mardi 1 février 2011

L'évolution du casque de Rod Langway

J'ai toujours aimé Rod Langway. J'aimais particulièrement ce défenseur méthodique qui jouait sans casque et avec des patins dont la langue qui pendait qui jouait dans le hockey offensif des années 80. Mais savez-vous que Langway n'a pas toujours joué sans casque?

Regardez cette carte de la série O-Pee-Chee 1981-82 alors que Langway évoluait toujours avec le Canadien :

Rod Langway 8182 - front

Langway porte ici un casque CCM classique... On voit déjà que Langway n'attachait pas ses patins en hauteur déjà lorsqu'il évoluait avec le Canadien. Remarquez la bedaine du gars à droite... Le derrière de la carte nous apprend que Langway habitait à Kirkland lors de ses années avecl e Canadien...

Rod Langway 8182 - back

L'année suivante, lors de sa dernière année avec le Canadien, Langway avait troqué son casque CCM pour un bon vieux casque Jofa comme on peut le voir sur cette carte O-Pee-Chee 1982-83 dont l'éclairage de la phot est menaçant :

Rod Langway 8283 - front

Ah les cartes avec un "Now With", quand ils ont arrêté ça, ça a marqué le déclin des cartes de hockey... Je possède cette carte depuis que je suis bambin, alors remarquez les marques du temps dans le côté gauche... Le derrière nous apprend comme l'année suivante, que Langway a joué avec l'University of New Hampshire. On y apprend par contre que "Rod et sa femme Linda ont un fils."

Rod Langway 8283 - back

Ce que j'aime de l'échange qui a envoyé Rod Langway, c'est qu'on a l'impression qu'un autre joueur que celui qui jouait avec le Canadien est arrivé à Washington comme on peut le voir sur cette carte O-Pee-Chee 1983-84 :

Rod Langway 8384 - front

Rod a donc non seulement changé le 17 pour le 5, mais il a laissé tomber le casque lors de son arrivée à Washington... C'est en août 1979 que le président de la NHL, John Ziegler, annonça que le casque devenait obligatoire pour les joueurs de la NHL. Cependant, ce règlement comportait une clause orpheline qui faisait en sorte que si le joueur avait signé un contrat professionnel avant le 1er juin il pouvait continuer à jouer avec pas de casque comme dirai notre héros Jean Dion. Donc bien qu'il portait un casque lorsque le règlement passa, Langway avait le droit de laisser son casque au vestiaire, chose dont on se souvient de lui...

Pour ce qui est du derrière de la carte, on y apprend que Rod Langway que bien qu'il soit né à Taïwan, il a grandit aux États-Unis. Il y est né lorsque son père militaire était stationné à Taïwan. Savez-vous d'ailleurs que Langway a commencé à jouer au hockey seulement qu'à l'âge de 13 ans? Dans les dents, parents cons qui polluent les arénas du Québec qui brisent les rêves de leurs enfants de 7 ans parce qu'ils ne marquent pas 13 buts en 2 matchs et qu'ils ne patinent pas en croisé des deux bords, sachez que ce joueur au Temple de la Renommée a commencé à jouer à 13 ans...

On apprend également que Langway a non seulement joué au hockey pour UNH, ça on le savait, mais qu'il y jouait également au football à la même époque...

Rod Langway 8384 - back

Comme on peut le lire également derrière cette carte, Langway connut une superbe saison lors de sa première campagne avec les Capitals. Non seulement il fut nommé sur la première équipe d'étoiles d'après-saison, mais il remporta le trophée Norris. Il le gagna d'ailleurs à nouveau l'année suivante. L'impact de Langway fut tel qu'on le nomma dès son arrivée capitaine de l'équipe... Comme le montre cette autre carte O-Pee-Chee de la même série, il fut un gros morceau qui aida cette équipe qui n'allait nulle part à faire partie des séries éliminatoires pour la première fois de sa courte histoire :

Rod Langway 8384 highlight - front

Rod Langway 8384 highlight - back

Ce n'est pas une grosse chose de dire que Langway fut pour la franchise des Capitals de Washington son joueur le plus important. Le "Secretary Of Defense" a automatiquement fait de cette équipe qui était la risée de la NHL une équipe compétitive qui n'a jamais manqué les séries éliminatoire avec son célèbre numéro 5 comme capitaine... Mais c'est toutefois au début de sa carrière, avec le Canadien, que Langway eut l'occasion de mettre son nom sur la Coupe Stanley. Gageons que ces années au sein d'une des plus puissante équipe de tous les temps a beaucoup aidé Langway à devenir le joueur qu'il fut avec les Capitals plus tard...

Les Capitals ont retiré son numéro 5 en 1997.

Il fut élu au Temple de la Renommée en 2002 et au Temple de la Renommée du hockey américain en 1999...

3 commentaires:

keithacton a dit…

Bon billet, comme toujours.

Tant qu'à parler de casques, à quand un billet sur l'évolution du casque de Butch Goring?

Et pourquoi pas un sondage sur celui qui a la plus belle tête avec un casque "boule" Northland dessus? (genre Marc Tardif, Colin Campbell, Mike Foligno ou Lanny McDonald)

C'est toujours aussi agréable de te lire.

Anonyme a dit…

Merci encore pour cette superbe tranche de hockey! Décidément tu as vraiment le tour pour égayer mes matins enneigés!

Martin ITFOR a dit…

Merci les gars

Pour ce ui est de la boule Northland, moi je préfère Waye Babych...