Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

vendredi 17 juin 2011

Quelques faits intéressants sur Bruce Gamble


Après son passage avec les Canucks dans la WHL en 1958-59, Bruce Gamble passa à l'organisation des Bruins qui l'assignèrent à leur sempiternel club-école de Providence, les Reds. Après deux saisons satisfaisante avec les Reds, Gamble obtint le poste de numéro un avec les Bruins en 1960-61. Il faut dire par contre que les Bruins de l'époque étaient les enfants faibles de la NHL. On dit même que des équipes comme les Indians de Springfield et les Barons de Cleveland de la AHL auraient pu les battre n'importe quand à l'époque...

C'est justement avec l'une de ces deux équipes, les Indians de Springfield, que le destin de Gamble allait changer... Après deux saisons décevantes avec les Bruins, Gamble fut envoyé dans les clubs-écoles des Bruins et se retrouva avec cette équipe pour la saison 1963-64. À l'époque, les Indians étaient toujours dirigés par le dictatorial Eddie Shore et en plein sur une pente descendante après avoir remporté la Coupe Calder à trois reprises quelques années auparavant. Les attentes étaient donc élevées pour cette équipe. Et comme Eddie Shore était un dictateur, il exigeait beaucoup de ses joueurs quitte à les torturer (au sens propre et au figuré).

Après une saison à Springfield, Gamble était résolu à quitter Springfield et même à reprendre son poste de gardien numéro un avec les Bruins. Malheureusement pour lui, la direction de l'équipe ne voulait pas tant de ses services et décida de le retourner se faire chauffer les fesses par le plus grand Bruins de tous les temps... Gamble par contre ne voulut pas retrouver l'ancienne brute gagnante du Hart refusa de se reporter à l'équipe. La direction des Bruins décida alors de le suspendre...

Bruce Gamble ne joua donc pas durant la saison 1964-65... À la fin de la saison, il fut échangé aux Leafs...

Avec les Leafs, Bruce Gamble complétait le trio de gardien formé des vétérans Terry Sawchuk. C'est à ce poste qu'en 1967 il put avoir son nom sur la Coupe Stanley. C'est après le départ du plus grand gardien de tous les temps et avec la charge de travail de Bower diminuant que Gamble put enfin redevenir un gardien numéro un dans la NHL...

Ce qui est bien de souligner à propos de son temps avec les Leafs, c'est qu'à l'époque, Bruce Gamble portait les favoris et que son entraîneur, le pas trop progressiste Punch Imlach, n'aimaient pas... Ce dernier (Punch Imlach) aurait même payé Gamble pour qu'il se les coupes... Il l'aurait apparemment fait pour mieux les faire repousser après un certain temps...

Bruce Gamble fut échangé aux Flyers en 1971 en retour d'un certain gardien nommé Bernard Parent...

Le 8 février 1972 alors que les Flyers affrontaient les Canucks à Vancouver, Gamble sentit quelques points durant le match. Il n'en fit pas un cas et après la victoire de 3 à 1 contre les Canucks, il voyagea avec l'équipe en direction d'Oakland pour y affronter les Golden Seals le lendemain... C'est un peu avant le début de ce match que Gamble fut prit à nouveau de ces maux à la poitrine et prit le chemin d'un hôpital d'Oakland pour apprendre qu'il était en train de faire une crise cardiaque... Bruce Gamble ne joua plus jamais aucun match dans la NHL par la suite... Il avait 33 ans...

Dix ans plus tard, quelques heures après avoir pratiqué au hockey avec une équipe formée de Old-Timers, les Flames de Niagara Falls, eut un malaise à nouveau en faisant une sieste. Il fut admit à l'hôpital de Niagara Falls où il mourut à l'âge de 44 ans le 29 décembre 1982...

On dit souvent qu'il mourut sur la glace en jouant, mais il s'agit d'une légende urbaine...

Il a eu droit également à deux cartes de hockey mémorables que je ne possèdes malheureusement pas :




2 commentaires:

Alex a dit…

rien a voir avec Bruce, juste un gros merci, je ne connaissais pas le pool de cyberpresse avant que tu en parles et j'ai bien aime ca, je me reinscrit l'an prochain c'est clair

Docteur CH a dit…

Est-ce le père de Troy Gamble, éphémère backup de Kirk McLean?