Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

samedi 30 janvier 2016

Choix discutables au match des étoiles


 

Bonjour à tous! Ceci est  mon premier article pour LVEUP et comme j'aime ce qui est laid, pourri, moche, discutable, etc... dans le grand monde du hockey et bien j'ai décidé de vous jaser de joueurs qui ont été au All-Star Game sans trop avoir leur place. Il n'y a pas vraiment de décompte du plus pourri au moins pourri et certains choix méritent discussion d'autres non.

Commençons par l'une des années bizarres des ASG : 1998.
L'année des Jeux Olympiques de Nagano, premiers jeux à inviter des joueurs de la LNH et  la brillante idée fût de faire quand même le ASG mais en changeant le concept: l’Amérique vs. le reste du monde. Le tout au milieu du mois de janvier au Rogers Arena de Vancouver (anciennement le General Motors Place). Le probleme vous l'aurez deviné concerne l'équipe du reste du monde. Malgré plusieurs vedettes comme les Selanne, Forsberg, Jagr et Hasek il fallait «patcher» les trous. Donc j'en viens à deux russes qui ont jamais retenu l'attention de grand monde: Dmitri Mironov et Igor Kravchuk.

Dmitri Mironov

Dmitri a eu son poste surtout grâce à la faible proportion de joueurs potables cet année-là pouvant jouer pour Team World et ce malgré 36 Points en 66 Matchs et ce avec une des pires offensives de la ligue: les  Mighty Ducks! Fait à noter il fût échangé à Detroit pour y gagner la coupe en fin de saison.

Pour ce qui est d'Igor? Il est surtout connu comme le dernier défenseur à avoir été déjoué par Gretzky et Lemieux à la Coupe Canada de 87. Jouant pour Ottawa et avec une saison très modeste de 35 points en 81 matchs il ne fut là que pour combler le manque à la défense et ce du haut de son -19!!! (BTW une photo de lui est en vente sur ebay datant des ASG et signé rien de moins!).

Un choix discutable pour certains mais qui montre le grand coeur du regretté Pat Burns fût la présence en 1989 de Mike McPhee. La classique se déroule à Edmonton et Pat Burns décide d'inviter Bobby Smith, qui s'apprêtait à connaître une autre saison époustouflante, et Mats Naslund. Malheureusement Naslund se blessa et dut manquer le match. Pat décida de choisir un autre joueur qu'il a  toujours  aimé pour son travail et sa ténacité, un peu le Dale Weise version 1989 et j'ai nommé Mike McPhee! Et ce malgré les bons débuts de saison de Lemieux et Richer. Quelques années plus tard dans une entrevue pour un site web, McPhee déclara que ce fût un honneur pour lui de partager la patinoire avec autant de grands joueurs. Pour votre curiosité il était compagnon de trio avec Smith et Kevin Dineen.

Un autre ancien du CH fait son apparition et j'ai nommé Petr Svoboda...Oui,oui le défenseur ultra défensif. En l'an 2000 le bogue dans la LNH est le même depuis 98: le maudit format Amérique vs Le Monde. Et comme l'europe n'avait pas encore assez de défenseurs potables et bien Svoboda, qui n'avait que 5 but la saison précédente (ce qui est plus que Subban à date!), a eu droit à une invitation quand même! 

Comme l'équipe Monde était pas assez mal prise ils ont décidé aussi de donner une chance à un défenseur recrue d'une équipe d'expansion soit l'illustre Petr Buzek. Buzek fut choisit lui aussi comme bouche-trou et parce qu'Atlanta se devait d'avoir un représentant au match. Il finira sa saison de rêve avec 19 points et un beau différentiel de -22. Oui monsieur! 




Et maintenant place à la  bizarrerie. L'ancêtre de John Scott, j'ai nommé Knuckles lui-même: Chris Nilan! Nous sommes en 1991 au ASG de Chicago et l'entraîneur Mike Milbury décide de l'inviter avec plusieurs de ses coéquipiers... Malheureusement (ou heureusement) Nilan se blessera à la cheville un match avant... Il aura quand même sa carte Pro-Set avec son petit chandail!





Mes deux dernières mentions sont des gardiens d'époques différentes qui on surtout été des gardiens moyens. Peter Siedorki..Sidorkie... hum... Sidorkiewicz fut choisi par les Sens au match des étoiles au Forum en 1993. Match qui fûut une gifle dans la face d' Ed Belfour qui selon les rumeurs avait pas mal bu... Malgré une fiche qui sera épouvantable avec une équipe d'expansion, il réussira quand même à avoir pas trop l'air cave! Il sera rejoint par Brad Marsh qui sera choisi par ses pairs ayant annoncé sa  retraite à la fin de la saison (Voir texte du 12 novembre 2012).




Mon dernier choix est le gardien John Garrett. Et c'est plus le fait cocasse de sa nomination. Acquis par les  Canucks pour ménager le Roi Richard Brodeur qui doit aller aux ASG en 1983, les Canucks échangent Anders Eldebrink aux Nordiques en retour de John Garrett. Tout va bien pour Brodeur jusqu'à ce qu'il ait un accident d'auto le lendemain. Les Canucks doivent donc remplacer Brodeur par Garrett qui n'a jamais eu une moyenne meilleure que 3.98. Contre toute  attente il commence la deuxième période et joue si bien qu'il est sur le point d’être l'étoile du match (avec le petit char de luxe pis toute!)... Jusqu'en 3e période lorsque la maudite merveille à marde, Wayne Gretzky, décide d'y péter sa balloune avec 4 buts et remporter le MVP à sa place et lui voler le char! Mince consolation Garrett aura quand même eu la victoire pis une belle assiette en argent et peut être un petit tour dans le char de Wayne qui sait?

Mention spéciale: Mike Komisarek, Marcus Ragnarsson, Espen Knutsen et John Scott.

 http://grantland.com/the-triangle/the-nhls-history-of-ridiculous-all-stars/
Hockey-reference
Hockeydb.com
http://www.greatesthockeylegends.com/2012/06/35-minutes-with-35-mike-mcphee.html 


1 commentaire:

Yannick Chouinard a dit…

La comparaison entre Chris Nilan et John Scott m'apparait plutôt boiteuse. Nilan a été repêché, tenait son bout côté hockey contre le meilleur trio de l'équipe adverse sur le trio de Guy Carbonneau et Bob Gainey et était même utilisé parfois en avantage numérique. De plus, il a été sélectionné sur l'équipe américaine lors du tournoi de coupe Canada 87. Aussi sympathique soit-il, John Scott a toujours eu, disons, des statistiques modestes pour rester poli, dans tous dans les calibres où il a évolué. Sa place est pas mal plus dans le semi-pro que dans la LNH.