Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

dimanche 24 février 2013

Histoire de cartes - Blanchissages



Carey Price a réalisé hier son deuxième blanchissage de la saison.
 
Au niveau de la ligue, les meneurs sont Pekka Rinne à Nashville et Mike Smith avec les Coyotes, qui en ont trois chacun.  Rinne a jusqu'à présent joué 17 matchs et Smith, 13.
 
Réaliser un blanchissage demeure un exploit, mais jusqu'à un certain point, c'est commun.
 
Ça n'a pourtant pas toujours été comme ça.  Dans la période très offensive du début des années 1980, c'était assez rare.  En 1980-81, Don Edwards et Glenn Resch n'ont pas eu besoin de 13 matchs pour en obtenir 3, mais bien de la saison au complet.  Ce total leur donna d'ailleurs, ex aequo, la tête de la ligue.  (La carte montre Resch dans l'uniforme des Rockies, mais il n'y a que terminé la saison.  Tous ses blanchissages ont été réalisés dans l'uniforme des Islanders.  Les pauvres Rockies n'avaient blanchi personne cette année-là.)

 
 
L'année suivante, c'est Denis Herron, avec le même total, qui remporta la palme.  Si on ajoute les deux de Rick Wamsley, on constate que 5 des 28 blanchissages de la ligue ont été réalisés par les Canadiens (ce qui en laisse donc 23 pour les 20 autres équipes).  Herron et Wamsley avaient d'ailleurs remporté le Trophée Jennings (meilleure moyenne de buts contre) cette même année.
.
 
 
 
 
En contrepartie, les marqueurs de 50 buts et les compteurs de 100 points étaient beaucoup plus nombreux... 

Aucun commentaire: