Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mardi 13 août 2019

Les arénas des Canadiens - Le Jubilée





Au cours de leur histoire de près de 110 ans, les Canadiens ont eu cinq domiciles.  Où étaient-ils?  Qu’y retrouve-t-on aujourd’hui?  Voici le premier billet d’une série qui nous les présente.

C’est dans le quartier Hochelaga que les Canadiens jouèrent leur premier match le 5 janvier 1910.  Leur premier domicile, l’aréna Jubilée, était situé sur Sainte-Catherine Est, entre Marlborough (aujourd’hui Alphonse-D. Roy) et Seaver (aujourd’hui Omer-Ravary).  Il avait été bâti à peine un an plus tôt.  La glace y était naturelle et on pouvait y accueillir 3200 spectateurs.

Ils n’y joueront qu’une saison, avant de déménager à l’aréna de Montréal.  Par contre, lorsque celui-ci brûla le 2 janvier 1918, les Canadiens firent un retour au Jubilée.  Ce retour fut toutefois de courte durée, puisque le 23 avril 1919, ce fut à son tour de partir en fumée, en raison d'un problème électrique.

Aujourd’hui, ce site se trouve dans un parc industriel où rien ne rappelle le hockey.  Lorsque j’y suis allé, j’ai bien cherché une quelconque plaque ou une mention, mais je n’ai rien trouvé.

Coin Alphonse-D. Roy et Sainte-Catherine Est
Coin Omer-Ravary et Sainte-Catherine Est

De l'autre côté de la rue Sainte-Catherine Est

Un peu triste, non?

Sources :
Mouton, Claude, Les Canadiens de Montréal: une dynastie du hockey, Van Nostrand Reinhold Ltd, Toronto, 1981, p.104,

"Plusieurs amphithéâtres sportifs ont été la proie des flammes" de Marcel Desjardins, 27 février 1984, La Presse, p.S20,  

toponymie.gouv.qc.ca, notrehistoire.canadiens.com/arenas, wikipedia.org.

Aucun commentaire: