Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

vendredi 15 novembre 2013

La fois où Yvon Corriveau...





Je ne connaissais pas cette histoire à propos d'Yvon Corriveau... En fait, je ne me rappelle plus trop d'Yvon Corriveau en dehors du fait qu'il était un joueur moustachu des Whalers qui se la l'est coupée presqu'en même temps que les Whalers sont devenus bleu et est presque disparu du radar du monde du hockey à la même époque...

En fait, une des choses qui est assez intéressante à propos de Corriveau, c'est qu'il joué pour trois équipes en tout, les Capitals, les Whalers et les Sharks, et que ces équipes sont allé le chercher une seconde fois après l'avoir acquis...

Je m'explique...

Yvon Corriveau fut sélectionné en 1985 en première ronde, 19e rang au total, par les Capitals de Washington. La saison suivante, après la saison des Marlies, alors une équipe junior, Corriveau se joint au Caps pour le reste de la saisons. C'est après quelques saisons à se promener entre Baltimore, Washington et l'infirmerie, les Caps lancèrent la serviette et l'échangèrent contre le vétéran gardien Mike Liut. Alors qu'à l'origine on croyait pouvoir faire de Corriveau un marqueur régulier, les Whalers lancèrent à leur tour la serviette deux saisons plus tard et le retournèrent à Washington afin de compléter la portion "considérations futures" de l'échange qui envoya Mark Hunter à Washington en retour de Nick Kypreos.


(Il n'a pas l'air content de jouer avec les Sharks, j'imagine que ce sont les conditions de marde qui ont fait qu'il a dû jouer avec eux qui le remplissent de joie...)

Quelques mois plus tard, les Caps mirent Corriveau au ballottage et fut réclamé par les Sharks. Quelques jours plus tard, les Sharks conclurent un échange avec les Whalers afin d'envoyer Corriveau à Hartford en retour de Michel Picard. Toutefois, règlement étrange, la NHL exigea à Corriveau de jouer 20 matchs avec les Sharks avant de passer aux Whalers. Comble du bout de la marde, après cette vingtaine de matchs, Corriveau retourna à Hartford avec qui il joua une poignée de matchs avant d'être envoyé à Springfield... Il ne retourna jamais dans la NHL après avoir été renvoyé comme une balle de ping-pong par ces trois équipes... Par la suite, Corriveau joua quleques saisons dans la IHL avec le Moose du Minnsota et les Vipers de Detroit avant de prendre la direction de l'Allemagne où il joua jusqu'en 2004...

(Un peu plus gras là-dessus...)

C'est d'ailleurs avant cette dernière saison en Allemagne que la vie de Corriveau prit une curve un peu dramatique... Alors qu'il se trouvait en Suède à l'aube de la saison 2003 pour le camp d'entraînement de l'équipe, lui et un collègue nommé Brad Bergen furent arrêtés et accusés pour le viol d'une femme de 20 ans. Les faits reprochés aux deux joueurs tenaient sur le fait que ladite dame aurait visité les deux hommes dans leur chambre d'hôtel. Corriveau passa 18 jours en prison avant d'être relâché, fautes de preuves que lui et son coéquipier aient violé la femme qui aurait elle-même fait tomber les accusations après quelques jours. Apparemment que la plupart des amis de Corriveau ont été surpris d'apprendre la chose, surtout sa femme qui fit rapidement le chemin entre le Canada et la Suède pour montrer son appuis à son mari...

Plus tard cette saison, les Polar Bears (Eisbären) de Berlin d'inclinèrent en finale de la Deutsche Eishockey-Liga...

1 commentaire:

André Bourdages a dit…

Il y a quelques coquilles dans le texte...