Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 14 décembre 2015

Faire carrière dans un autre sport que son frère ou sa soeur



Noël, fête de la famille par excellence, s’en vient.  Alors pourquoi ne pas faire un billet sur le thème de la famille?  Après un billet au sujet des joueurs qui ont fait carrière dans un autre sport que leur père (voir texte du 9 mars 2015), en voici un au sujet des frères et sœurs.

Oui, il faut énormément de talent pour plus qu’un membre d’une famille batte les probabilités et réussisse à se hisser au sommet de son sport.  Il faut en plus de la polyvalence pour que ce soit dans des sports différents.  Par contre, en tant que père de famille, je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour les parents, pour tout le temps et l’argent qu’ils y ont mis et les nombreuses fois qu’ils ont fait le taxi.

En voici quelques-uns :

Harry et Ron Howell

Harry (voir texte du 21 avril 2014) a connu une longue carrière dans la LNH et l'AMH.  De 1952 à 1976, il a joué à la ligne bleue, principalement avec les Rangers.

Son frère Ron a aussi joué quatre matchs avec les Rangers au début des années 1950, mais il opta finalement pour le football.  De 1954 à 1962, il s’aligna avec l’équipe de leur ville natale, les Tiger-Cats d’Hamilton.  Jouant principalement comme receveur de passe et sur les retours de botté, il fut désigné recrue de l’année dans la division est de la LCF en 1954, en plus d’être nommé meilleur joueur canadien de la ligue en 1958.

Il a complété sa carrière en jouant avec la Colombie-Britannique, Toronto et Montréal jusqu’en 1966.

Ron est décédé en 1992.  

Ed et Morris Lukowich

Morris débuta sa carrière en 1976 dans l’AMH, avec les Aeros de Houston.  Lorsque l’équipe cessa ses activités, en 1978, il se retrouva avec les Jets de Winnipeg, avec qui il remporta la dernière Coupe Avco.

Il fit alors le saut dans la LNH avec les Jets, qui connurent des débuts difficiles.  Il joua jusqu’en 1987, faisant des arrêts à Boston et à Los Angeles.

Il joua ensuite en Italie, en Suisse, en plus de tenter l’expérience du roller hockey.
Son frère Ed s’est aussi illustré sur la glace, mais d’une autre façon.  Il a été un skip de très haut niveau.  Son équipe a remporté le Brier en 1978 et en 1986.  Ces victoires lui permirent ainsi de représenter le Canada aux championnats du monde.  Il termina troisième en 1978, avant de remporter les grands honneurs en 1986.

Il remporta également une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Calgary en 1988, alors que le curling y était un sport de démonstration.


Brent et Greg Peterson

Brent (voir texte du 21 septembre 2015) a joué de 1978 à 1989 comme ailier droit.  Il a porté l’uniforme des Red Wings, des Sabres, des Canucks et des Whalers, avant d’entamer une carrière d’entraîneur.
Greg a joué de 1984 à 1992 avec les Stampeders de Calgary, comme demi défensif.  Il a fait partie de l’équipe d’étoiles en 1990 et remporté la Coupe Grey à sa dernière saison. 

Il est depuis devenu avocat et a également travaillé comme commentateur pour les matchs des Stamps.


Bart et Brett Hull

Bart Hull aurait pu faire partie du billet au sujet des pères et des fils qui ont joué dans des sports différents, puisqu’il est le fils du Golden Jet, Bobby Hull.  Mais il est aussi par le fait même le frère de Brett, le marqueur de 741 buts avec les Flames, les Blues, les Stars, les Red Wings et les Coyotes.

Ses frères Bobby Jr. et Blake ont aussi joué au hockey à un bon niveau, mais pas dans la LNH.  Et tant qu’à y être, pourquoi ne pas mentionner son oncle Dennis, qui a connu une belle carrière, avec les Black Hawks, tout comme Bobby.

Dans cette famille de hockeyeurs, Bart a choisi sa propre voie en pratiquant le football.  Il joua quelques matchs avec les Rough Riders d’Ottawa en 1991 et quelques autres en Saskatchewan en 1994.


Jean-Philippe et Mathieu Darche

Les deux frères Darche ont porté les couleurs des Redmen de McGill, mais pas dans le même sport.

Mathieu a joué dans la LNH de 2000 à 2012 avec Columbus, Nashville, San Jose et Tampa Bay, avant de se tailler une place à Montréal.
Jean-Philippe préféra plutôt le ballon ovale.  Oeuvrant surtout comme spécialiste des longues remises, il joua avec les Argonauts de Toronto en 1999, avant de se retrouver au sud de la frontière.  De 2000 à 2008, il s’aligna avec les Seahawks de Seattle et les Chiefs de Kansas City, participant au passage au Super Bowl XL, que Seattle perdit face à Pittsburgh.

Il poursuit depuis des études en médecine.

Chris et Ryan Getzlaf

Ryan est devenu professionnel en 2005, avec Anaheim.  En 2007, il mit la main sur la Coupe Stanley.  Cette même année, son frère Chris devint également pro, mais dans un autre sport et, après un bref arrêt à Hamilton, en demeurant dans leur ville natale de Régina.  Bien qu’au sein de l’équipe de réserve, Chris a aussi fait partie de l’équipe championne lorsque cette même année, les Riders remportèrent la Coupe Grey.
Chris remporta aussi la Coupe Grey en 2013, alors qu’il fut désigné le meilleur joueur canadien du match.
De son côté, Ryan a remporté l’or olympique en 2010 et en 2014.

Darnell et Kim Nurse

Si Darnell a fait partie du billet sur les pères et les fils, en raison de la carrière du paternel avec les Tiger-Cats, alors que lui s’aligne avec les Oilers, il peut aussi faire partie de celui-ci.

Sa sœur Kim joue au basketball, suivant ainsi les traces de sa mère, qui a joué avec les Marauders de l'Université McMaster, à Hamilton.  Décidément, on a ici une famille très sportive.

Kim joue avec les Huskies de l'Université du Connecticut.  Elle a remporté la médaille d’or aux Jeux panaméricains cet été à Toronto et elle représentera le Canada aux Jeux de Rio l’été prochain.


Sources: cflapedia.com, collectionscanada.gc.ca, hockeydb.com, olympique.ca, wikipedia.org. 

Aucun commentaire: