Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

samedi 28 novembre 2015

Pour ou contre l'agrandissement des filets?





Un des sujets les plus chauds ces temps-ci dans le monde du hockey est le manque de buts marqués dans la LNH et avec quels moyens on peut améliorer la moyenne de buts par match. Un des moyens proposés qui déclenche le plus de réactions est l’agrandissement des filets. Pour ma part, malgré que ce changement irait à l'encontre de la tradition, je crois qu'il s'agirait d'un mal nécessaire et en y pensant bien je ne crois pas que l'on devrait s'en faire davantage avec cet aspect quelque peu surréavalué du respect des traditions et de la pureté du sport.

Je m'explique. Attendez quelques paragraphes avant de me crucifier.

À travers les âges, le hockey a constamment évolué et à chaque fois on a dû retrouver des puristes qui s'objectaient aux changements. De toute façon, quelle est la dernière fois que vous avez entendu parler d'un puriste qui était content? Je me considère d'ailleurs comme un puriste mais dans le sens que je préférerais retourner au hockey offensif des années 80-90. En fait plutôt le début des années 90 où je crois que c'était le juste équilibre. Je ne dis pas que c'est l'idéal et si de meilleures options existaient j'oublierais immédiatement ce concept mais je crois qu'à moins de réduire drastiquement l'équipement des gardiens, ce qui ne passera jamais, l'agrandissement des buts serait une option potable.

Les premiers buts avec filets (vers 1896)

Pour vous montrer à quel point on ne devrait pas s'en faire avec les changements de règlements, voici quelques changements au jeu qui ont eu lieu durant le dernier siècle. Certains de ces changements avaient pour but d'augmenter l'offensive mais aussi de la réduire à quelques reprises.

1911: Élimination de la position du 6ème attaquant, le "Rover".

1917: Autorisation aux gardiens de se laisser tomber sur la glace.

1921: Réduction des pénalités mineures de 3 à 2 minutes.

1927: Autorisation de la passe en avant et réduction des jambières des gardiens de 12 à 10 pouces. Limite de la longueur des bâtons à 53 pouces.

1929: Après une explosion de buts après l'introduction de la passe avant, c'est le début du règlement du hors-jeu pour diminuer ce nombre de buts. Ce règlement changera d'ailleurs à plusieurs reprises.

1934: Introduction du lancer de pénalité.

1937: Introduction du règlement du dégagement refusé.

1943: Introduction du règlement de la ligne rouge centrale. Ce changement est considéré comme le début de l'ère moderne de la LNH.

1956: Changement sur la durée des pénalités. Le jeu de puissance se termine après un but contre l'équipe punie. Auparavant, il pouvait se marquer autant de buts que possible durant les pénalités.

1969: Limitation de la courbe des bâtons.


1996: Limitation de la longueur des bâtons à 63 pouces.

1998: Règlement de la zone de protection du gardien. Aucun but accordé si un joueur adverse se retrouve (partiellement ou non) dans la zone du gardien.

1999: Élimination du règlement de la zone de protection du gardien. Introduction du point gagné pour une défaite en prolongation. Prolongation à 4 contre 4.

2000: Introduction du système à deux arbitres.

2005: Réduction de la zone neutre à 50 pieds. Élimination de la ligne rouge. Introduction de la zone de trapèze du gardien. Réduction de l'équipement des gardiens. Introduction de la fusillade.

Il ne s'agit ici que d'une petite partie des changements apportés au jeu depuis sa création. Comme vous pouvez voir, le hockey actuel est très différent de celui à l'origine. Que ce soit les lignes sur la glaces, les filets protecteurs, le nombre de joueurs, la durée du jeu, la durée des pénalités ou bien encore l'équipement des attaquants et des gardiens, le hockey est en constante évolution et cette notion de "tradition" est peut-être exagérée. On a également ajouté des publicités partout autour de la patinoire et dans un futur possible, des publicités sur les chandails. Je peux donc sympathiser et comprendre que l'on veuille garder la taille des filets intactes (quoique leur forme a changé à quelques reprises au cours des années). Mais je persiste à croire qu'on devrait les agrandir.



Les puristes aiment croire au respect de la tradition et ce dans tous les sports. Si on regarde vers le baseball, les fans aiment se dire que leur sport est pareil qu'à ses débuts mais ce n'est pas totalement exact. Il est vrai que le baseball est sensiblement le même qu'à ses débuts dans les années 1800 mais de nombreux changements aux règlements sont venus changer (souvent pour le mieux) le sport malgré que la base du jeu soit la même.

Au hockey, nous sommes présentement dans une période que l'on surnomme la "Dead puck era" où le nombre de buts par match est constamment en dessous de 6 par matchs depuis environ une vingtaine d'année. Ce terme est dérivé de celui de la "Dead ball era" au baseball. La dead ball era est une période de l'histoire du baseball où le jeu était davantage axé sur le jeu intérieur et où le vol de buts et les amortis sacrifices étaient essentiels à la victoire. Cette période débuta vers le début du 20ème siècle et dura environ 20 ans. À l'époque, les lanceurs étaient dominants et les coups de circuits étaient également plus rares, voire quasi inexistants. Par exemple, en 1908, au sommet de la dead ball era, les Cubs de Chicago étaient une des meilleures équipes de leur ligue et ils terminèrent la saison avec seulement 4 coups de circuits. À mesure que cette époque continua et que les lanceurs maîtrisaient de plus en plus le jeu, les moyennes au bâtons allèrent en diminuant et plusieurs joueurs et fans firent part de leur mécontentement.

La cause principale de la dead ball era était la balle de baseball elle-même. Il était commun à l'époque de n'utiliser qu'une poignée d'entre elles par match, chaque balle servant pour plus de 100 lancers. Les lanceurs avaient également recours à plusieurs trucs pour se donner un avantage. La balle était volontairement grafignée et lancée contre les murs pour l'assouplir et la déformer, ce qui la rendait plus difficile à frapper et surtout à frapper loin. En plus de leur trucs habituels, les lanceurs s’efforçaient de salir la balle le plus possible afin de la rendre plus difficile à voir pour les batteurs. En 1920, un accident tragique arriva lorsque le batteur Ray Chapman fut atteint mortellement à la tête par une de ces balles sales et difficiles à voir. La ligue imposa par la suite aux officiels de remplacer la balle dès que celle-ci devenait sale ou endommagée. Du jour au lendemain, la dead ball era disparût tandis que les moyennes au bâton et le nombre de circuits augmentèrent. En plus de ça, la fabrication de la balle avait progressivement changée dans les années précédentes. Ses matériaux étaient maintenant plus souples, ce qui avait aidé à augmenter légèrement les moyennes. À la même période, un certain Babe Ruth entra en scène et profita de ces nouveaux changements pour devenir le meilleur batteur de tous les temps et une vedette mondiale, ce qui revigora le baseball majeur après quelques années troubles.

Babe Ruth

À d'autres moments de son histoire, le baseball majeur modifia ses règlements pour soit diminuer ou augmenter l'offensive. Je pense surtout au niveau de la zone des prises. Après un trop grand nombre de circuits frappés lors de la saison 1961 on décida d'élargir la zone des prises, ce qui diminua l'offensive et fit la joie des lanceur. Donc si on peut modifier les éléments physiques du jeu comme la zone des prises et si on peut modifier la balle, l'élément principal du baseball, je ne vois pas pourquoi les filets de hockey ne pourraient pas être modifiés également.

Un autre facteur en faveur de l'agrandissement des filets, le plus évident selon moi est que les joueurs sont maintenant de gigantesques monstres, spécialement les gardiens de buts. L'équipement est plus gros et plus perfectionné et l'espace sur la patinoire et devant le filet est considérablement réduit. Il est d'ailleurs prouvé scientifiquement que les êtres humains sont plus grands de nos jours qu'il y a cent ans, ce qui a poussé les architectes et les urbanistes à repenser les villes et les maisons. Alors je me dis qu'agrandir les filets d'environ 3-4 pouces (on jase) ne ferait pas de tort pour l'épanouissement du jeu.

Je trouve que ça dénature autant le jeu que la fusillade, le "loser point" ou le 3 contre 3. Pas vous?

En plus, Ken Dryden faisait 6' 4"...

1 commentaire:

Sébastian Hell a dit…

On pourrait retourner à certains règlements avant, genre purger les deux minutes complètes des unitions minueres. Peut-être même interdire les dégagements pendant les punitions.

Aggrandir la glace aux dimensions Olympiques.

Etquand on regarde la photo de Dryden en considérant l'angle qui joue des tours, on voit que le bouclier est identique, le gant est semblable mis èa part la partie qui relie maintenant le pouce èa l'avant-bras et une couple de pouces de distance de plus du filet-mitaine; le masque est semblable à part l'angle ajouté qui dévie les ondelles, reste donc les jambières qui sont plus larges(la longueur m'importe peu, tant qu'un gardien de 7'6'' ne prendra pas la largeur du filet en papillon sans devoir mettre son bâton devant son 'five-hole') et le plastron qui est maintenant énorme et monte haut aux épaules pour protéger les clavicules, qui pourrait être à revoir.

Donc, j'essaierais de diminuer les plastrons avant d'agrandir le filet. Ce qui fait quatre changements avant d'en arriver là, aucun qui dénature le jeu.