Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mardi 2 mai 2017

Gagnants de la Coupe Stanley à Montréal et de la Coupe Avco à Québec



Le texte d’hier traçait l’histoire de George "Goldie" Prodgers, le seul joueur de l’histoire à avoir gagné la Coupe Stanley à Québec et à Montréal.  Évidemment, Prodgers a joué avec les Bulldogs, en 1911-12, puisqu’il s’agit de la seule équipe basée à Québec à avoir remporté la Coupe Stanley.
 
Par contre, si les Nordiques n’ont jamais remporté la Coupe Stanley au cours de leur histoire, ils ont remporté la Coupe Avco, symbole de la suprématie de la défunte AMH, en 1976-77.  Et au sein de cette équipe championne, on retrouvait un certain nombre d’anciens Canadiens, incluant trois joueurs qui y ont remporté la Coupe Stanley.
 
Marc Tardif
 
Tardif a été le dernier joueur sur lequel les Canadiens ont mis la main en raison de l’exception culturelle.  En 1969, les Canadiens ont d’abord choisi Réjean Houle, puis Tardif, avant que les autres équipes puissent choisir.  Cette règle a été abolie en 1970.
 
 
Tardif a remporté la Coupe Stanley avec Montréal en 1971 et en 1973, avant de signer avec la nouvelle AMH et les éphémères Sharks de Los Angeles.  Il a ensuite déménagé à Détroit avec le reste de l’équipe lorsque celle-ci devint les Stags du Michigan.  Mais avant la fin de la saison, on l’expédia avec son important contrat à Québec, où il devint un pilier du fleurdelysé.
 
En 1976, celui qui deviendra le meilleur buteur de l’histoire de l’AMH a remporté le championnat des compteurs, mais sa saison s’est terminée de façon dramatique, lorsqu’il fut sauvagement attaqué par Rick Jodzio.
 
Capitaine de l’équipe, il se reprit de grande façon en 1976-77 en les menant à leur première et seule Coupe Avco.
 
Jean-Claude Tremblay
 
Tremblay a été un incontournable à la ligne bleue de la « dynastie oubliée » des Canadiens (Coupes de 1965, 1966, 1968 et 1969).  La fierté de Bagotville a ajouté une cinquième Coupe en 1971.
 
En 1972, il est devenu la première vedette des Nordiques, lorsqu'il s'est joint à eux à leurs débuts.  Il est aussi l'un des deux joueurs qui ont passé les sept saisons en entier de l’AMH dans leur uniforme.  (L'autre étant Richard Brodeur.)  Il faisait donc évidemment partie de l’équipe championne de 1976-77.
 
 
Christian Bordeleau
 
Bordeleau a fait ses débuts dans la LNH en 1968-69 lorsqu’il a été rappelé par les Canadiens.  Ses 13 matchs en saison et ses 6 en séries lui ont alors valu une Coupe Stanley.
 
Il passa une autre saison à Montréal, avant de passer par St-Louis et Chicago, pour finalement signer avec les Jets de Winnipeg de la nouvelle AMH.
 
En 1976-77, il fut l’un des trois joueurs des Nordiques avec plus de 100 points (les autres étant Tardif et Réal Cloutier), en plus de bien sûr remporter la Coupe Avco, où retrouvait également son frère Paulin.

Aucun commentaire: