Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 18 janvier 2016

Des hockeyeurs et le monde du disque




Un hockeyeur qui sort un disque?  L’idée n’est pas aussi farfelue qu’elle ne paraît.  Même en ignorant des projets plus ou moins sérieux (professionnellement) comme le « Hockey Sock Rock » de Phil Esposito (voir texte du 13 juin 2013), John Davidson, Dave Maloney et Ron Duguay (voir texte du 1er novembre 2012) ou le « Forgive My Misconduct » de Marcel Dionne, Charlie Simmer et Dave Taylor, on en trouve quelques-uns.
 



Bob Bissonnette
 
Joueur robuste qui a porté l’uniforme des Olympiques de Hull et du Titan d’Acadie-Bathurst, Roberto « Bob » Bissonnette s’est ensuite dirigé vers les Patriotes de l’UQTR, puis la ECHL et la LNAH.
 
En 2010, il a sorti son premier album, « Recrue de l’année », qui sera suivi par deux autres.  Ses chansons humoristiques ont souvent comme thème le hockey.


 
Jonathan Roy
 
C’est surtout pour son assaut sur Bobby Nadeau des Saguenéens qu’on se souvient du passage du gardien Jonathan Roy chez les Remparts de Québec.
 
Par la suite, le fils de Patrick a sorti un album en 2009, qui a été suivi par trois autres. 


 
Étienne Drapeau
 
Au niveau junior, Étienne Drapeau est passé par Halifax, Beauport, Drummondville et Victoriaville.  En 1996, il est choisi au quatrième tour, 99e au total, par Montréal.  Parmi les joueurs repêchés après lui, on compte entre autres Andreas Dackell, Brett Clark, Willie Mitchell et Tomas Kaberle.
 
Par la suite, il n’a pas joué dans la LNH.  Il s’est plutôt promené dans la Ligue américaine, la East Coast, la UHL et la WCHL.
 
En 2004, il fit connaître son côté musical en participant à Star Académie.  En 2006, il lança son premier disque, « Je l’ai jamais dit à personne. »  Quatre autres albums suivront.
 

Roch Voisine
 
Celui qui connaîtra une carrière internationale impressionnante avait été réclamé au 90e rang du repêchage de 1980 de la LHJMQ, par les Remparts de Québec.  Il n’a toutefois jamais porté leur uniforme, subissant une blessure au genou.  Il s’est par contre plus tard aligné avec les Gee-Gee’s de l’Université d’Ottawa de 1983 à 1987, alors qu’il y étudiait en kinanthropologie et en physiothérapie


 
Aldo Giampaolo
 
Aldo Giampaolo n’a pas pris le micro, mais il est associé au monde du spectacle depuis longtemps.  Après avoir travaillé à la gestion du Forum, du Centre Molson / Bell, travaillé chez evenko et pour Québécor dans le dossier du Colisée Vidéotron à Québec, il a pris la relève de René Angelil (qui nous a quitté récemment) pour gérer les affaires de Céline Dion.
 
Mais auparavant, il a été impliqué dans le hockey mineur à Verdun, où il a vu passé les trois Denis.  (voir texte du 5 août 2011)  Il a également été entraîneur des Éperviers de Verdun de la LHJMQ en 1979.  On retrouvait entre autres au sein de cette équipe Steve Kasper, qui connaîtra une belle carrière avec Boston et Los Angeles.
 
En décembre, lorsque l’équipe dut se résoudre à déménager à Sorel, Giampaolo laissa sa place.
 
Guy Lafleur
 
Guy Lafleur n’est pas devenu un chanteur à proprement dit, mais il a tout de même sorti un disque disco pendant la vague.


 
Gilbert Delorme
 
Ce n’était pas de la musique, mais comment oublier le 33 tours « En forme avec Gilbert Delorme » ?


 
Demande spéciale d'Alex Ambrose Paquin, le rap de Don Cherry, particulièrement mauvais... (À partir d'environ 5:00)  Je le classerais plus dans la catégorie des plus ou moins sérieux professionnellement, bien que dans "Hockey Sock Rock" et "Forgive My Misconduct", on semblait moins se prendre au sérieux...



Sources : « Historique de la séance de sélection de la LHJMQ », 12 mai 2010, L’Express de Drummondville (journalexpress.ca), « Historique du hockey à l’Université d’Ottawa » (uottawa.ca/archives/sites/www.uottawa.ca.archives/files/hockey.pdf), « Aldo Giampaolo gets ready to bring Céline Dion home » de Brendan Kelly, 15 novembre 2015, Montreal Gazette (montrealgazette.com)

Aucun commentaire: