Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

samedi 25 janvier 2014

Les chandails du Canada aux Olympiques

1920

La première équipe olympique canadienne fûrent les Falcons de Winnipeg lors des jeux olympiques d'été de 1920 à Anvers en Belgique. À l'époque, comme on n'envoyait pas de joueurs professionnels aux jeux, ce furent des équipes senior qui purent y participer, généralement les gagnants de la Allan Cup de l'année précédente. Pour cette première édition olympique canadienne, les Falcons portèrent ce chandail jaune à bande noire avec la feuille d'érable rouge par dessus ainsi que leur insigne d'équipe aux épaules. Si le choix de couleurs peut vous sembler hors du commun, il faut se rappeler que le Canada n'avait pas encore adopté son drapeau actuel, donc le jaune était aussi approprié que n'importe quelle couleur. Aussi à noter que les Maple Leafs de Toronto n'était pas encore les Maple Leafs à l'époque et c'est d'ailleurs ce design qui inspira Conn Smythe, le propriétaire des Leafs, à adopter la feuille d'érable comme logo.

Les Falcons remportèrent la médaille d'or avec une fiche de 3-0 et un score combiné de 29-1. À la coupe du monde de 2003, le Canada porta un chandail vintage en l'honneur de cette première équipe olympique.








1924

En 1924, aux premiers Jeux Olympiques d'hiver à Chamonix en France, le Canada fût représenté par les Granites de Toronto qui dominèrent complètement le tournoi de 5 parties avec une fiche de 5-0 et un record toujours valide de 110 buts marqués contre seulement 3 alloués. Ils portèrent un uniforme blanc très épuré qui sera la base du design pour les équipes canadiennes pour plusieurs années. Je n'ai pas réussi à confirmer si la feuille d'érable et le lettrage étaient rouges mais tout porte à croire que oui.

Petit vidéo de ces premières Olympiques d'hiver ici.

1928

Peu de changements pour l'édition de 1928 à St-Moritz, représentée par l'Université de Toronto qui eurent un chandail semblable à l'équipe de 1924 à l'exception de la feuille d'érable qui semble légèrement plus petite. L'équipe, dirigée par Conn Smythe, remporta une fois de plus la médaille d'or.

1932

Le Winnipeg Hockey Club, une des plus vieilles équipes de hockey organisé dans l'ouest fûrent les représentants du Canada en 1932 à Lake Placid, dans l'état de New York. Pour l'occasion, le chandail fût légérement modifié avec une feuille d'érable plus large et plus stylisée ainsi qu'un lettrage différent orné d'un contour. Cette fois-ci je peux confirmer que le rouge était présent. L'équipe Canadienne, jusque-là invaincue depuis 1920 aux jeux olympiques connût son premier match sans victoire, un match-nul de 2-2 contre les États-Unis. Mais ils remportèrent tout de même la médaille d'or, une quatrième consécutive.

1936

Passons maintenant aux Bearcats de Port Athur, l'équipe senior désignée pour représenter le Canada aux Olympiques de 1936 en Allemagne. Ils utilisèrent des chandails au design semblable à ceux de 1932 avec la feuille d'érable légèrement plus petite. Et pour la première fois, le Canada ne remporta pas la médaille d'or qui cette fois-ci alla à l'Angleterre. Le Canada se contenta de la médaille d'argent. (vidéo).

1948

La deuxième guerre mondiale força l'annulation des 2 jeux olympiques suivants en 1940 et 1944. Après 12 ans d'absence, le Canada pût retourner aux Olympiques, cette fois représenté par les RCAF Flyers, l'équipe de la Royal Canadian Air Force, basée à Ottawa et qui permit au Canada de remettre la main sur la médaille d'or. On a droit ici à un tout nouveau chandail pour l'occasion, mais les Flyers l'utilisaient déja depuis plusieurs années. On retrouve maintenant du bleu sur le chandail canadien. Plus tard, le logo fût une des inspirations pour le nouveau logo des Jets de Winnipeg.

1952

Aux jeux de 1952 d'Oslo en Norvège, le Canada fût cette fois représenté par les Mercurys d'Edmonton qui remportèrent la dernière médaille d'or olympique en hockey masculin du 20ème siècle. Il faudra attendre jusqu'en 2002 avant de revoir le Canada remporter l'or.

Vous pouvez regarder un vidéo norvégien de ces olympiques ici où vers la première minute vous pouvez voir des extraits de cette finale, suivi d'un match de "Bandy", sorte d'hybride entre le hockey et le soccer.

1956

Les Dutchmen de Kitchener-Waterloo (avec Denis Brodeur comme gardien de but) fûrent l'équipe représentant le Canada aux jeux de 1956 en Italie et également lors de l'édition suivante de 1960. Pour la première fois de l'histoire des Jeux, le Canada dût se contenter de la médaille de bronze alors que les joueurs "amateurs" de l'Union Soviétique et des États-unis remportèrent leurs matchs contre les canadiens. Pour le chandail, on retourna à un style plus épuré que les 2 éditions précédente. Cependant, cette fois on retrouve 2 feuilles d'érable plutôt qu'une dans ce logo intéressant. Vous pouvez le voir en action ici.

1960


Étrangement, il est presque impossible de trouver des photos de l'édition de 1960. Après quelques recherches j'ai trouvé cette bande-annonce d'un documentaire intitulé "Forgotten Miracle" sur l'édition américaine gagnante de ces jeux et où on peut appercevoir l'uniforme des canadiens. J'ai réussi à prendre cette image par capture d'écran... On peux y voir que la feuille d'érable a été considérablement réduite sur le devant du chandail qui représente davantage le numéro du joueur.

Le Canada termina avec la médaille d'argent après avoir battu les Russes 8-5 lors du dernier match du tournoi.


1964

À partir de 1964, le Canada a commencé à envoyer une vraie équipe nationale au jeux olympiques et non plus les membres d'une seule équipe sénior. Malheureusement, cette équipe nationale (composée principalement de joueurs ontariens) n'a pas pu grimper sur le podium dû à l'ambiguité du classement final et a terminé en quatrième place. Ce fût la première fois que le Canada ne remporta pas de médaille en hockey olympique.

Pour les uniformes, on a droit à un chandail tricolore rappelant un peu les Mercurys d'Edmonton de 1952. 

1968

L'équipe de 1968 aux jeux de Grenoble était composée de plusieurs des mêmes joueurs qu'en 1964. Cette fois-ci le Canada s'en tira avec une médaille de bronze, perdant une fois de plus au mains de l'Union Soviétique, alors en complète domination internationale. Ici on retrouve un chandail de base, très classique et qui maintenant était en accord avec le nouveau drapeau Canadien que l'on connait aujourd'hui et qui fût introduit en 1965. Vous pouvez regarder le dernier match au complet entre les Canadiens et les puissants Russes ici! (mais c'est en Russe)

Après ces jeux, le Canada se retira des compétitions internationales en protestation contre les règlements de la fédération internationale de hockey sur l'usage d'athlètes professionnels et contre l'ambiguité du terme en ce qui concerne un athlète amateur en Russie. Il n'y a donc pas eu d'équipes canadiennes aux jeux de 1972 ni 1976, que les Russes gagnèrent haut la main.

1972 - Série du siècle

J'inclus tout de même la Série du Siècle dans cet article car malgré le fait qu'il ne s'agissait pas des jeux Olympiques, ce chaindail demeure mémorable et c'est ce qu'une vraie finale de hockey Olympique aurait eu l'air si les professionnels auraient pu y participer. De plus c'était également 4 ans après les derniers jeux de 1968.

1980

C'est lors des jeux de Lake Placid en 1980 que le Canada fît son retour sur la scène olympique. Ils ne pouvaient toujours pas envoyer de joueurs professionnels donc ils fîrent comme les États-Unis et envoyèrent leurs meilleurs joueurs collégiaux. Le Canada ne réussit pas à avoir son "Miracle" comme ses voisins du sud (il terminèrent en 6ème place) mais les choses auraient pû être différente avec un peu de chance. Ils perdirent un match de qualification très serré 6-4 (que vous pouvez voir en entier ici) contre les soviétiques, ce qui démontre qu'ils n'étaient pas si invincibles que ça et que l'exploit des américains n'est pas tant un "miracle" qu'un heureux concours de circonstances. S'ils avaient gagné ou annulé ce match, ils seraient allé dans la ronde des médailles et peut-être auraient-ils battu les collégiens américains mais ça on ne le saura jamais (les 2 équipes n'étaient pas dans le même groupe et n'ont pas joué de match contre). Mais je crois que j'y reviendrai plus tard.

Pour le chandail de 1980, on opta pour une utilisation différente de la feuille d'érable, disposée 5 fois à la manière du logo olympique. Et pour la première fois depuis les Falcons de Winnipeg de 1920, on retrouve un logo à l'épaule. Je ne sais pas pourquoi mais c'est un de mes chandails préférés parmi tous ceux énumérés ici.

1984

Pour les jeux de Sarajevo de 1984, l'équipe Canadienne adopta un nouveau logo qu'elle utilisera dorénavant pour toutes ses compétitions nationales. On ramena également le bleu comme troisième couleur à l'uniforme, cette fois seulement sur les culottes. On rajouta également plusieurs lignes sur les bras du chandail et le long des culottes. L'équipe, composée de plusieurs futurs joueurs de la LNH tels Kirk Muller, Jean-Jacques Daigneault, Dave Gagner, Russ Courtnall et Dave Tippett s'inclina tour à tour aux mains des Russes et de la Tchécoslovaquie et termina en quatrième place et hors des médailles. Vidéo? Why not?

1988

Même chandail, même résultat (4ème place) pour l'édition de 1988 aux jeux de Calgary. Cette fois-ci des joueurs professionnels avaient droit de participer aux jeux, tant qu'ils n'étaient pas sous contrat avec une équipe. Ce fût le cas entre autres du gardien Andy Moog (alors en dispute contractuelle avec les Oilers d'Edmonton) et l'ancien du Canadien Serge Boisvert.

1992

Des modifications fûrent apporté au chandail lors des jeux d'Albertville de 1992 alors que la compagnie fabricant les uniformes des équipes, Tackla, imposa le positionement de leur logo partout sur l'uniforme. Au total on compte ce logo 15 fois! Ajoutez à celà un lettrage rouge sur carré blanc à l'arrière du chandail ainsi que des numéros 3D et on a ici une belle pizza.

L'équipe comprenant entre autres Eric Lindros et Joé Juneau ramena enfin le Canada sur le podium pour la première fois depuis 1968 avec une médaille d'argent.

1994

En 1994 à Lillehammer (2 ans après les derniers jeux d'hiver pour les distancer des jeux d'été) le Canada simplifia son uniforme et le ramena à 2 couleurs, éliminant le bleu de la palette de l'équipe. Cette fois-ci c'est Reebok qui imposa son logo sur l'uniforme. Ce logo était énorme mais tout de même moins envahissant que les multiples logos de Tackla de 1992. J'aime bien ce chandail malgré tout, surtout les lignes dans le bas.

L'équipe remporta la médaille d'argent dans une finale dont on ne retient que ceci 20 ans plus tard...



En 1995, Hockey Canada changea son logo pour cette version ici avec un joueur en silhouette blanche sur une feuille d'érable noire et rouge. On ramena donc une troisième couleur (noir) au chandail qui est toujours utilisée de nos jours comme couleur secondaire.

1998

Aux Olympiques de Nagano de 1998, les joueurs professionnels eurent droit de faire l'équipe pour la première fois de l'histoire tandis que la LNH prît une pause. On modernisa le chandail avec ce design moins traditionnel un peu à la Flyers de Philadelphie avec le top du chandail qui va d'une manche à l'autre. Drôle de coincidence d'ailleurs que Bobby Clarke (ancien DG de Philadelphie) était le DG d'Équipe Canada et que Eric Lindros des Flyers fût nommé capitaine de l'équipe à la place de Wayne Gretzky, Steve Yzerman ou bien encore Raymond Bourque...

Pour le chandail, une chose que je trouve horrible sont les numéros exagérement gros à l'arrière du chandail. Je n'aime pas non plus l'ajout de la couleur argentée, qui ne reviendra jamais par la suite. Ce chandail, tout comme la performance de l'équipe à ces jeux (4ème place), fût une déception et on passa à autre chose.



2002


Pour les jeux de Salt Lake City, l'équipe retourna à un design plus traditionnel tout en gardant une touche de modernité. On introduisit également un 3ème chandail "vintage" pour la première fois de l'histoire, ce qui est totalement inutile à mon avis lors d'un tournoi d'environ 6 matchs... Malgré ça je trouve toujours que ce chandail est l'un des meilleurs porté par le Canada dans son histoire. C'est donc un bon timing avec le retour de la médaille d'or 50 ans après que les Mercurys d'Edmonton aient remporté celle de 1952. Et ce but me donne toujours des frissons.

2006

En 2006 aux jeux de Turin, on opta pour la modernité avec ce design aux bandes verticales sur les manches et les côtés du chandail. Je comprends pas trop comment on a exécuté ce chandail. Les bandes arrêtent aux coudes des joueurs et laissent l'avant-bras vide. Un autre élément nouveau sont les numéros à l'épaule. Concept peu mémorable, comme le parcours de l'équipe d'ailleurs, qui termina avec sa pire position de son histoire, en septième place. Heureusement que l'équipe féminine ait pu sauver la face en remportant la médaille d'or.

2010

Je crois remarquer une tendance depuis que les joueurs professionnels sont aux jeux. En 98 on avait droit à un concept plus moderne et on essayait des nouvelles choses. 4 ans plus tard on revenait à un design plus traditionnel. En 2006 on réassaie un design nouveau genre, 4 ans plus tard on revient encore à du classique. Quoique cette fois en 2010 on a eu droit à un nouveau logo stylisé après que le logo précédent fût banni par la fédération internationale. Comme en 2002, Équipe Canada a remporté de nouveau la médaille d'or contre les États-Unis.

2014

Nous voici en 2014 où ce nouveau concept pour les jeux de Sochi a été présenté dans les derniers mois. La compagnie Nike a reçu toutes sortes de critiques pour la plupart des chandails qu'elle a conçu pour les équipes nationales, pas seulement celui du Canada. Plusieurs ont noté la ressemblance avec Petro-Canada pour les 2 premiers chandails tandis que le troisième nous rappelle les étiquettes des bières Sleeman ou encore celles des bières Tremblay. Mais selon le concensus général, le pire élément de ce nouveau design sont les faux lacets et les motifs imprimés dans la texture plastique du haut du chandail. C'est encore plus flagrant dans le cas du chandail des États-Unis.


Pour ma part, j'aime la simplicité en terme de chandail de hockey mais dans ce cas-ci je crois qu'on est allé trop loin. La ressemblance avec Petro-Canada ne me dérange pas vraiment mais je trouve que ça manque de bandes dans le bas du chandail, un élément essentiel à tout chandail qui se respecte. Je n'aime définitivement pas les motifs plastiques et les faux lacets ainsi que la demi-bande autour de seulement un bras qui est de trop à mon avis. S'ils auraient fait cette bande complète et sur les deux bras on aurait un meilleur résultat à mon avis.

Juste pour le fun je suis allé faire cette correction et j'ai remplacé les faux lacets par des vrais et je crois que c'est déja mieux.
En conclusion, je crois que dans le cas de ce chandail controversé, on aura une meilleure opinion une fois qu'on les verra en action sur la glace. Theoren Fleury a déjà dit que la chose la plus importante sur un uniforme canadien est de l'orner d'une médaille d'or. Je crois qu'on peut dire qu'il a raison.

Et vous, en presque 100 ans de chandails olympiques, quel est votre préféré ?

Aucun commentaire: