Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 1 février 2016

Quel chandail vais-je porter?











Je n'ai pas regardé le match des étoiles en fin de semaine mais j'ai quand même vu quelques extraits du désormais célèbre John Scott. Dans mon cas ce qui m'a le plus fait rire dans cette histoire ce n'est pas la présence du joueur à ce match. Je crois qu'avec toute les conneries qui se sont dites depuis quelques semaines et qu'avec le traitement qu'il a reçu, il méritait plus que tout autre joueur de participer à ce match. Au moins il voulait vraiment aller au match contrairement à plusieurs des vedettes de la ligues. Non ce qui m'a fait le plus rigoler c'est le fait que Scott n'avait pas d'équipe à représenter et qu'il a dû porter un chandail de la ligue à la place.... Cette absurdité était pour moi la cerise sur le sundae au niveau de la stupidité de la LNH dans ce dossier. La ligue s'est tellement peinturé dans un coin avec ce fiasco qu'elle n'avait plus trop le choix et l'ironie du fait que Scott porte un chandail indiquant "NHL" dessus est tout à fait sublime.




Cela m'a rappelé quelques moments inusités dans l'histoire de la ligue car la saga John Scott n'était pas la première fois que ce genre de situation se produisait malgré qu'il s'agit probablement du cas le plus extrême. Voici quelques-unes de ces histoires loufoques de chandails, de joueurs, de ligue et d'équipes....




En 1990, le match des étoiles a lieu à Pittsburgh. Le centre Bernie Nicholls des Kings de Los Angeles est déjà arrivé à Pittsburgh lorsqu'il recoit un appel du DG des Kings lui indiquant qu'il est échangé aux Rangers en retour de Tomas Sandstrom et Tony Granato. Nicholls est furieux d'avoir été échangé et surtout du timing de l'échange. Il obtint la permission de jouer quand même le match pour la conférence Campbell (celle des Kings) au lieu de la conférence Prince de Galles (celle des Rangers).


Sandis Ozolinsh

Quelques jours avant le match des étoiles de 2003, Sandis Ozolinsh est échangé par les Panthers de la Floride aux Mighty Ducks d'Anaheim. Le match des étoiles avait lieu en Floride et Ozolinsh faisait partie des étoiles de l'est. Il fut tout de même placé dans l'alignement de l'équipe de l'est mais il refusa de participer au concours d'habileté car il aurait eu à porter un chandail des Panthers et il ne trouvait pas ça correct pour les fans. La ligue lui donna une amende pour avoir manqué le concours d'habileté... Lors du match en tant que tel, il ne portait pas d'écusson d'équipe sur son chandail contrairement aux autres joueurs.


Mark Scheifele

En 2011, les Trashers d'Atlanta déménagent à Winnipeg et les Jets reviennent sur la scène de la LNH. Cependant, lors du repêchage amateur, leur nouveau chandail n'est pas encore prêt et ils doivent remettre un chandail de base de la ligue à leurs nouveaux joueurs. L'équipe aurait pu faire un coup d'éclat et plaisir à ses fans et aux joueurs en leur donnant un chandail des anciens Jets au lieu de ce chandail fade qui ressemble au chandail par défaut de création de joueurs dans le jeu NHL...


Marc Denis

Le cas des Jets n'était pas un cas isolé. En 1995, les Nordiques déménagent au Colorado et n'ont pas de chandail prêt pour le repêchage et optent donc pour un chandail de la ligue, l'ancien chandail du match des étoiles de la fin des années 80 et début des années 90. C'est bizarre d'avoir ressorti ce chandail alors que la ligue était alors en phase d'expérimentation de chandails affreux et le chandail du match des étoiles était dorénavant pas mal plus flash... 


Rocky Trottier

En 1982, les Rockies du Colorado déménagent au New Jersey et non seulement ils n'ont pas de chandail prêt pour le repêchage mais leur logo n'est même pas terminé... Le premier choix de leur histoire, Rocky Trottier (frère de Brian) n'a même pas droit à un chandail de la ligue et doit se rabattre sur cette pancarte avec le faux-logo des Devils...



Eric Lindros



En 1991, Eric Lindros est le premier choix unanime et est réclamé par les Nordiques de Québec qui étaient au courant du fait qu'il ne jouerait jamais pour eux. Ils le repêchèrent tout de même en espérant l'échanger au prix fort (ce qui arriva). Lindros refusa toutefois de porter le chandail des Nordiques lors du repêchage. Il me semble que c'est exactement le genre de situation où la ligue aurait dû prévoir d'avoir un chandail de base de la LNH pas loin...



Daniel Brière

Au repêchage de 1996, les Coyotes de Phoenix, fraichement débarqués de Winnipeg, ont quand même le mérite d'avoir leur logo prêt à temps pour le repêchage et d'au moins pouvoir remettre un semblant de chandail à leurs nouveaux joueurs.

C'est ce qui conclut cet article bizarroïde... Je n'ai pas réussi à trouver de photos ou d'articles concernant le chandail au repêchage d'autres équipes comme les Hurricanes en 1997 ou bien dans les années 70 avec les Rockies ou autres... Si jamais vous avez d'autres cas bizarres du genre laissez-moi savoir.

Aucun commentaire: