Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 24 octobre 2016

Trêve de hockey #88 - Jacques Chapdelaine



Bien qu’il soit natif de Sherbrooke, c’est à l’Université Simon Fraser, en Colombie-Britannique que Jacques Chapdelaine alla faire son passage universitaire, en tant que receveur de passe.  Comme il jouait dans leur cour, il attira l’attention des Lions de la Colombie-Britannique, qui en firent leur premier choix au repêchage de 1983 (cinquième au total).
 
Il fit l’équipe immédiatement et vit de l’action cette année-là (22 réceptions pour 258 verges).  Les Lions se rendirent à la finale de la Coupe Grey, qu’ils perdirent de justesse, 18-17, face aux Argonauts.
 
L’année suivante fut toutefois beaucoup moins occupée pour lui (seulement 7 réceptions pour 74 verges).  Il fut donc échangé aux Concordes de Montréal contre un choix de troisième ronde.  Sa saison 1985 fut toutefois limitée à sept matchs.

C’est finalement en 1986, alors que l’équipe avait repris son nom d’ « Alouettes », que Chapdelaine fut plus utilisé.  Il accumula 53 réceptions pour 688 verges, ainsi que son premier touché.  Ce fut toutefois la dernière saison de la franchise sous cette forme et l’équipe cessa ses opérations.  Chapdelaine fut alors repêché par Hamilton, où il joua régulièrement jusqu’en 1989.  Il fut alors libéré au milieu de la saison.  Il joua un dernier match avec Calgary, avant de prendre sa retraite comme joueur.
C’est alors qu’il entreprit une longue carrière sur les lignes de côté.  D’abord dans sa région natale, comme coordonateur à l’attaque avec les Gaiters de l’Université Bishop’s, il alla ensuite avec les Argonauts de Toronto.
 
En 1997, il obtint son premier poste comme entraîneur-chef, en devenant le deuxième à occuper ce poste avec le Rouge et Or de l’Université Laval.  Il les mena à leur première Coupe Vanier en 1999.  En 2000, il les mena à une saison parfaite de 8-0, mais comme l'équipe voulait faire de la place pour Glen Constantin, à la surprise générale, il fut congédié.
Il retourna alors chez les pros comme adjoint, avec les Stampeders de Calgary, gagnant au passage la Coupe Grey en 2001.  En 2005, il retourna avec les Lions, l’équipe qui l’avait repêché.  Il alla ainsi rejoindre son ancien patron Wally Buono, avec qui il avait travaillé à Calgary et dont la réputation comme entraîneur n'est plus à faire.  Il mit la main sur une deuxième Coupe Grey en 2006.  Après une seule saison à Edmonton en 2007, il retourna en Colombie-Britannique, où il est toujours.  En tant que coordonateur à l’attaque, il gagna une troisième Coupe Grey en 2011.  

En 2014, il fit un retour avec son alma mater, alors qu'il est devenu entraîneur-chef du Clan de l'Université Simon Fraser.

En 2015, il passa par la Saskatchewan quand il est devenu coordonnateur à l'attaque des Roughriders, avant de revenir à Montréal.

Il a entrepris la saison 2016 comme entraîneur des receveurs, jusqu'au 19 septembre dernier.  À ce moment, en remplaçant Jim Popp, il est devenu le premier francophone à occuper le poste d'entraîneur-chef des Alouettes. 

Sources : bclions.com, cflapedia.com, wikipedia.org.

Initialement publié sur bottedenvoi.blogspot.ca

Aucun commentaire: