Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 25 septembre 2017

Denis Dupéré








Après avoir joué avec l’équipe de sa ville natale, les Marquis de Jonquière (de la LHJQ, un des deux ancêtres de la LHJMQ), Denis Dupéré s’est retrouvé avec les Rangers de Kitchener.  Plutôt que de suivre ce que faisaient la plupart des jeunes québécois en se retrouvant dans l’organisation des Canadiens, Dupéré fut plutôt recruté par les Rangers.
 
Par contre, il ne joua aucun match avec les Blueshirts puisqu’en mai 1970, ces derniers l’envoyèrent aux Leafs pour compléter l’échange qui leur permirent d’acquérir Tim Horton.
 
Dupéré, un avant versatile qui excellait en défensive et dans les mises au jeu, fit ainsi ses débuts dans la Ligue nationale en jouant 21 matchs dans l’uniforme bleu et blanc.
 
Dès l’année suivante, Dupéré se fit une place à Toronto.  En trois saisons, il marqua 28 buts, ce qui était bien, mais pas suffisant pour être considéré comme étant indispensable.  Au repêchage d’expansion en 1974, les Leafs le rendirent donc disponible.  Il fut alors choisi par les nouveaux Capitals de Washington.
 
Comme il s’agissait du quatrième repêchage d’expansion en huit ans (en plus de l’arrivée de l’AMH), le talent disponible commençait à être mince et les deux nouvelles équipes en ont grandement souffert.  Les Scouts de Kansas City et surtout les Caps se sont ainsi avérés particulièrement mauvais.
 
À prime abord, la situation a souri à Dupéré, qui a ainsi obtenu beaucoup plus de glace.  D’ailleurs, au quatrième match des Caps, Dupéré marqua deux buts pour procurer un premier gain à son équipe, une victoire de 4-3 sur les Hawks.
 
Par la suite, les défaites se mirent à s’accumuler, en route vers la pire saison de l’histoire de la LNH (8-65-7, 0,131).  Parmi cette médiocrité, Dupéré parvint tout de même à en tirer un avantage.  Il s’avéra un des meilleurs du lot et fut le premier représentant des Caps à être invité au match des étoiles. 
 
Ce match, disputé au Forum de Montréal, fut l’un des moments des plus mémorables de sa carrière.  Au sein de l’équipe de la Conférence Prince-de-Galles, on retrouvait des noms comme Bobby Orr, Ken Dryden, Guy Lafleur et Marcel Dionne.  Dupéré y trouva toutefois sa place, en obtenant une passe sur un but de Don Luce, dans une victoire de 7-1.
 
Marqueur de 20 buts, il fut « récompensé » puisque une vingtaine de jours plus tard, il fut échangé aux Blues, contre Garnet Bailey et Stan Gilbertson.  Avec les trois buts qu’il marqua avec les Blues, Dupéré atteignit ainsi le total de 23, son sommet en carrière.
 
Son passage à St-Louis fut toutefois de courte durée, puisqu’à l’été 1975, il fut échangé à l’autre équipe du Missouri, les Scouts de Kansas City, les frères d’expansion des Caps.  Il devint alors le premier joueur à s’aligner avec les deux nouvelles équipes de 1974.  Craig Patrick prit le chemin de Kansas City avec lui.  En retour, les Blues obtinrent Lynn Powis, mais surtout un choix de 2e ronde qui devint un de leurs piliers, Brian Sutter.
 
Après une saison, Dupéré déménagea avec le reste de l’équipe au Colorado, où ils devinrent les Rockies.  Il joua deux ans, tout en commençant à faire des séjours dans les mineures.
 
Après une première retraite, il fit un retour au début des années 1980 pour aller jouer en France.
 
Sa fiche en carrière est de 80-99-179 en 421 matchs.
 
Sources : « Caps 3 Hawks 3 », UPI, 18 octobre 1974, Montreal Gazette, p.24, legendsofhockey.net, wikipedia.org.

Aucun commentaire: