pomme, pour devenir procureur fédéral du District sud de New York.  Hormis ses quelques années passées dans la marine pendant la Deuxième Guerre mondiale, il occupa ce poste jusqu’en 1951, avant de devenir assistant chef jusqu’en 1953.
 
Il a entre autres été impliqué dans des procès très médiatisés impliquant des mafieux et même des espions, avec le procès Rosenberg.
 
En 1958, il fut nommé président d’une commission d’enquête qui s’attarda à des problèmes de corruption, d’activités illicites et d’appels d’offre truqués.
 
En 1968, il fut nommé à la Cour suprême de l’état de New York.  Il prit sa retraite en 1979.
 
Élu au Temple de la renommée du football collégial en 1970, il a fait partie de la première cohorte du Temple de la renommée du hockey américain, en 1973.  Il était à sa mort en 1987, le dernier survivant de l’équipe championne de 1929.
 
Sources : ″Myles J. Lane, retired judge and ex-prosecutor, is dead″ d’Edward Hudson, 7 août 1987, The New York Times (nytimes.com), ushockeyhalloffame.com, wikipedia.org.

Aucun commentaire: