Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

vendredi 2 janvier 2015

Gilles Villemure








Étant gardien de but à l'époque des "Original Six", où les équipes n'avait qu'un portier dans leur alignement, Gilles Villemure, comme bien d'autres gardiens, dû prendre son mal en patience avant de finalement être un joueur régulier dans la LNH !

Avec les Ducks de Long Island
Après un passage junior avec les Reds de Trois-Rivières en 1958-59 (dont un saut de 3 matchs avec les Bruins de Troy dans la International Hockey League) et les Biltmores de Guelph de la Ontario Hockey Association en 1959-60, Villemure poursuivit son l'apprentissage du métier en se promena entre plusieurs équipes et ligues pendant la décennie 1960. Il fut actif dans la Eastern Hockey League (la ligue dont le film Slap Shot fut inspiré)" Il disputa tout d'abord une saison laborieuse de 16 victoires contre 34 défaites avec les Rovers de New York en 1960-61, pour ensuite jouer 65 matchs avec les Ducks de Long Island, remportant 25 matchs, dont 3 par blanchissage. Il joua également avec les Jets de Johnstown, les Checkers de Charlotte, étant prêté par les Ducks comme gardien d'urgence, suite à des blessures. Malgré une fiche déficitaire en 1961-62, ses performances ouvrit les yeux des Rangers de New York qui le signèrent.

Avec les Canucks de Vancouver (WHL)
Il devint ensuite le gardien partant des Canucks de Vancouver dans la Western Hockey League disputant les 70 matchs de la saison 1962-63, remportant 35 victoires dont 5 par blanchissages. Il conduisit également les Canucks jusqu'en 2e ronde des séries, étant stoppé par les Totems de Seattle. Villemure remporta le titre de recrue de l'année de la WHL.

Il fit ensuite le saut dans la American Hockey League avec les Clippers de Baltimore y disputant 65 rencontres. Il fut également rappelé par les Rangers enfin de remplacer leur gardien blessé, Jacques Plante. Villemure y resta le temps de jouer ses 5 premiers matchs dans la grande ligue, ne remportant aucune partie, perdant 2 matchs et récolant 3 matchs nuls. À la fin de la saison, Villemure avait connut un total de 10 équipes différentes en 6 saisons !

Avec les Clippers de Baltimore (AHL)
Suite à ses débuts dans la LNH, Villemure retourna avec les Canucks pour les saisons 1965-66 et 1966-67 car il n'y avait pas de place pour lui avec les Rangers, ces derniers ayant acquis Ed Giacomin à la fin de la saison 1964-65.

Avec les Bisons de Buffalo (AHL)
Toujours dans l'organisation des Rangers entre 1966 et 1970, Villemure fit ensuite la navette entre l'AHL et la LNH. Depuis que les Rangers lui avait accordé un contrat, Villemure n'avait qu'effectué que 13 présences sur les glace de la LNH ! Lors des saison 1968-69 et 1969-70 avec les Bisons de Buffalo de l'AHL, Villemure connut deux excellentes saisons, recevant à chaque fois les trophées, Les Cunnigham, remis au meilleur joueur de la ligue, ainsi que le trophée Happy (Hap) Holmes, remis au meilleur gardien.

Ce n'est qu'en 1970, lorsque les Rangers ont décidé d'utiliser un système d'alternance de gardiens, afin de réduire la pression sur Giacomin, que Villemure eu enfin la chance de montrer son savoir-faire ! Lui et Giacomin se partagèrent le calendrier de 78 matchs et s'imposèrent comme étant les meilleurs gardiens de la ligue, remportant la trophée Vézina. J'adore le masque que Villemure portait dans la LNH. Contrairement aux masques qui étaient peinturés pour intimider, on dirait qu'il souriait avec son masque.


Malgré ses bonnes performances, Villemure ne pouvait vivre qu'avec son salaire de la LNH. Il faut dire que "la paie" dans la LNH n'était pas ce qu'elle est de nos jours ! Il en profitait donc pour profiter de sa deuxième passion. Chaque été,
Villemure retournait à Trois-Rivières, plus précisément à l'hippodrome, afin d'entraîner et conduire des chevaux.

Villemure continua son bon travail pendant les 2 autres saisons, maintenant une MBA de 2,09 et 2,29, se retrouvant même au match des étoiles en 1973. Ça se gâta lors des saisons 1973-74 et 1974-75. Étant blessé en 1973-74, Villemure ne put se signaler autant et disputa 21 rencontres. Il vit plus de travail la saison suivante avec 45 matchs, son plus haut total, ayant tout de même une fiche de 22 victoire contre 14 défaites, mais ça ne convaincu pas les Rangers, qui l'échangèrent dans l'entre-saison aux Blackhawks de Chicago.

Avec Chicago, Villemure se retrouvait derrière un autre excellent gardien, Tony Esposito, Contrairement à New York où le système d'alternance était pratiquement 50/50, Esposito se tapait le gros du travail, avec des saisons de 68 et 69 matchs, ce qui laissait bien peu de temps de glace à Villemure qui ne fut utilisé que dans 15 rencontres en 1976-77 et que dans 6 parties la saison suivante. Il n'ajoute que 2 victoires à sa fiche lors des ces deux saisons. À l'été 1977, Villemure décida de finalement accrocher ses jambières.


Il est encore employé par les Rangers de New York, dans diverses tâches marketing et d'aide à la jeunesse.

Sources :
http://www.legendsofhockey.net/LegendsOfHockey/jsp/SearchPlayer.jsp?player=18727
http://en.wikipedia.org/wiki/Gilles_Villemure
http://www.hockeydb.com/ihdb/stats/pdisplay.php?pid=5579
http://www.clubjockeyduquebec.com/blog/2014/08/12/gilles-villemure-en-visite-trois-rivieres/
http://rangers.nhl.com/club/player.htm?id=8450138

Aucun commentaire: