Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

samedi 27 août 2016

Frank Xavier




J'étais en train de classer les archives du blog l'autre jour quand je me suis rendu compte qu'il n'y avait malheureusement pas de joueurs dont le nom de famille commence par la lettre X dans nos biographies de joueurs... On est cependant pas les seuls alors que je n'ai également rien trouvé sur d'autres sites spécialisés comme le site du temple de la renommée ou bien sur Greatest Hockey Legends

Si même Joe Pelletier n'a rien trouvé...

Il faut dire qu'il n'y a pas beaucoup de noms de famille qui commencent par "X" à travers le monde. Je crois que c'est plus fréquent en Chine avec des noms comme Xiang ou Xin comme cette joueuse de l'équipe nationale féminine de Chine, Fang Xin.


Fang Xin
Équipe nationale de Chine


Mais comme vous le savez sûrement, en Chine le nom de famille vient en premier donc ça ne compte pas. Même chose pour le québécois Xavier Delisle, ancien membre du Canadien en 2000-01 et un des seuls à avoir porté le #88.


Xavier Delisle


Il est donc très difficile d'inclure un X dans nos bios. À moins que je me mette au mandarin et que je fouille sans cesse les sites chinois de hockey. Mais je crois quand même être sur une bonne piste avec le nom Xavier qui est quand même présent dans le monde du hockey.

Il y a d'abord les X-Men de l'Université St.Francis Xavier en Nouvelle-Écosse qui arborent tous un gros X sur leur chandail.


X-Men de St.Francis Xavier - CIS


Mais bon ça ne compte pas non plus malheureusement, car on recherche ici un joueur dont le nom de famille commence par X et non pas une équipe. Le seul membre des X-Men à porter le nom de famille "Xavier" est le célèbre Charles Xavier, fondateur et leader de la célèbre équipe de super-héros mutants de Marvel. Mais il est aussi disqualifié car il n'a malheureusement jamais joué au hockey en plus d'être un personnage fictif...

Sinon il y a toujours le membre du temple de la renommée Frank Xavier Boucher,  ex-joueur et entraineur légendaire des Rangers de New York, mais encore une fois ça ne compte pas vraiment car il s'agit plutôt d'un deuxième prénom ou ce qu'on appelle un "middle name". De toute façon, mon collègue keithacton lui a déjà consacré un billet par le passé (voir texte du 6 janvier 2014).

Je n'allais toutefois pas abdiquer aussi facilement. Donc en cherchant davantage sur HockeyDB.com j'ai recensé tous les joueurs et ex-joueurs dont le nom de famille commence par X. Voici les résultats.




Pas grand chose à se mettre sous la dent...

Je me suis d'abord concentré sur Jordan Xavier des Mustangs de Calgary dans la ligue junior A de l'Alberta. Je me suis dit que j'aurais peut-être quelque chose à dire sur lui mais je n'ai pas trouvé grand chose si ce n'est qu'il a un compte Twitter. Et comme il est tout jeune il est peut-être trop tôt pour écrire sa biographie. On s'en reparle dans 20 ans.

Cet article avait donc peu de chances d'aboutir à quelque chose de potable jusqu'à ce que je décide de jeter mon dévolu sur le joueur de cette courte liste qui s'est rendu le plus loin dans le monde du hockey. Il s'agit de Frank Xavier, qui s'est rendu jusqu'au niveau Minor Pro! J'ai donc comme mission de faire coûte que coûte sa biographie... quitte à devoir faire du remplissage.

Voici donc en première mondiale, une biographie d'un joueur de hockey dont le nom de famille commence par X!


Frank Xavier
University of Denver - NCAA


Frank Xavier est né à Denver au Colorado le 2 juin 1959. Il est donc né sous le signe du gémeau et durant l'année du cochon selon le zodiaque chinois. 

Il s'enrôla à l'Université de sa ville natale en 1977 et joignit les rangs des Pionners, l'équipe de hockey de 1re division de cette Université. Les Pionners gagnèrent le championnat de leur conférence lors de la saison 1977-78 mais Xavier ne joua cependant qu'un seul match lors de cette première saison. Il obtint toutefois un poste à temps plein la saison suivante durant laquelle il fit équipe avec un jeune Glenn Anderson alors âgé de 17 ans seulement. Anderson, futur membre du temple de la renommée, joua une année à Denver avant d'être repêché par les Oilers d'Edmonton en 1979. 

Quant à lui, Xavier connut sa meilleure saison en carrière aux côtés d'Anderson (du moins dans le même vestiaire) avec 9 buts, 15 passes et 24 points en 31 matchs. Anderson pour sa part termina en première place des compteurs des Pionners avec 55 points en 41 matchs avant de joindre les Oilers la saison suivante. Xavier obtint des statistiques similaires à sa première année lors des deux saisons suivantes où il joua également avec d'autres futurs joueurs de la LNH dont Kevin Dineen et Ed Beers. Il joua finalement ses deux derniers matchs universitaires en carrière lors de la saison 1981-82 avant de graduer de l'Université en administration des affaires. Cette dernière saison pour Frank fut toutefois la première de Tom Xavier avec l'équipe. Selon mes recherches approfondies, Tom est le frère ou du moins le cousin de Frank car il est né lui aussi à Denver, quelques années après Frank donc ça coïnciderait. Ils se ressemblent d'ailleurs beaucoup.

La grande tradition du hockey à Denver pour la famille Xavier perdura donc encore quelques années.


Tom Xavier


En regardant de plus près l'alignement des Pionners pour la saison 1979-80 et les résultats de hockeyDB, on remarque qu'on retrouve deux fois le nom de Frank Xavier. Un est attaquant et l'autre est un gardien. Frank Xavier, le gardien de but, n'a cependant pas de date de naissance ou aucun autre renseignement si ce n'est que ces deux matchs joués avec les Pionners en 1979-80. Ma théorie est qu'il y a eu des blessures chez les gardiens des Pionners et que Frank fut désigné pour porter les jambières le temps de deux matchs. Cela n'a pas dut être un grand succès avec une moyenne de 7.50 buts en 2 matchs...

Quoiqu'il en soit, le bon vieux Frank termina sa carrière universitaire avec une fiche de 28 buts, 38 passes pour 66 points en 86 matchs ainsi que (probablement) une fiche de 0 victoires, 2 défaites et 0 matchs nuls.

En 1982-83, Xavier joignit les rangs des Thunderbirds de la Caroline dans la Atlantic Coast Hockey League (ACHL), une ligue éphémère qui naquit des cendres de la Eastern Hockey League en 1981. Xavier joua seulement 3 matchs avec les Thunderbirds mais récolta tout de même 5 buts et 1 passe. Les Thunderbirds remportèrent le championnat de 1983 mais ce fut sans les services de Xavier qui avait joué ses derniers matchs à vie plus tôt cette année-là. La ACHL cessa ses activités en 1987 mais les Thunderbirds se joignirent à la ECHL en 1988. La franchise est désormais connue sous le nom des Nailers de Wheeling et est la plus vieille équipe de hockey professionnelle nord-américaine toujours active en dehors de la LNH ou AHL. 

Son frère Tom a lui aussi atteint le niveau Minor Pro alors qu'il aurait supposément joué un match en 1992-93 avec le Storm de Toledo dans la ECHL. Les chercheurs débattront encore longtemps sur ce qu'il a bien pu faire entre son dernier match en 1985 avec l'Université de Denver et ce seul match avec Toledo en 92-93...

Pour ce qui est de Xavier et bien selon son LinkedIn il est présentement directeur général de Clear, une compagnie de sécurité aéroportuaire.

Il habite et travaille toujours à Denver avec possiblement sa femme et peut-être des enfants. On ne retrouve pas ce genre de détails sur LinkedIn...


                ---------------------------------------------------------------


Il y a donc finalement un X dans nos biographies! Comme quoi il y a toujours matière à parler de quelque chose si on cherche assidûment.

Mais là je viens de remarquer qu'on n'a pas non plus de U...

Igor Ulanov?


Sources:
hockeydb.com
Denverpionners.com
Hill-Murray Pionner Hockey
LinkedIn


Aucun commentaire: