Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 12 octobre 2015

Frank Shaughnessy



Pour souligner le premier match à domicile des Redmen de McGill, qui aura lieu vendredi l'aréna McConnell, voici un billet au sujet du polyvalent Frank Shaughnessy, qui a été leur entraîneur, autant au hockey qu'au football.

Frank ″Shag″ Shaughnessy a pris tous les moyens pour pouvoir vivre du sport.  Pour y parvenir, il a occupé une multitude de postes dans plusieurs sports, souvent simultanément, et il n'a pas eu peur d'innover.

À partir de 1901, ce natif de l’Illinois joua au football et au baseball à l’Université Notre Dame.

En 1905, il accéda aux Ligues majeures de baseball en jouant un match avec les Senators de Washington.  Il eut ensuite une deuxième chance en 1908 avec les Athletics de Philadelphie, alors qu’il en joua huit autres.

L’année suivante, il entreprit une longue carrière de gérant dans les ligues mineures, où en plus de 25 ans, il remporta plus de 1000 matchs.  (Il a également été brièvement instructeur chez les Tigers de Détroit.)

Du côté du football, il œuvra comme entraîneur au sein de prestigieuses universités comme Yale, Cornell et Clemson.  C’est lui qui introduisit le jeu d’option.

En 1912, il vint prêt de s’entendre avec les Rough Riders d’Ottawa, ville d’où était originaire son épouse.  Par contre, l’Université McGill renchérit et il devint le premier entraîneur professionnel au football universitaire canadien.  À l’époque, ce mouvement fut accueilli froidement, au sein d’un sport qui était toujours amateur, non seulement au niveau universitaire, mais également au niveau des clubs.

Shaughnessy passa 17 saisons à la tête des Redmen, période pendant laquelle il introduisit plusieurs tactiques utilisées aux États-Unis, quitte à en irriter quelques-uns.  Il mit entre autre en place la défensive avec une ligne secondaire (plutôt que sur une seule ligne).  Il introduisit également la passe avant lors d’un match amical contre Syracuse, en 1921.  Il prit ensuite 10 ans de démarches pour convaincre les hautes instances d’adopter cette règle qui était déjà en place aux États-Unis depuis 1906.

Son équipe remporta la Coupe Yates (alors symbole due la suprématie du football universitaire canadien) en 1912 et 1913.  Shaughnessy refusa par contre que McGill joue pour la Coupe Grey (les équipes universitaires y étaient à ce moment éligibles).  Il craignait que cette compétition nuise aux examens de ses étudiants, sans compter qu’ils auraient dû affronter des joueurs plus vieux et expérimentés.  Cette prise de position lui fit d’ailleurs gagner des points parmi ses collègues qui n’aimaient pas l’idée que l’université embauche un entraîneur professionnel.  Il remporta une troisième Coupe Yates en 1919.

En 1915, alors que la ligue universitaire avait suspendu ses activités en raison de la guerre, Shaughnessy se retrouva entraîneur des Rough Riders d’Ottawa de l’IRFU (Interprovincial Rugby Football Union, future division est de la Ligue canadienne de football), équipe qu’il devait initialement diriger.  L’IRFU suspendit ensuite à son tour ses activités.  Lorsque tous reprirent leurs activités, Shaughnessy retourna à McGill.

Il fut également gérant des Senators d’Ottawa de la NHA (National Hockey Association, l’ancêtre de la Ligue nationale de hockey) de 1914 à 1916.
 
Il continua par la suite à être impliqué au niveau du hockey, à McGill cette fois, en dirigeant les Redmen version hockey de 1919 à 1927.  Il a également été entraîneur de l’équipe féminine pendant un moment.  Il alla ensuite diriger l’équipe de football de Loyola College, aussi à Montréal.

Par la suite, l’omniprésent Shaughnessy trouva un moyen de revenir à Montréal, par l’entremise du baseball cette fois.  Il fut entraîneur des Royaux de la Ligue international de 1934 à 1936.

En 1936, il devint président de cette même ligue, poste qu’il conserva jusqu’en 1960.  Toujours innovateur, il introduisit au cours de son règne un format de séries éliminatoires surnommé "Shaughnessy Playoffs".  Il s’agit en fait de ce qu’on retrouvait déjà dans la Ligue nationale de hockey (tournoi de fin de saison 1er vs 4e et 2e vs 3e, avec une finale entre les deux gagnants).  Sa contribution au baseball mineur a été soulignée en 1953, alors qu’il a été désigné "King of Baseball", un titre remis par la baseball mineur.

Depuis son décès en 1969, les équipes de football de l’Université McGill et Loyola College (aujourd’hui l’Université Concordia) se disputent annuellement la Coupe Shaughnessy.

Frank Shaughnessy est membre du Temple de la renommée du football canadien depuis 1963 et est devenu membre de celui du baseball canadien à titre posthume en 1983. 

Son fils Frank Jr. a  suivi ses traces en remportant entre autres une médaille de bronze avec l’équipe américaine de hockey, aux Jeux de Garmish-Partenkirshen, en 1936.  Il a également participé à l’organisation des Jeux de Montréal en 1976.

Sources : Currie, Gordon, 100 Years of Canadian Football, Pagurian Press, 1968, p.50 à 64,

″Shaughnessy clan full of rich history″ de Tim Burke, 15 juin 1982, p.B5, wikipedia.org.

Initialement publié sur bottedenvoi.blogspot.ca
 

Aucun commentaire: