Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 4 janvier 2016

Mark Arcobello poursuit son chemin




La vie de joueur de hockey professionnel implique souvent, en plus de vivre dans ses valises, de déménager fréquemment.  Certains y ont toutefois goûté un peu plus que d’autres.  Sur une base par saison (en ne comptant seulement que la LNH), le record est de quatre équipes en un an et il a été égalé l’an dernier par Mark Arcobello. 

Il a débuté la saison avec les pauvres Oilers.  Il a ensuite été échangé aux Predators contre Derek Roy.  Il n’a par contre que disputé quatre matchs dans leur uniforme.  Il est alors passé par le ballottage, où il a été réclamé par les Penguins.  Après dix matchs, il est retourné au ballottage, pour prendre la direction de l’Arizona.
 
Les deux joueurs avec qui Arcobello partage ce record ne seront probablement pas élus au Temple de la Renommée.
 
Dennis O’Brien
 
Dennis O’Brien était un défenseur défensif qui a débuté sa carrière dans la grande ligue en 1970-71 avec les North Stars du Minnesota.  Il l’a terminé avec Boston en 1979-80.  Entre les deux, il n’a pas beaucoup bougé dans la ligue, à l’exception de la saison 1977-78.

Au début de la saison, il était toujours avec son équipe d’origine, soit les North Stars, avec qui il a joué 13 matchs.  Le 2 décembre, il est réclamé au ballotage par les Rockies du Colorado, avec qui il en a joué 16 autres.  Le 12 janvier, il est échangé aux Barons de Cleveland, contre Mike Christie. (voir texte du 14 juin 2011)  Il aurait techniquement dû déménager de toute façon à la fin de la saison, puisqu’il s’agissait de la dernière saison de l’équipe avant d’être amalgamée avec… les North Stars.  Il est toutefois parti un peu à l’avance, puisqu’après 23 parties, les Barons l’ont également soumis au ballotage.  C’est finalement le 10 mars que les Bruins le réclament et le font jouer 16 autres matchs.
 
C’est donc là qu’il a terminé sa carrière au cours de laquelle il a joué 592 parties, amassant une fiche de 31-91-122.
 
À noter que trois des quatre équipes avec qui il a joué cette année-là n’existent plus.
 
Dave McLlwain
 
C’est 14 ans plus tard que Dave McLlwain rééditera « l’exploit » d’O’Brien.  Après un passage à Pittsburgh, il se retrouve avec les Jets de Winnipeg.  C’est avec eux qu’il débute la saison 1991-92 et joue 3 parties.  Le 11 octobre, il est impliqué dans un échange impliquant 5 joueurs et un choix (lui, Gord Donnelly et un 5e choix contre Darrin Shannon, Mike Hartman et Dean Kennedy) qui l’envoie à Buffalo. 
 
Il n’est même pas un mois à Buffalo et il n’y joue que 5 matchs, avant de faire partie d’un échange majeur avec les Islanders.  Le 25 octobre, il prend le chemin de Long Island avec Benoit Hogue, Uwe Krupp et Pierre Turgeon, contre Pat Lafontaine, Randy Hillier, Randy Wood et un 4e choix.
 
Il s’y est ensuite éternisé, puisqu’il y a joué 54 matchs.  C’est le 10 mars qu’il refait ses valises et se dirige vers Toronto.  Ken Baumgartner l’accompagne.  Claude Loiselle et Daniel Marois prennent le chemin inverse.  Il s’aligne 11 fois avec les Leafs cette année-là.
 
Contrairement à Arcobello et O’Brien, McLlwain n’a pas eu besoin du ballottage pour réaliser son record.  Il a vraiment été échangé trois fois.

Il a par la suite joué à Ottawa, avant de retourner à Pittsburgh et à Long Island.  Il s'est ensuite envolé vers la Suisse et l'Allemagne.  (Quoi de plus naturel pour un voyageur que d’aller en Europe?)  Sa fiche dans la LNH est de 100-107-207 en 501 matchs.
 
Il y a par contre une différence entre O’Brien et McLlwain d’un côté, et Arcobello de l’autre.  Les premiers ont débuté la saison suivante avec la quatrième équipe de leur année mouvementée (Boston pour O’Brien, Toronto pour McLlwain), mais Arcobello n'est pas retourné avec les Coyotes.  Il a continué son chemin.  Il a débuté cette saison avec une autre équipe, les Maple Leafs, avec qui il a signé un contrat comme agent libre.  Il s’est donc aligné avec une cinquième équipe en deux ans.
 
De cette façon, il rejoint Nelson Emerson, qui a porté les couleurs des Hurricanes, des Blackhawks, des Sénateurs, des Thrashers et des Kings lors des saisons 98-99 et 99-00.
 
Il pourrait même « améliorer » son record, puisqu’en octobre, les Leafs l’ont soumis au ballotage.  Par contre, son contrat de 1,1 million pour un an en a peut-être effrayé quelques-uns.  Il a donc passé du temps avec les Marlies de la Ligue américaine, avant d’être rappelé par les Leafs.  Mais la saison n’est pas terminée et il n’est pas trop tard pour qu’Arcobello refasse ses valises…
 
Voici d’autres membres du club « Ça vaut pas la peine que tu te prennes un appartement ».  Vous remarquerez que les expansions des années 1990, combinées avec la plus grande accessibilité à l’autonomie, ont amplifié le phénomène.
 
Roger Jenkins : 5 équipes en 3 ans (Bruins, Canadiens, Maroons, Americans, Black Hawks) de 35-36 à 37-38;
 
Brad Maxwell : 5 équipes en 3 ans (North Stars, Nordiques, Maple Leafs, Canucks, Rangers, avant de retourner avec les North Stars une deuxième fois) de 84-85 à 86-87;
 
Moe Mantha : 5 équipes en 3 ans (Penguins, Oilers, North Stars, Flyers, Jets) de 87-88 à 89-90;
 
Reed Larson : 5 équipes en 3 ans (Bruins, Oilers, Islanders, North Stars, Sabres) de 87-88 à 89-90;
 
Michel Petit : 5 équipes en 3 ans (Kings, Lightning, Oilers, Flyers, Coyotes) de 95-96 à 97-98;
 
Sean Burke : 5 équipes en 3 ans (Whalers, Hurricanes, Canucks, Flyers, Panthers) de 96-97 à 98-99;
 
Enrico Ciccone : 5 équipes en 3 ans (Blackhawks, Hurricanes, Canucks, Lightning, Capitals) de 96-97 à 98-99;
 
Jeff Brown : 5 équipes en 3 ans (Canucks, Whalers, Hurricanes, Maple Leafs, Capitals) de 95-96 à 97-98;
 
Darren Van Impe : 5 équipes en 3 ans (Bruins, Rangers, Panthers, Islanders, Blue Jackets) de 00-01 à 02-03;
 
Martin Rucinsky : 5 équipes en 3 ans (Canadiens, Stars, Rangers, Blues, Canucks) de  01-02 à 03-04;
 
Andrew Ebbett: 5 équipes en 3 ans (Ducks, Blackhawks, Wild, Coyotes, Canucks) de 09-10 à 11-12;
 
Ian White : 5 équipes en 3 ans (Maple Leafs, Flames, Hurricanes, Sharks, Red Wings)  de 09-10 à 11-12;
 
Todd Warriner : 6 équipes en 4 ans (Maple Leafs, Lightning, Coyotes, Canucks, Flyers, Predators) de 99-00 à 03-04;
 
Brandon Bochenski : 6 équipes en 4 ans (Sénateurs, Blackhawks, Bruins, Ducks, Predators, Lightning) de 05-06 à 08-09;
 
Steve Eminger : 6 équipes en 4 ans (Capitals, Flyers, Lightning, Panthers, Ducks, Rangers) de 07-08 à 10-11;
 
Kustis Foster : 6 équipes en 4 ans (Lightning, Oilers, Ducks, Devils, Wild, Flyers) de 09-10 à 12-13;
 
Mike McEwen : 6 équipes en 3 ans (Islanders, Kings, Capitals, Red Wings, Rangers, Whalers) de 83-84 à 85-86;
 
Josh Green : 7 équipes en 7 ans en faisant abstraction de l’année du lock out (Kings, Islanders, Oilers, Rangers, Capitals, Flames, Canucks) de 98-99 à 05-06;
 
Doug Crossman (voir texte du 3 juillet 2012): 7 équipes en 6 ans (Flyers, Kings, Islanders, Whalers, Red Wings, Lightning, Blues) de 87-88 à 92-93;
 
Jean-Jacques Daigneault : 7 équipes en 4 ans (Canadiens, Blues, Penguins, Mighty Ducks, Islanders, Predators, Coyotes) de 95-96 à 98-99;
 
Anson Carter : 7 équipes en 4 ans en faisant abstraction de l’année du lock out (Oilers, Rangers, Capitals, Kings, Canucks, Blue Jackets, Hurricanes) de 02-03 à 06-07;
 
Jim McKenzie : 8 équipes en 8 ans (Whalers, Stars, Penguins, Jets, Coyotes, Mighty Ducks, Capitals, Devils) de 93-94 à 00-01;
 
Mike Sillinger : 8 équipes en 8 ans en faisant abstraction de l’année du lock out (Lightning, Panthers, Sénateurs, Blue Jackets, Coyotes, Blues, Predators, Islanders) de 99-00 à 06-07.  (Sillinger détient le record pour le plus d’équipes pour qui il s’est aligné.  En 17 ans, il joué pour 12 équipes différentes.)
 
Jordan Leopold : 8 équipes en 7 ans (Avalanche, Flames, Panthers, Penguins, Sabres, Blues, Blue Jackets, Wild) de 08-09 à 14-15;
 
Ken Hammond : 8 équipes en 6 ans incluant une saison où il n’a joué que dans la Ligue américaine (Kings, Oilers, Rangers, Maple Leafs, Bruins, Sharks, Canucks, Sénateurs) de 87-88 à 92-93;
 
Alex « Rent-A-Goalie » Auld : 8 équipes en 6 ans (Canucks, Panthers, Coyotes, Bruins, Sénateurs, Stars, Rangers, Canadiens) de 05-06 à 10-11;
 
Jonathan Sim : 8 équipes en 5 ans en faisant abstraction de l’année du lock out (Stars, Predators, Kings, Penguins, Flyers, Panthers, Thrashers, Islanders) de 02-03 à 07-08;
 
Ted Donato : 9 équipes en 5 ans (Bruins, Islanders, Sénateurs, Mighty Ducks, Stars, Islanders, Kings, Blues, Rangers) de 98-99 à 02-03.
 
Parlant de Donato, il est le seul avec Pat Hickey à avoir joué pour trois équipes différentes en une saison à deux occasions.
 
Sources : hockeydb.com.
 

2 commentaires:

Sébastian Hell a dit…

Je serais curieux de savoir le record du nombre d'équipes différentes en un an, toutes ligues confondues (AHL, ECHL, NHL, Europe). Ça doit être gros, puisqu'il n'est pas rare qu'un joueur change de ligue, surtout en Europe.

keithacton a dit…

@ Sébastien Hell
Je ne sais pas si c'est un record, mais l'actuel adjoint de Marc Bergevin, Larry Carrière, a joué pour cinq équipes différentes en 77-78: Canucks, Kings, Sabres, plus les Indians de Springfield de la AHL et les Oilers de Tulsa de la CHL.