Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

samedi 7 décembre 2013

Les Devils de Jersey et le fameux Cherry Hill Arena...

J'ai posté sur Twitter cette semaine durant un des matchs du Canadien contre les Devils ce chandail des Jersey Devils, équipe des années 60 de la EHL, cette fameuse ligue professionnelle mineure qui exista entre les années 30 et 70 qui fut notamment la principale influence du film Slapshot. 


Ce que j'aime de ce chandail, c'est que l'on retrouve les couleurs actuelles des Devils du New Jersey actuels... J'ose penser qu'ils ont repris les couleurs de cette ancienne équipe quand ils ont traficoté le vert pour le noir dans les années 90... Mais ce n'est qu'une de mes supposition...

Au cas où vous ne le saviez pas, le Jersey Devil est une légende populaire qui subsiste au New Jersey depuis le début de la colonie. Il s'agirait d'une sorte de monstre aux allures d'un dragon avec une tête de chèvre et des ailes de chauve-souris que l'on pourrait apercevoir dans la forêt dense de Pine Barrens dans sud de cet État. On rapporte que même les autochtones de la régions avaient dans leurs mythes des épisodes de rencontres avec cette créature qui remontraient à des temps immémoriaux. Avec le temps, la légende du Devil de Jersey est entré dans la culture au point tel qu'on nomma, en 1964 une équipe de hockey avec ce nom...


C'est donc en 1964 que les Ramblers de Philadelphie s'établirent à Cherry Hill et devinrent les Devils de Jersey. L'équipe évoluait au Cherry Hill Arena, un aréna qui sera plus tard également l'hôte des Knights du New Jersey de la WHA, équipe qui ne joua que 54 matchs lors de la saison 1973-74 après que les Golden Blades de New York furent presque chassés du Madison Square Garden. 

Un légendaire article du Sports Illustrated de 1979 qui dressa le portrait des mauvais coups de cette ligue qui venait de disparaître nous apprit que les équipes visitant le Cherry Hill Arena avaient droit à des conditions exécrables lorsqu'ils s'y présentaient. Premièrement, il n'y avait pas de douches dans le vestiaire de l'équipe visiteur, qui la plupart du temps s'habillaient dans un Holiday Inn à deux miles de l'endroit au lieu d'y tâter ledit vestiaire. Cet aréna avait également la particularité d'avoir une patinoire en pente, ce qui fait en sorte que ces fameux visiteurs qui avaient à s'habiller dans un hôtel devaient, lors de la première et troisième période, monter une pente... 

Vous serez contents d'apprendre que cet aréna qui fut probablement un des pires a avoir accueilli du hockey de haut niveau et du basketball de la NBA (les Warriors de Philadelphie y évoluèrent dans les années 60) fut démoli dans les années 80 et reconverti en centre d'achat...

(André Lacroix, le plus grand marqueur de l'histoire de la WHA, dans l'uniforme des Knights...)

Et en revenant aux Jersey Devils... J'ai trouvé très peu d'histoires sur les Jersey Devils, mais une chose que j'aime bien de l'histoire de cette équipe c'est qu'elle est intimement liée à celle des Flyers de Philadelphie. En fait, lorsque les plans d'obtenir une expansion dans la NHL se dessinèrent, Ed Snider (oui, lui) investit afin d'introduire le hockey dans diverses régions de Philadelphie et la fondation des Devils fut dans le but d'introduire le hockey dans la vallée du Delaware. Préparant ainsi la venue du hockey de la NHL à Philadelphie, Snider construisit un aréna moderne qui allait devenir le Spectrum. Ce n'est que deux ans plus tard que Snider obtint une franchise de la NHL, soit le 8 février 1966.


Et après avoir utilisé plusieurs chandails comme celui montré ci-haut eu un qui ressemblait drôlement au chandail utilisé par les Red Wings dans les années 30, les Devils montrèrent officiellement leur affiliation aux Flyers en adoptant les couleurs et un logo un peu boboche qui se rapprochait de celui des Flyers. Sur la photo suivante avec le logo "flyerisé", on peut apercevoir nul autre que John Brophy, le fameux joueur qui a inspiré le personnage de Reggie Dunlop dans Slapshot.


C'est suite à cette même saison 1972-73 que les Devils de Jersey cessèrent leurs activités en même temps que la EHL qui devint la NAHL...

Seulement qu'une poignée de joueurs des Devils de Jersey évoluèrent dans la NHL, la plupart avec les Flyers, bien certainement... L'ancien Bruins Vic Stasiuk, qui fut également entraîneur des Devils de la NHL, fut peut être le joueur le plus connu de l'histoire des Devils... Un autre joueur assez connu fut Rosaire Paiement qui récolta 125 points avec les Devils lors de la saison 1967-68...


Rosaire Paiement évolua également avec une autre équipe qui était dans le système des Flyers, les As de Québec, équipe qui, en 1968, adopta également un logo flyerisé qu'ils conservèrent jusqu'au déménagement de l'équipe en 1972 à Richmond en Virginie pour devenir les Robins... Logo guère plus  intéressant que celui des Devils... 




Ah, et oui, le Cherry Hill Arena n'avait pas de vitres en plexiglass, mais de la bonne vieille clôture à poule...

1 commentaire:

Jocelyn Turbide a dit…

Le "not pictured Ray Boutin" est un comptable de Rouyn-Noranda.
un ancien voisin d'enfance;
Raynald Boutin de son nom complet.

Il est le cousin de Jacques Cloutier
lui aussi gardien de but, dont la carrière fut un peu plus longue!