Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 23 mai 2016

Tom Rowe



Tom Rowe vient d’être nommé directeur-gérant des Panthers.  Il prend la relève de l’abitibien Dale Tallon, promu président.  L’occasion est donc belle pour en faire un portrait.
 
Rowe est né au Massachussetts, mais a joué son hockey junior en Ontario, avec les Knights de London.  En 1976, il fut un choix de troisième ronde des affreux Capitals de Washington.  Dès la saison suivante, il joua quelques matchs dans la grande ligue.  Il marqua d’ailleurs à sa première présence sur la glace et ce, contre l’équipe de son enfance, les Bruins, et Gerry Cheevers.  (voir texte du 31 janvier 2009)  Il se fit une place permanente en 1977-78.
 
 En 1978-79, Rowe marqua 31 buts.  Il s’agissait non seulement du sommet de l’équipe (à égalité avec Dennis Maruk), mais aussi d’un record pour un joueur né aux États-Unis (depuis battu).  Mais qu’ont fait les toujours faibles Capitals avec l’un de leurs rares joueurs offensifs?  Ils l’ont échangé aux Whalers d’Hartford, contre Al Hangsleben.  Par contre, ralenti par les blessures, Rowe n’a jamais été en mesure de répéter ses exploits.  Ses résultats allèrent en déclinant.
 
Il se mit ensuite à faire des allers retours dans la Ligue américaine.  Il fit un bref retour à Washington en janvier 1982, avant de jouer ses derniers matchs dans la LNH à Détroit en 1982-83.  C’est à ce moment qu’il rencontra Jim Rutherford (voir texte du 16 avril 2012), qui était son coéquipier, autant avec le grand club qu’avec les Red Wings d’Adirondack de la LAH.
 
En 1989, il retourna dans l’environnement des Whalers, alors qu’il travailla à la description de leurs matchs à la radio.
 
En 1994, Rutherford devint directeur-gérant des Whalers.  Rowe eut ainsi l’occasion de travailler avec son ex-coéquipier, comme dépisteur et comme adjoint.  Lorsque l’équipe prit le chemin de la Caroline en 1997, Rutherford et Rowe firent de même.
 
En 2001, toujours dans l’organisation des Hurricanes de la Caroline, Rowe devint assistant-entraîneur, puis entraîneur-chef des Lock Monsters de Lowell de la LAH.  Lorsque la Caroline déménagea son club-école à Albany, Rowe fit à nouveau ses valises.
 
En 2008, Rowe alla rejoindre le grand club en Caroline, comme entraîneur-adjoint.
 
C’est finalement en 2012 que Rowe mit fin à sa longue association avec Hartford / Caroline, lorsqu’il eut la difficile tâche de succéder à Brad McCrimmon derrière le banc du Yaroslavl Lokomotiv.  On se souviendra que ce dernier est décédé tragiquement avec le reste de l’équipe, l’année précédente.  (voir texte du 7 septembre 2011, 1ère et 2e partie et du 8 septembre 2011)  L’expérience russe de Rowe dura un peu plus d’un an.
 
À son retour en Amérique du Nord, Rowe se joignit à l’organisation des Panthers de la Floride, comme entraîneur-chef du club-école, puis comme adjoint au dg, Dale Tallon, avant de devenir directeur-gérant lui-même, en remplacement de ce même Tallon.
 
Sources : hockeydraftcentral.com, legendsofhockey.net, wikipedia.org.

Aucun commentaire: