Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 8 août 2016

Trêve de hockey #85 - Milt Campbell



Au décathlon des Jeux Olympiques de Melbourne, en 1956, c’est Rafer Johnson qu’on attendait, lui qui venait récemment de battre le record du monde.  Il y avait bien Milt Campbell parmi les compétiteurs, un autre américain, qui avait gagné l’argent à Helsinki, en 1952.  Pourtant, il s’était principalement concentré sur les haies en vue des essais olympiques.  Ayant terminé quatrième, il s’est rabattu sur le décathlon, sa discipline initiale.  Il se reprit plus tard en battant Lee Calhoun, le champion olympique du 110m haies, dans une autre compétition.
Campbell renoua avec les Olympiques de grande façon à Melbourne, en enlevant l’or au décathlon, devant ce même Johnson. Il devint ainsi le premier noir à réaliser cet exploit.  En fait, sans une « contre performance » au saut à la perche, Campbell aurait battu le record du monde de Johnson.  Ce dernier dut attendre jusqu’à Rome, en 1960, pour mettre la main sur l’or olympique.
 
Comme si le fait de briller au décathlon ne révélait pas suffisamment un athlète complet, Campbell excellait également au football et à la natation.  D’ailleurs, il étudiait à l’Université de l’Indiana avec une bourse d’athlétisme ET de football.  Ses performances lui valurent d’être repêché par les Browns de Cleveland, une équipe reconnue pour être ouverte aux afro-américains.
Campbell se rapporta aux Browns pour la saison 1957, mais les choses ne se passèrent pas comme il avait prévu et il suspecta que le fait qu’il soit marié avec une blanche avait quelque chose à y voir.  Il quitta alors Cleveland pour Hamilton, en 1958, où il joua dans le champ arrière des Tiger-Cats.
Il joua ensuite trois matchs à Montréal en 1959, un à Toronto en 1961 et huit autres, toujours à Toronto, en 1964.  Il jugea toutefois qu’on ne l’utilisait pas à son plein potentiel là non plus.
Il habita au Canada jusqu’en 1967.  Par la suite, les émeutes de Newark (sur base de tension raciale) l’incitèrent à retourner dans son New Jersey natal.

Toujours aussi polyvalent, il se mit au judo et vint près de se qualifier pour l'équipe olympique en 1972, mais le fait qu'il ait déjà été professionnel l'empêcha de se rendre aux Jeux.  (On ne lésinait pas avec la notion d'amateurisme à ce moment...)
Il est ensuite devenu conférencier et s’est impliqué auprès des enfants démunis.
Campbell est membre du Temple de la Renommée du New Jersey depuis 2012, même si comparé à d’autres gagnants du décathlon olympique, il est un peu tombé dans l’oubli.

Il est décédé le 2 novembre 2012, à l'âge de 78 ans, des suites d'un cancer.
Sources : “Best Athlete You Never Knew” de Merrell Noden, 5 août 1996 (sportsillustrated.cnn.com), "Olympic decathlon champion, CFL player Milt Campbell dies", 3 novembre 2012, Associated Press (cbc.ca), njsportsheroes.com, cflapedia.com, wikipedia.org.

Initialement publié sur http://bottedenvoi.blogspot.ca/
 

Aucun commentaire: