mardi 24 janvier 2012

Les frères Bordeleau

(Texte et images de Benoît AKA KeithActon)


Dans l’histoire moderne de la LNH, il y a eu quelques familles qui ont vu plusieurs frères accéder à la LNH et y avoir des carrières significatives. Les plus connus sont bien sûr les Sutter (Brian, Darryl, Duane, Brent, Rich et Ron, texte du 3 février 2009). On pense aussi aux Hunter (Dave, Dale et Mark), aux Stastny (Peter, Anton et Marian), aux Miller (Kelly, Kevin et Kip) et plus récemment aux Staal (Eric, Marc et Jordan) et quelques autres.

Le Québec a aussi eu sa famille nombreuse et talentueuse : les Bordeleau, originaires de Rouyn-Noranda.


CBordeleau197273 001

CBordeleau197273endos 001

Christian

Après un stage avec les Canadiens Jr., Christian a poursuivi sa progression dans l’organisation du CH et y a joué en 1968-69 (gagnant au passage la Coupe Stanley) et en 1969-70. Il est par la suite échangé aux Blues. Au cours de l’année 1971-72, il a rejoint l’organisation des Black Hawks. Il y a côtoyé Bobby Hull et l’a suivi l’année suivante à Winnipeg pour la première année de l’AMH. De toute évidence, le changement de ligue lui a été bénéfique. En effet, il a entraîné une progression fulgurante de ses statistiques, passant de 31 à 101 points. (Le fait de jouer sur le même trio que Bobby Hull n'a sûrement pas nui non plus.)

Au cours de la saison 1974-75, il est échangé aux Nordiques, avec qui il a connu deux saisons de plus de 100 points et remporté la Coupe Avco en 1977.

Lors de la fusion LNH – AMH, les Blues (qui avaient réacquis ses droits pour la Ligue Nationale) l’ont réclamé. Il n’a toutefois jamais rejoué, ni pour eux, ni ailleurs dans la Ligue.

Il est devenu par la suite dépisteur pour la centrale de la Ligue Nationale.


JPBordeleau197778 001

JPBordeleau197778endos 001

Jean-Pierre

Jean-Pierre s’est joint aux Canadiens Jr. au moment où Christian venait de quitter. Il a fait partie de l’équipe gagnante de la Coupe Memorial en 1969, avant d’être repêché 13e au total par Chicago. En 1971-72, il a brièvement été rejoint par son frère Christian dans l’organisation. Ce n’est toutefois qu’en 1972-73 qu’il a fait définitivement le grand club. Il y est resté pour toute sa carrière, jusqu’en 1979-80, où il a eu l’occasion de jouer au fil des ans sur le même trio que Stan Mikita et Hubert « Pit » Martin. Sa fiche totale dans la LNH est de 97-126-223 en 513 matchs.

Par la suite, il s’est établi en Nouvelle-Écosse, où il a acquis une franchise Tim Horton.


PBordeleau197677 001

PBordeleau197677endos 001

Paulin

Paulin a également passé par les Canadiens Jr., arrivant au moment où Jean-Pierre venait de partir. Il y a aussi gagné la Coupe Memorial, en 1970 dans son cas. Il a toutefois complété son stage junior avec les Marlboros de Toronto, avec qui il a gagné une autre Coupe Memorial, en 1973.

L’été suivant, il a été sélectionné au deuxième tour (19e au total) par les Canucks. Il s’est taillé un poste immédiatement. L’année suivante, il a progressé au point de montrer une fiche de 17-31-48.

En 1976-77, il est allé rejoindre son frère Christian avec les Nordiques de l’AMH. C’est là qu’il a contribué à l’équipe championne de la Coupe Avco avec une fiche de 42-41-83. Comme Christian, il y a été jusqu’à l’arrêt des activités de la ligue à la fin de 1978-79. Il n’a pas non plus rejoué dans la LNH. Il a plutôt pris le chemin de la France, où il a joué plusieurs années et a même fait partie de leur équipe olympique en 1988.

Il a par la suite été entraîneur dans la LHJMQ, avec les Canadiens de Fredericton de la AHL et en Europe. Il a aussi été l’adjoint de Jacques Demers avec le Lightning en 1998-99.

Il est présentement entraîneur des Phénix du Collège Esther-Blondin, au niveau midget AAA.

Son fils Sébastien a aussi atteint la LNH, principalement avec Montréal et Nashville, avant de prendre le chemin de la Suisse. Comme son père, il possède la nationalité française.

Sources: greatesthockeylegends.com, legendsofhockey.net, wikipedia.org

1 commentaire:

Raulent a dit…

Pauvre Paulin, en anglais y devait s'faire appeler Pauline.
Oublions pas l'autre fils de Paulin, Paulin Jr né en 77