Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

samedi 13 juin 2015

Les Capitaines : Vancouver









Après avoir été omis de l'expansion de 1967, Vancouver tenta de se porter acquéreur des Seals de Californie alors en difficulté financière. La ligue rejeta l'offre mais offrit une franchise d'expansion à la ville et Vancouver put finalement joindre les rangs de la LNH en 1970, en même temps que les Sabres de Buffalo. Un groupe d'acheteurs fit l'acquisition de la franchise des Canucks de Vancouver dans la WHL (Western Hockey League) et l'équipe fut la base de la nouvelle franchise de la LNH alors qu'une demi-douzaine de joueurs restèrent au sein de l'organisation. 

L'équipe eut des hauts et des bas durant ses deux premières décennies mais était plutôt reconnue comme une équipe moyenne, sans véritables joueurs vedettes et surtout comme une équipe audacieuse au niveau du design de ses chandails. Malgré la présence surprise à la finale de 1982, les années 70 et 80 étaient peu mémorables. Les choses changèrent vers la fin des années 80 alors que l'arrivée de joueurs comme Trevor Linden, Kirk McLean, Greg Adams, Cliff Ronning, Geoff Courtnall et surtout Pavel Bure pavèrent la voie vers une équipe excitante et redoutable. L'équipe retourna à la finale en 1994 mais ne put gagner le précieux trophée contre les Rangers de New York. La fin du siècle représenta une période sombre pour les Canucks alors que le dictatorial Mike Keenan devint le nouveau directeur-général et démantela l'équipe presque au complet. L'équipe s'en remit relativement bien après l'arrivée d'un nouveau noyau de joueurs comme Markus Naslund, Brendan Morrison, Todd Bertuzzi, Roberto Luongo et surtout les jumeaux Sedin. Le départ de Keenan a aussi aidé... La franchise fut une des meilleures équipes des années 2000 et 2010 mais n'a toujours pas réussi à gagner le dernier match de la saison.

Voici les capitaines des Canucks.



1. Orland Kurtenbach 1970-1974
Le premier capitaine de l'équipe avait auparavant reçu le titre de recrue de l'année dans la WHL avec les Canucks en 1958. Il joua professionnellement dans plusieurs ligues et équipes durant les années 60 avant d'avoir un poste stable avec les Rangers de 1966 à 1970 suite à quoi il ne fut pas protégé au repêchage d'expansion et il retourna jouer avec la nouvelle mouture des Canucks dans la LNH. Il y passa les 4 dernières années de sa carrière. Il sera plus tard entraineur des Canucks durant 2 saisons.

2. André Boudrias 1975-1976
Après une saison 1974-75 sans capitaine, les Canucks nommèrent Boudrias comme successeur pour la saison 75-76. Boudrias était la première vedette offensive de l'histoire des Canucks, terminant premier marqueur de l'équipe 4 fois lors de leur 5 premières saisons. Après cette seule saison décevante (il chuta de 78 à 38 points) il quitta l'équipe et signa avec les Nordiques de l'AMH avec qui il joua jusqu'en 1978.

3. Chris Oddleifson 1976-1977
Oddleifson est le fameux choix du repêchage des Seals de Californie en 1970 obtenu des Canadiens contre leur premier choix de 1971 qui devint Guy Lafleur. Il ne joua jamais pour les Seals, étant échangé aux Bruins en 1972. Après une saison et demie avec les Bruins, il fut échangé aux Canucks et deviendra un des joueurs les plus populaires de l'équipe. Il fut nommé capitaine pour la saison 76-77 mais fut remplacé après cette seule saison. Il joua à Vancouver jusqu'en 1980.

4. Don Lever 1977-1979
Repêché au 3ème rang par les Canucks en 1972, Lever devint un des piliers de l'équipe pendant 8 saisons. Nommé en remplacement de Oddleifson en 1977, il était un bon capitaine pour l'équipe mais il fut cependant échangé aux Flames d'Atlanta en 1980. Au moment de l'échange il était au premier rang de l'histoire de l'équipe pour les points. Il joua par la suite au Colorado, au New Jersey et à Buffalo.

5. Kevin McCarthy 1979-1982
McCarthy en était à sa deuxième saison dans la ligue lorsqu'il fut échangé des Flyers aux Canucks en 1978. Il devint le meilleur défenseur de l'équipe et succéda à Lever comme capitaine. Je n'ai pas encore découvert si c'était avant ou après l'échange de ce dernier. McCarthy porta le "C" jusqu'en 1982 où il se blessa lors du dernier match de la saison et ne put participer aux séries cendrillon des Canucks qui se rendirent en finale contre les Islanders. L'entraineur Roger Neilson nomma Stan Smyl comme capitaine remplaçant et il garda éventuellement le titre aux dépens de McCarthy. Cette décision fut controversée à l'époque et McCarthy demanda d'être échangé. Il resta toutefois avec l'équipe mais il ne fut plus jamais le même après cette blessure et fut échangé aux Penguins en 1984.

6. Stan Smyl 1982-1990
Stan "Steamer" Smyl arriva à Vancouver en 1978, immédiatement après son repêchage et il devint un des joueurs les plus populaires de l'histoire de l'équipe. Il mena l'équipe à la finale de 1982 et assuma le titre de capitaine en remplacement de McCarthy. Durant les années 80, il fut un contributeur régulier à l'attaque mais à mesure que la décennie s'achevait, ses statistiques diminuaient. Il termina la saison 89-90 avec seulement 1 but et décida d'abandonner le "C" pour sa dernière saison en 1990-91. Il se retira en tant que détenteur des principaux records offensifs de la franchise et l'équipe retira son numéro 12 en novembre 1991, le premier à recevoir cet honneur.

7. Daryl Stanley 1987-1988 (intérim)
Stanley était un bagarreur redoutable qui ne joua que 189 matchs dans la LNH mais pour une vingtaine d'entre eux, il assuma le titre de capitaine par intérim lors d'une blessure à Smyl. Il avait auparavant joué sporadiquement avec les Flyers pendant 3 ans et joua également durant 3 saisons (ponctuées de blessures) avec les Canucks. Oui les Canucks de l'époque étaient poches mais il me semble qu'ils auraient pu choisir un autre joueur comme Tony Tanti à la place…

8. Dan Quinn 1990-91 (co-capitaine)
Quinn était un bon contributeur à l'attaque avec les Flames et les Penguins dans la deuxième partie des années 80. Il fut échangé aux Canucks à la fin de la saison 89-90 et fut élu comme co-capitaine en compagnie de Doug Lidster et Trevor Linden pour la saison 1990-91 suite au désistement de Smyl.  Ce fut toutefois sa dernière année à Vancouver et il joua ensuite pour 10 équipes différentes (dont 2 en europe) durant les 7 années suivantes.

9. Doug Lidster 1990-1991 (co-capitaine)
Lidster fut repêché par les Canucks en 1980 mais termina son stage universitaire avant de faire le saut dans la LNH en 1984. Il devint un des piliers de la défense des Canucks pendant presque 10 ans jusqu'à ce qu'il soit échangé aux Rangers en 1993-94. Il remporta la coupe contre son ancienne équipe cette année-là. Il en remporta une deuxième en 1999 avec les Stars de Dallas et prit ensuite sa retraite.

10. Trevor Linden 1990-1991 (co-capitaine), 1991-1997
"Captain Canucks" fut repêché 2ème au total derrière Mike Modano en 1988 et devint graduellement le leader de l'équipe. Il fut un des trois joueurs choisis pour la rotation des capitaines en 1990-91 et fut le choix unanime comme unique capitaine la saison suivante. Sous son règne, les Canucks retrouvèrent la respectabilité et furent une des meilleures équipes du début des années 90, se rendant notamment en finale de la coupe en 1994. Les choses se gâtèrent par la suite et après avoir raté les séries en 1997, l'équipe embaucha Mike Keenan comme entraineur et directeur général ainsi que Mark Messier, anciennement des Rangers. Linden offra le "C" à Messier, mais il dira éventuellement qu'il regretta ce geste, considérant que Messier fit une invasion hostile du vestiaire des Canucks. La relation entre Linden et Keenan était également mauvaise et Iron Mike l'échangea éventuellement aux Islanders après les Olympiques de 1998. Après des arrêts à Montréal et Washington, il fit un retour avec les Canucks de 2001 à 2008 mais ne retrouva jamais le "C". Son numéro 16 fut retiré par l'équipe par la suite.

11. Mark Messier 1997-2000
Le retour de Messier au Canada était supposé être une bonne chose mais les fans des Canucks n'ont jamais été séduits par Messier et il demeure le pire capitaine de l'équipe selon la majorité d'entre eux. Le fait qu'il ait accepté le "C" de Linden" demeure un fait impardonnable pour eux, il regrette toujours ce geste d'ailleurs ainsi que d'avoir porté le #11 qui n'était plus porté depuis la mort de l'ancien joueur  Wayne Maki. L'arrivée de Messier coincide avec ce que les fans appellent "L'âge des ténèbres" de l'équipe" qui rata les séries de 1997 à 2000. À la fin de son contrat en 2000, Messier retourna à New York et les Canucks retournèrent en séries.

12. Markus Naslund 2000-2008
Premier capitaine européen de l'histoire de l'équipe, Naslund fut obtenu des Penguins en 1996 et devint le leader de l'équipe et un des meilleurs joueurs de la ligue au tournant du siècle. En compagnie de Brendan Morrison et Todd Bertuzzi, la ligne "West Coast Express" représentait la ré-émergence des Canucks durant cette période. Ses statistiques diminuèrent graduellement après le lock-out et après la saison 2007-08, il signa un contrat avec les Rangers pour une dernière saison. Il occupa le titre de capitaine pendant 8 saisons, un record qu'il partage avec Stan Smyl. Son numéro 19 fut retiré par l'équipe en 2010.

13. Roberto Luongo 2008-2010
Aucun gardien n'avait porté le "C" depuis Bill Durnan en 1948 alors que la ligue interdit cette pratique. Cette règle est toujours en vigueur et Luongo ne pouvait porter le "C" sur son chandail ni participer aux communications avec les officiels ou aux cérémonies d'avant-match. Il porta donc le "C" sur son masque et les assistant-capitaines s'occupaient des autres fonctions. Mais la pression de gardien de but à Vancouver en plus de la pression du poste de capitaine ne lui convenait pas et il décida d'abandonner le "C" après la saison 2009-10. Après une finale en 2011 et quelques saisons de misère par la suite, il fut finalement échangé aux Panthers en 2014.

14. Henrik Sedin 2010-

Les Canucks réussirent à repêcher les deux frères jumeaux au repêchage de 1999 et ils devinrent le (double) visage de la franchise durant les années 2000 et 2010. Après le désistement de Luongo, Henrik devint le nouveau capitaine de l'équipe pour la saison 2010-11. Je crois pour ma part qu'ils auraient du opter pour l'option d'élire les deux frères comme co-capitaines. Henrik et Daniel ont depuis surpassé Naslund, Linden et Smyl comme meneurs de l'équipe pour les points en carrière avec les Canucks.

P.S. Pensez-vous que les jumeaux Sedin nous jouent des tours quelquefois? Je me demande s'ils ont déjà tenté de jouer avec le chandail de l'autre. J'imagine Daniel demander à Henrik s'il ne pourrait pas être capitaine de temps en temps. Ou bien Henrik demander à Daniel s'il veut prendre sa place parce que ça ne lui tente pas de prendre part aux cérémonies d'avant-match. Qui s'en rendrait compte?


2 commentaires:

Sébastian Hell a dit…

Naslund avait offert à Linden de lui remettre le ''C'', ce à quoi le #16 a répondu ''no thanks, it's your team now''.

Une totale abnégation de soi, un vrai leader, que ce Linden des Canucks (contrairement à la version qu'on a connu ici et à Long Island).

Et mi aussi je crois que des fois, les jumeaux doivent faire le switch, genre Henrik qui offre à Daniel de monter son total de passes en portant le 22.

Top Net! a dit…

Oui c'est vrai j'aurais du le mentionner. Moi j'étais content qu'on aille chercher Linden des Islanders, l'équipe en arrachait à l'époque, surtout au niveau du leadership et on avait pas vraiment de gros noms (savage, corson, rucinsky, koivu...). Mais il était assez invisible le Linden, et souvent blessé. Au moins il nous a servi à aller chercher Zednik et Bulis à Washington.