Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 24 mai 2010

Jack "Newsy" Leswick




Bon, alors que les Black Hawks et les Flyers vont s'affronter en finale, nous aurons eu un bon printemps!  Donc les deux équipes en finale ont toutes deux de très longues disettes de 35 ans pour les oranges et de 49 ans pour les Hawks. Les Hawks ont donc remporté leur dernière Coupe en 1961. Mais sachez que les Hawks ont remporté les autres championnats de la Coupe Stanley en 1933-34 et en 1937-38. La première a une histoire assez étrange reliée à un des joueurs ayant joué pour l'équipe durant la saison, Jack "Newsy Leswick. (Dernier de la rangée du fond sur la photo...)

Jack Leswick est né le premier janvier 1910 à Humbolt en Saskatchewan. Ses qualités de franc-tireur furent remarquées lors de la saison 1928-1929 alors qu'il jouait avec les Miners de Drumheller dans la ligue sénior de l'Alberta.  Lors de la saison suivante, il fut invité à évoluer dans une équipe d'une ligue nommée l'AHA, l'American Hockey Association, avec les Hornets de Duluth, un club école des Black Hawks de Chicago. Il passa 2 saisons et demie avec l'équipe avant d'être cédé en plein milieu de la saison aux Blue Jays de Wichita.

C'est lors de la saison 1933-34 que Leswick fut promut au hockey de la NHL.  Il débuta la saison avec les Greyhounds de Kansas City de la même AHA, Leswick fut ensuite rappelé par les Black Hawks.  Il joua 37 match en tout, ne récoltat qu'un seul but et 7 passes et 21 minutes de pénalité. Il fit donc partie de cette équipe qui remporta la Coupe Stanley en 1934, défaisant les Red Wings de Détroit.

Cette Coupe eut par la suite une suite un peu macabre.  Premièrement le gardien Charlie Gardiner, gagnant du Vézina en 1932 et en 1934, quitta le quatrième match parce qu'il ne se sentait pas bien alors que le match était à égalité 0-0.  Les Blackhawks terminèrent le match en marquant le but, remportant la série 3-1 et du même coup la Coupe Stanley. Gardiner mourut d'un hémorragie au cerveau deux mois plus tard...

Et Jack Leswick dans tout ça? Ah oui... Voici le bon bout de l'histoire... Au courant de l'été, on retrouva la voiture de Leswick ainsi que son corps dans la rivière Assiniboine, peu loin de Winnipeg. On ne retrouva aucun objet de valeur et de porte-feuille. La cause du décès demeure jusqu'à nos jours un total mystère. Question de rendre l'histoire plus mystérieuse pour les temps futurs, le coroner de la province du Manitoba déclara que le décès avait été causé par accident ou par suicide...

Deux de ses frères, Tony et Pete, évoluèrent également dans la NHL. Tony Leswick fit partie des Red Wings de Detroit durant leurs années de gloire du début des années 50.

Aucun commentaire: