Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 30 mai 2016

Blair Mackasey


Né à Hamilton, c’est toutefois à Verdun que Blair Mackasey a grandi.
 
En 1969-70, il se joignit aux Canadiens Junior de Montréal, l’équipe championne de la Coupe Memorial.  Menée entre autres par Gilbert Perreault, elle répéta son exploit.  Toutefois, la jeune recrue Mackasey eut un rôle effacé et ne participa pas aux séries.  Michel Dion (voir textes du 18 et du 27 septembre 2011), à sa deuxième année, faisait également partie de l’équipe.
 
Mais le hockey n’était pas la seule passion de Mackasey.  L’été, il jouait également au baseball.  Tout aussi talentueux, il signa un contrat avec les Expos.  Il disputa la saison 1972 dans la ligue des recrues, en Floride, avec les Expos de Cocoa.  C’est là qu’il retrouva son ancien coéquipier, Michel Dion, qui avait également signé un contrat avec eux.
 
À l’arrivée de Mackasey en Floride, il y avait un jeune arrêt-court qu’on venait de convertir en premier but, Gary Carter.  Toutefois, Mackasey était également un premier but.  On décida donc de diriger Carter derrière le marbre pour lui faire de la place.  À partir de ce moment, Carter est devenu l’un des meilleurs receveurs de sa génération, avec la carrière que l’on connaît.
 
En 1973, Mackasey passa la saison avec les Expos de Jamestown, dans le calibre A.  Toutefois, tout comme Michel Dion, il en arriva à la conclusion que ses chances d’atteindre le plus haut niveau étaient meilleures au hockey.  C’est pourquoi que lorsque l’heure du choix arriva, il renonça au baseball, malgré qu’il s’agissait du sport qu’il préférait.  Il continua donc son stage junior avec le Bleu Blanc Rouge de Montréal.
 
En 1975, Mackasey devint le choix de troisième ronde (55e au total) des Capitals, qui venaient de connaître la pire saison pour une équipe d’expansion.  (voir texte du 30 décembre 2013)  Il ne joua toutefois jamais à Washington, malgré la faiblesse évidente de l’équipe.  Il passa un an dans leur organisation, avant d’être cédé à Toronto pour une somme d’argent.
 
Mackasey débuta la saison avec les Leafs en jouant le match d’ouverture au Colorado, contre les Rockies, dans ce qui s’avéra finalement son seul match dans la Ligue nationale.  Il passa le reste de la saison avec les Black Hawks de Dallas de la CHL, mais elle fut écourtée par une importante blessure au dos.
 
En 1977-78, il fut affecté par une pneumonie, en plus d’être hanté à nouveau par sa blessure au dos, qui mit finalement fin à sa carrière de joueur.
 
Il travailla par la suite dans le domaine de l’imprimerie, puis il devint entraîneur.  C’est d’abord avec les Lions du Lac-St-Louis, du calibre midget AAA, que Mackasey attira d’abord l’attention, surtout lorsqu’il remporta la Coupe Air Canada en 1991-92.
 
Il gradua ensuite au niveau junior, lorsqu’il passa la saison 1993-94 derrière le banc des Bions de Granby, avant de passer les deux suivantes avec les Voltigeurs de Drummondville.  À ce moment, il avait entre autres sous ses ordres Denis Gauthier et surtout, Daniel Brière.  Lorsque Mackasey fut ensuite embauché comme dépisteur par les Coyotes de Phoenix, il insista pour que ceux-ci repêchent Brière au premier tour en 1996.
 
Il y fut jusqu’en 2002, avant de se joindre à Hockey Canada.  Il fut parmi ceux qui assemblèrent des équipes qui remportèrent deux médailles d’or et deux médailles d’argent au championnat mondial junior.  Il a également participé à la composition de l’équipe olympique en 2006, à Turin.
 
Il s’est par la suite joint au Wild du Minnesota comme dépisteur en 2006.  En 2010, il est devenu directeur du personnel.
 
En 2012, il a été parmi les candidats rencontrés par les Canadiens pour le poste de directeur-gérant, où on lui a finalement préféré Marc Bergevin.
 
Malgré un épisode de cancer de la gorge en 2013, il est toujours en poste avec le Wild.
 
Sources: “Blair Mackasey avec le Wild” PC, 10 janvier 2006, RDS (rds.ca), “How Gary Carter became a catcher with the Expos” de Stu Cowan, 4 mai 2012, Montreal Gazette (montrealgazette.com), “Mackasey would make nice fit for rebuilding Habs”, de John Meagher, 16 mai 2012, Montreal Gazette (montrealgazette), “Hockey Helps Mackasey Overcome Cancer” de Mike Doyle, 11 juin 2013, (wild.nhl.com), “Habs’ Brière has history of proving size isn’t everything” de Stu Cowan, 12 septembre 2013, Montreal Gazette (montrealgazette.com), hhof.com, hockeydraftcentral.com, wikipedia.org.

Aucun commentaire: