Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 16 novembre 2015

Des entreprises connues propriétaires d'équipe





Bien que le phénomène soit moins répandu qu’il y a quelques années, la LNAH est connu pour avoir des équipes qui portent le nom de leur commanditaire ou de leur propriétaire.  Il y a cette année le Cool FM de St-Georges-de-Beauce, le Blizzard Cloutier Nord Sud de Trois-Rivières et l’Assurancia de Thetford-Mines.  Dans le passé, il y a eu entre autres les Poutrelles Delta de Ste-Marie, le Lois Jeans de Pont-Rouge, le Caron et Guay de Trois-Rivières, l’Isothermic de Thetford-Mines et le Garaga de St-Georges.

Au plus haut niveau, les équipes ne prennent pas le nom de leurs propriétaires, mais ça n’empêche pas que des entreprises connues sont ou ont déjà été propriétaires d’équipe.

En voici quelques-uns.

Molson
Celle-là est la plus évidente.  Des membres de la famille furent propriétaires des Canadiens de 1957 à 1971.  La Brasserie en a été propriétaire de 1978 à 2001.  Les frères Geoff, Andrew et Justin font maintenant partie d’un consortium qui détient l’équipe depuis 2009.
Notons également que Carling-O’Keefe (qui a par la suite été absorbé par Molson) a détenu les Nordiques de 1976 à 1988.

Rogers et Bell
Les deux géants des télécommunications ont fait temporairement la paix en 2010 pour tous les deux devenir actionnaires de Maple Leaf Sports & Entertainment, qui détient entre autres les Maple Leafs.  Bell est également actionnaire minoritaire des Canadiens.

Rexall
Darryl Katz, propriétaire de Rexall, une importante chaîne de pharmacies dans l’ouest et en Ontario, détient les Oilers depuis 2008.  Depuis, les résultats sur la glace laissent plutôt à désirer.

Little Caesars
C’est en 1982 que Mike Illitch, le fondateur et propriétaire de la chaîne de pizzeria Little Caesars, s’est porté acquéreur des Red Wings de Détroit, alors en pleine déroute.  Il les détient toujours et en a fait une franchise modèle.

Ralston-Purina
Alors que l’équipe était à la dérive, l’entreprise fabriquant de la nourriture pour chien, Ralston-Purina, fit l’acquisition des Blues de St-Louis.  C’est plus par esprit civique que par intérêt financier qu’elle devint propriétaire de l’équipe basée dans la même ville que son siège social.

Le tout s’est toutefois bien mal terminé en 1983.  (voir texte du 23 juin 2011)

McDonald’s
Le pdg de McDonald’s Ray Kroc prit sa retraite en 1974.  Il dirigea alors son attention vers les Padres de San Diego, qu’il acheta.  En 1976, les Mariners de l’AMH, aussi basés à San Diego sont également devenus sa propriété.  Mais devant leur peu de succès, il tenta de les vendre après un an, mais sans y parvenir.  Les Mariners cessèrent alors leurs activités.


Walt Disney
Walt Disney n’a peut-être pas donné son nom à son équipe, mais c'est le cas qui s’en approche le plus.  Après s’être vu décerner une équipe d’expansion en 1993, la société lui donna le nom de « Mighty Ducks », tout comme un film produit par elle l’année précédente.  C’est aussi le cas que nous avons vu qui est venu le plus près de mettre de la pub sur les chandails, comme en Europe ou comme au soccer, puisque dans le deuxième film, l’équipe utilise le même logo que celui de l’équipe de la LNH.

Disney conserva l’équipe jusqu’en 2005.  L’année suivante, les nouveaux propriétaires laissèrent tomber le « Mighty ».


Wal-Mart
De 1999 à 2005, Nancy Walton et son mari Bill Laurie ont été propriétaires des Blues de St-Louis.  Madame Walton est la fille de Bud Walton et la nièce de Sam Walton, les deux fondateurs de l’empire Wal-Mart.

Mais le lien entre la LNH et le géant des magasins à escompte ne s’arrête pas là.  Leur beau-frère Stan Kroenke s’est porté acquéreur de l’Avalanche du Colorado et des Nuggets de Denver en 2000.  Par contre, lorsqu’il est devenu l'actionnaire unique des Rams de St-Louis, la NFL a exigé que Kroenke se départisse de ses intérêts dans ces clubs.  Elle ne permet pas à ses propriétaires de détenir des équipes dans d’autres marchés de la NFL.  Après avoir appartenu à son fils Josh, l’Avalanche appartient depuis octobre 2015 à sa femme, Ann Walton Kroenke.

Heureusement, elle ne demande pas à Patrick Roy de porter un tablier bleu pour venir travailler…

Adelphia Communications
Entreprise de câble de l’ouest de l’état de New York, Adelphia se porta acquéreur des Sabres de Buffalo en 1997.  Par contre, en 2002, ses principaux dirigeants furent accusés de fraude et de malversations.  Le tout mènera à leur emprisonnement, à la faillite de l’entreprise et à la tutelle des Sabres.

Est-ce que Québécor / Vidéotron sera la prochaine à se joindre à cette liste?

Aucun commentaire: