Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

jeudi 3 mars 2016

Escapade à Ottawa



À l’occasion de la semaine de relâche, j’ai passé quelques jours avec les enfants à Ottawa et visité quelques-uns de ses nombreux musées.  Du coup, nous avons profité de l’occasion pour aller voir les rivaux de la 417, les Sénateurs.
 
 
Bien sûr, il y a des sections dont le prix des billets est élevé, mais il y a également certaines sections promotionnelles où les prix sont raisonnables.  Je semble comprendre qu’il y a tout de même de bonnes variations, dépendamment des matchs, mais pour un match de semaine contre St-Louis, il y avait moyen de s’en tirer à bon compte.
 
Personnellement, j’aime bien le Centre Corel / Place Banque Scotia / Centre Canadian Tire.  De capacité plus petite que le Centre Bell (18 500 vs 21 273), il n’y a pas vraiment de mauvais sièges.  La vue est dégagée et contrairement à Montréal, la galerie de presse n’obstrue pas la vue du tableau indicateur de certaines sections.  Les allées sont assez larges et le choix de restaurants est varié.
 
Les bannières des Coupes Stanley des Sénateurs 1ère version
 
Le problème n’est pas l’aréna lui-même mais bien, comme c’est bien documenté, son site.  Les propriétaires de l’époque des Sens possédaient des terrains à Kanata, à l’extrémité ouest de l’agglomération d’Ottawa.  Le résultat est que pratiquement tout le monde vient de l’est.  Peu de gens habite plus à l’ouest et avec la présence de la rivière des Outaouais, personne ne vient du nord (et les ponts ne sont pas à cet endroit).
 
On vient donc en grande majorité en auto, ce qui cause des bouchons de circulation sur la 417.  De plus, à la sortie, il peut prendre du temps pour sortir des énormes stationnements.  Il vaut donc mieux de se stationner près de la sortie (et d’avant!) que d’aller plus près de l’aréna.  C’est mieux de marcher un peu plus…
La bannière en hommage à Brian Smith (voir texte du 4 août 2014)
http://pucktavie.blogspot.ca/2014/08/brian-smith.html
 
Pour un jour de congé, c’est un peu irritant, mais ça va.  Par contre, je peux comprendre que pour un soir de semaine, lorsqu’on travaille au centre-ville, ou qu’on habite dans l’est ou en Outaouais québécois, c’est toute une expédition. 
 
Le propriétaire des Sénateurs, Eugene Melnyk, fait partie d’un groupe qui propose un projet d’envergure sur les plaines Lebreton, près du centre-ville, qui comprendrait un nouvel aréna. 
Qui commandite l'aréna déjà?
 
À noter que le projet rival est appuyé par Guy Laliberté, André Desmarais, Devcore et Canderel et comprend également un nouvel aréna.  Melnyk a toutefois laissé savoir qu’il n’a pas l’intention de loger son équipe chez ses rivaux.
 
Pour le match lui-même, les Sens ont commencé lentement, mais ils sont revenus de l’arrière, permettant à la foule d’embarquer, malgré la saison décevante d’Ottawa.  Jean-Gabriel Pageau a marqué deux buts, incluant le but égalisateur à la dernière seconde de la troisième période.
 
Il a finalement fallu onze rondes de fusillade avant de permettre aux Blues de l’emporter.
 
Sources : « Dévoilement des projets des plaines Lebreton : bataille de Titans » de Angie Bonenfant, 26 janvier 2016 (radio-canada.ca).

Aucun commentaire: