Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

samedi 28 mai 2016

NHLPA Hockey '93 (Sega Genesis) - Rétrospective NHL






Voici le deuxième volet de la série de jeux de hockey d'EA Sports. Nous sommes toujours sur Sega Genesis comme l'édition précédente, NHL Hockey. Le jeu en était donc à sa deuxième année et cette-fois ci n'avait pas la licence de la ligue, seulement celle de l'association des joueurs.




Notes supplémentaires:

- Le jeu précédent, NHL Hockey, était exclusif au Sega Genesis. NHLPA 93 est aussi sorti sur Super Nintendo en plus du Genesis. La version Genesis est selon moi supérieure car la cartouche comporte une puce de sauvegarde qui permet de sauvegarder tes progrès. La version sur SNES utilise un système de mots de passe, ce qui est moins agréable. L'action du jeu est aussi meilleure à mon avis sur Genesis, car il s'agit d'une des seules versions du jeu où j'ai les deux cassettes (Genesis et SNES).

- Il n'y a toujours pas le mode "Saison" seulement le mode "exhibition" ou "playoffs" où tu peux faire des séries 4 de 7 jusqu'à la finale.

- La LNH ne voulait pas accorder de licence à EA Sports si le jeu incluait toujours les bagarres comme dans la version précédente. Il était cependant trop tard et le jeu était déjà programmé avec les bagarres. Ils se sont donc rabattus à n'avoir seulement que l'accord de l'association des joueurs.  Par conséquent, aucune équipe n'a de nom ni de logo et elles ne sont nommées que par le nom de leur ville, mais ils conservent les mêmes couleurs que les vraies équipes. Ce n'est qu'un petit défaut mineur car de toute façon le seul endroit où l'on pourrait voir les logos d'équipe est au centre de la glace, les graphiques de l'époque ne permettant pas de voir le chandail des joueurs en action de toute façon. Il est davantage agréable de n'avoir que l'accord de la NHLPA que de la NHL, on a pu le voir avec l'autre version précédente où on avait droit à l'inverse. Il est davantage amusant d'avoir le nom des joueurs lors des matchs que le nom de l'équipe. EA Sports a quand même tenté d'amadouer la ligue avec l'option d'enlever les bagarres si désiré dans le menu principal.

- La seule équipe "victime" de ne pas être nommée par son nom est les Islanders. Comme les Rangers étaient aussi identifiés à "New York", les Islanders durent se rabattre sur l'appellation "Long Island."




- En mode "playoffs" le trophée remis au vainqueur n'est pas la Coupe Stanley (licence de la ligue) mais plutôt une imitation de cette dernière de forme plus carrée que l'originale.




- Une nouveauté du jeu est l'ajout d'un annonceur "télé" au début de la partie. Il ne s'agissait bien sûr pas du commentateur du jeu en action mais plutôt d'un annonceur d'avant-match. Il s'agissait de Ron Barr.  Celui-ci est un commentateur et journaliste sportif qui a notamment remporté un prix Emmy pour un reportage sur des détenus du pénitencier San Quentin de San Francisco qui ont pu obtenir un essai professionnel chez les Giants. Il occupa le poste d'analyste d'EA Sports dans plusieurs autres jeux comme FIFA et Tony Larussa Baseball. 

Barr sera aussi présent dans le prochain épisode, NHL 94. C'est à suivre.


1 commentaire:

Guillaume a dit…

Je crois que le trophée était la version de l'époque du Lester B. Pearson (maintenant Ted Lindsay)

http://puckjunk.com/wp-content/uploads/2012/12/pearson_trophy_1.jpg