Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mercredi 30 juillet 2014

Les logos croches du CH










Le chandail du Canadien est le plus beau chandail de hockey au monde. Je ne pense pas avoir à débattre davantage ce point. Bien que je trouve qu'il est un peu trop exploité de nous jours ou bien déshonoré par des fans ignorants, il demeure le chandail de hockey par excellence et un incontournable dans le sport professionnel.

Ce chandail a vu passer bien des joueurs et bien des époques depuis ses débuts. Pour une grande partie de son histoire, chaque chandail du canadien était unique en soi, le logo cousu à la main au milieu de la bande horizontale au centre du chandail. C'est un contraste considérable avec aujourd'hui où les uniformes sont produits à la chaine avec une exactitude industrielle. Mais pendant plus de 60 ans, on pouvait retrouver des spécimens de chandails particuliers où le logo du CH est soit mal placé, mal cousu ou disproportionné. Je vous ai préparé ici une petite compilation de cette époque révolue.


1928-1929
Herb Gardiner - Howie Morenz - George Hainsworth - Albert Leduc - Aurèle Joliat

Cette photo illustre parfaitement ce dont je parlais plus haut. On peut voir que chaque logo différe des autres par sa grandeur ou bien par sa forme. À l'époque, le "C" était différent de la version contemporaine où les deux pointes se touchent et on peut en voir plusieurs exemples ici. On peut aussi voir que chaque chandail était d'une texture différente et même la couleur ne semblait pas être exactement la même. Le logo sur le chandail d'Albert Leduc (4ème) n'a même pas de contour blanc. Sur celui de George Hainsworth (3ème), la bande est considérablement plus large que ses coéquipiers et il n'a pas de bandes sur les bras.


1915-1916
soure : hockeygods.com

On retrouvait le même problème vers les débuts de l'histoire de l'équipe lorsque le concept du chandail prît finalement forme. On peut voir que le positionnement du logo diffère d'un joueur à l'autre et même que dans le cas du #4 (Joseph Arbour) les pointes du "C" semblent se toucher pour former un "C" fermé...

Pour votre information, le petit gars au centre avec le chandail sans logo (#11) était la "mascotte" du club. À l'époque, plusieurs équipes professionnelles avaient des petits enfants comme mascottes ou porte-bonheurs. Je n'ai pas réussi à trouver son nom cependant...



George Hainsworth

Hainsworth est un des meilleurs exemples de l'ambiguité de ce logo mythique, particulièrement sur la 3ème photo où le chandail semble revenir d'un long périple sur la route...



Maurice Richard

Quelquefois le logo est presque totalement décalé de la bande horizontale, comme sur cette photo légendaire de Maurice Richard.


Elmer Lach

Elmer Lach a lui aussi eu des logos croches durant sa carrière.



Emile Bouchard

Idem pour Emile "Butch" Bouchard.



John Quilty

Quelquefois c'est le "H" qui est disproportionné, comme sur cette photo de John Quilty où le H est plus long que d'habitude.


Bill Durnan


1960-1961
La qualité du chandail semblait varier selon les saisons. Dans ce cas ci en 1960-61, le logo semble être constant et bien placé au centre de la bande.


Photo d'équipe - Saison 1977-1978

Mais durant d'autres saisons, on remarque qu'il était encore difficile d'uniformiser ce chandail. Si le logo en tant que tel semblait dorénavant identique d'un chandail à l'autre, il semblait encore difficile de bien le coudre au centre de la bande. Cette particularité dura jusqu'à la fin des années 70.






Malgré tout, ces quelques petits défauts du chandail et du logo ne font qu'ajouter à l'aura mythique l'équipe.




1 commentaire:

Etienne a dit…

Le problème d'avoir une ligne horizontale ! On ne retrouve pas ce problème (décalement) sur les chandails blancs, sauf la version 1945 (avec la bande horizontal bleue)