Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mercredi 20 décembre 2017

Michel Belhumeur

 






Avant d'être réclamé par les Capitals lors du repêchage d'expansion de 1974, Michel Belhumeur faisait partie de l'organisation des Flyers depuis que l'équipe le repêcha en 1969. Belhumeur fut toutefois un gardien qui croupissait dans le système des Flyers, au début avec les As de Québec et par la suite avec les Robins de Richmond. Ce n'est que lors de la saison 1972-73 que Belhumeur connut l'action de la NHL avec les Flyers. Cette saison-là, Belhumeur termina avec une fiche de 9-7-3 avec une moyenne de 3,22... Par contre, la saison suivante, le retour de Bernard Parent avec les Flyers retourna Belhumeur dans les mineures...

Comme les Flyers étaient les champions de la Coupe Stanley, aller chercher des joueurs de cette équipe était potentiellement une bonne chose et c'est la raison pourquoi les Caps se tournèrent vers Michel Belhumeur... Mais les attentes ne se sont jamais vraiment concrétisées...

Les Capitals de Washignton de la saison 1974-75 sont toujours considérés comme la pire formation à avoir évolué dans la période moderne de la LNH.  Les Capitals de cette saison battirent tous les standards de médiocrité que les Quakers de Philadelphie avaient établis 44 ans plus tôt.  Ils finirent la saison avec un pourcentage de victoire de .131.  Leurs 21 points accumulés cette saison ne furent jamais égalés.  Les Sénateurs de 1992-93 furent l’équipe qui s’approcha le plus de ce record avec un misérable 24 points.  Les Caps perdirent 39 de leurs 40 matchs sur la route en réussissant par la bande une séquence de 37 défaites sur la route.  Inutile de dire que ces records sont toujours inégalés. Ils battirent le record de 15 défaites d’affilée des Quakers avec 17, record qui fut égalé par les Sharks en 1992-93.  Les 8 victoires tiennent également pour un record au sein des équipes ayant joué plus de 70 matchs en une saison.

De ces 8 matchs, Michel Belhumeur n'en remporta aucun.  En fait, il termina la saison avec avec une fiche assez médiocre de 0-24-3, ce qui constitue véritablement le pire différentiel victoire/défaite de tous les temps...  Il s'agit également du record pour un gardien du plus de matchs joués (35) sans remporter de victoire. 
Malgré tout, ce n'était pas le premier record que Belhumeur inscrivait.  Le 23 octobre, il avait égalé un record  datant des années 1930 lorsqu'il a bloqué deux tirs de pénalité au cours du même match: ceux de Jim Pappin et de Stan Mikita.  Ceci n'empêcha toutefois pas les Black Hawks de l'emporter 3-2.  Ce record a depuis été égalé par d'autres gardiens depuis.
La saison suivante, Belhumeur ne joua que 7 matchs avec les Capitals, ne remportant aucun match. Il prit plutôt le chemin de Richmond afin d'essayer de retrouver son erre d'aller qu'il avait lorsqu'il faisait partie de l'organisation des Flyers...  Il ne retournera jamais dans la LNH... Il signa avec les Flames d'Atlanta en octobre 1976, mais il ne porta jamais leurs couleurs.  Après deux saisons avec les Oilers de Tulsa de la CHL, il évolua encore une saison dans une circuit inférieur nommé la Northeastern Hockey League, avant de se retirer définitivement du jeu à la fin de cette saison 1978-79...  Plutôt que de retourner dans sa ville natale, Sorel, Belhumeur s'est plutôt établi en Virginie, où il a travaillé comme représentant des ventes pour une entreprise de machinerie lourde

Pour votre information, c'est le futur gardien des Nordiques, Ron Low, qui remporta toutes les 8 victoires des Capitals de Washington lors de cette catastrophique saison 1974-75...

Sachez qu'afin de souligner la médiocrité de cette saison, après leur première (et seule) victoire sur la route, le 28 mars 1975 contre les Golden Seals de la Californie, les joueurs se passèrent une poubelle comme on se passe la Coupe Stanley...
Sources: "La pire équipe de l'histore de la LNH a 40 ans" de Marc-André Godin, 1er février 2015, La Presse + (plus.lapresse.ca), hockeydraftcentral.com, wikipedia.org.

Aucun commentaire: