Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mardi 20 août 2019

Les arénas des Canadiens - L'Aréna de Montréal



C’est en 1898 que fut construit l’Aréna de Montréal (aussi appelé l’Aréna de Westmount), au coût de 75 000$. S’il a servi de domicile aux Wanderers de Montréal à partir de 1903, ces derniers le quittèrent en 1910 pour rejoindre les nouveaux Canadiens au Jubilée. Il faut dire que leur nouveau propriétaire, Patrick Doran, était aussi propriétaire du Jubilée. Par contre, comme la capacité de ce dernier était inférieure (3200 spectateurs contre 4000 places assises à l’Aréna de Montréal et 10 000 au total), les recettes furent inférieures, au grand déplaisir des clubs visiteurs. Le confort n’était pas le même non plus. Les Wanderers, vendus à Sam Lichtenhein (le propriétaire des Royaux de la Ligue internationale de baseball), retournèrent donc à l’Aréna de Montréal l’année suivante, et les Canadiens les imitèrent.

Les bouts de la patinoire étaient arrondis, ce qui était une innovation à l’époque. De plus, on y installa une glace artificielle en 1915. Par contre, on retrouvait de nombreux poteaux de structure près de la glace.



Si les Canadiens y remportèrent leur première Coupe Stanley en 1915-16, les Wanderers, particulièrement affectés par la perte de joueurs partis au front, y connurent des saisons difficiles. Rapatrier leur ancienne gloire (et plus tard le premier entraîneur de l’histoire des Bruins) Art Ross n’a pas suffi.

Le 2 janvier 1918, un incendie s’y déclara. Après trente minutes, les dommages causés par la chaleur à la structure d’acier et l’écroulement des murs de briques causèrent l’effondrement de la structure. Le brasier fut combattu pendant plus de quatre heures par les pompiers, mais en vain. Des dommages estimés à environ de 150 000$ ne laissèrent derrière eux que des ruines.



Les Canadiens retournèrent alors au Jubilée. Par contre, les Wanderers, déjà affaiblis financièrement, disparurent en même que le site où ils avaient gagné et défendu (à l’époque, on pouvait défier les champions) des Coupes Stanley.

L’Aréna de Montréal était situé 4055, Sainte-Catherine Ouest, au coin de la rue Wood. Situé juste à côté de ce qui est maintenant la Place Alexis-Nihon (et donc près du Forum), on y trouve aujourd’hui un immeuble d’usage commercial.


L'actuel 4055, Sainte-Catherine Ouest




Juste à côté, la Place Alexis-Nihon


Encore une fois, j’ai cherché une mention ou une plaque, mais je n’en ai pas trouvée.

Sources: 
“The Westmount Arena Fire” de John Gales, The Hockey Research Journal 2010, p.48 à 53, (galesfiresafety.files.wordpress.com),
“Arena not likely to rise from ashes”, Montreal Gazette, 3 janvier 1918, page 5,
"Plusieurs amphithéâtres sportifs ont été la proie des flammes" de Marcel Desjardins, 27 février 1984, La Presse, p.S20,
wikipedia.org, yorkufire.com.

Aucun commentaire: