Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mercredi 29 octobre 2014

Les "One-game wonders"








Peu de joueurs de hockey ont pu réaliser leur rêve de jouer un jour dans la LNH. Si certains ont pu y jouer de longues années, plusieurs autres ont dû se contenter d'une poignée de matchs et évoluer davantage dans les rangs mineurs ou encore en europe. Malgré tout, le fait d'avoir pu jouer un seul match dans la LNH est un grand accomplissement en soi dont le commun des mortels ne peut que rêver. Le site hockeydb.com contient une section nommée "One-game wonders" qui est consacrée exclusivement à ces joueurs ayant joué qu'une seule partie dans la LNH.


Parmi cette liste, on retrouve quelques joueurs qui nous sommes familiers dont Olivier Michaud, ce gardien de but qui fit les manchettes après avoir joué une période en relève à Mathieu Garon contre les Oilers en 2001, devenant par le fait même le plus jeune gardien de l'histoire de l'équipe à 18 ans.

J'ai également pu retrouver le nom de Martti Jarventie, défenseur finlandais dont j'espérais de grandes choses mais qui ne joua finalement qu'un seul match avec le CH en 2002. Le coloré Don Cherry y est également, lui qui ne joua qu'un seul match avec les Bruins en 1955 et qui passa le reste de sa carrière à se promener dans les rangs mineurs de l'amérique du nord. Le gardien Mathieu Chouinard, celui qui fut repêché 2 fois plutôt qu'une par les Sénateurs y est également.

Parmi tous ces "one-game wonders", bien peu d'entre eux eurent la chance de récolter beaucoup de points. On retrouve quelques joueurs ayant réussi à amasser une passe ici et là mais parmi les 360 joueurs de cette liste, seulement 3 d'entre eux ont réussi à marquer un but dans leur seul et unique match. Ces trois joueurs méritent qu'on raconte leur histoire.


Maple Leaf Garden - Toronto - 1930

Le premier à avoir marqué à son seul match dans la LNH fut Roland "Rolly" Huard. Huard était un joueur de centre régulier dans la International American Hockey League (IAHL), l'ancètre de la currente AHL. Il joua notamment pour les Hornets de Windsor et les Bisons de Buffalo de 1926 à 1931. Le 14 décembre 1930, il fut appelé pour un remplacement d'urgence chez les Maple Leafs de Toronto durant lequel il connut un fort match et marqua son fameux but. Mais les Maple Leafs ne s'attendaient pas à plus de sa part et il retourna chez les Bisons pour terminer la saison. Il joua deux autres saisons dans la IAHL avant de finir sa carrière en 1934 avec les Flyers de St.Louis dans la American Hockey Association (AHA).



On dut attendre 60 ans avant de revoir un nouveau joueur marquer à son seul match dans la ligue lorsque le défenseur Dean Morton fut repêché par les Red Wings en 1986. Il joua pour la filiale des Red Wings d'Adirondack pendant deux saisons et fut rappelé par le grand club lors de la saison 1989-90. Il marqua lors de ce rappel d'un seul match et fut ensuite renvoyé dans la AHL. Sa carrière alla en descendant par la suite. Il termina la saison avec Adirondack mais fut rétrogradé à la IHL et la ECHL pour enfin terminer dans la Colonial Hockey League (CoHL) en 1993. Il revint toutefois à la LNH durant la saison 2000-01 en tant qu'arbitre, poste qu'il occupe toujours.




Le dernier des trois joueurs à avoir marqué à son seul match est l'ex défenseur Brad Fast avec les Hurricanes de la Caroline en 2004. Il fut repêché par les Hurricanes en 1999 et joua ensuite 4 ans avec l'Université du Michigan. Il signa avec les Hurricanes en 2003 et joua la saison avec leur club-école, les Lock Monsters de Lowell. Lors de la saison 2003-04, il fut rappelé pour le dernier match de la saison des Hurricanes contre les Panthers de la Floride et marqua le but égalisateur qui porta la marque à 6-6. Son seul et unique but dans la LNH a la disctinction d'être le dernier but égalisateur de l'histoire de la LNH. Après la saison annulée de 2004-05, la ligue instaura la fusillade et élimina par le fait même les matchs nuls et les buts égalisateurs. Cette saison annulée dut d'ailleurs lui nuire dans son développement alors qu'il fut rétrogradé de la AHL à la ECHL. Lors du retour de la LNH en 2005-06, il quitta les Hurricanes et signa avec les Kings. Il passa la saison avec leur club-école des Monarchs de Manchester et quitta pour l'europe la saison suivante. Il joua dans plusieurs ligues d'europe jusqu'à sa retraite en 2011.

Ce sont donc les 3 seuls joueurs à avoir marqué un but dans leur seul match dans la LNH. Plusieurs autres joueurs ont récolté une passe mais encore aucun n'a la disctinction d'avoir ammassé 2 points dans leur seul et unique match. Je crois que si tu récoltes 2 points lors de ton premier match tu mérites d'en jouer un deuxième, mais dans le cas de Huard, Morton et Fast, un but ne fut pas suffisant...

2 commentaires:

Etienne a dit…

Quand même bon que Brad Fast ait une carte de hockey de la NHL alors qu'il n'y joua qu'un match !!

Sébastian Hell a dit…

Pas pire en effet que Fast ait eu non seulement sa carte mais aussi une entrée dans les annales en tant que dernier but égalisateur!

J'ai écrit sur un ''one-minute wonder'' récemment, le gardien Jordan Sigalet, aujourd'hui coach des gardiens chez les Flames: http://hellsvaluablecollectibles.blogspot.ca/2014/11/jordan-sigalet-jersey-card.html