Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

samedi 19 mars 2016

La (dé)fusion Barons/North Stars (4e partie)










Après le déménagement raté à Cleveland (1re partie), la fusion avec les North Stars (2e partie) et les années frustrantes au Minnesota (3e partie), les frères Gund étaient prêts à repartir de plus belle avec un autre projet de fou.

Après s'être fait refusé de déménager les North Stars en Californie, la ligue leur offrit une nouvelle franchise d'expansion à condition de trouver un acheteur qui garderait les North Stars au Minnesota. Ils auraient aussi droit de partir du Minnesota avec une partie des joueurs du système des North Stars, "dé-fusionnant" ainsi l'union de 1978 entre les North Stars et les Barons. C'est un peu une métaphore d'un mariage et d'un divorce en quelque sorte. Ils trouvèrent preneur en la personne de Howard Baldwin, un ancien propriétaire des Whalers de Hartford, pour acheter les North Stars et pouvaient donc finalement quitter le Minnesota. Ils eurent à débourser 50 millions pour leur équipe d'expansion mais comme ils vendirent les North Stars pour 31.5 millions, ils s'en sortirent à bon compte avec un nouveau marché et un nouvel aréna, chose qu'ils ne purent jamais accomplir au Minnesota.

Les Gund avait à coeur de réussir l'implantation d'une équipe dans la baie de San Francisco après l'échec des Seals à Oakland. Ils choisirent la ville branchée de San Jose comme domicile de leur nouvelle équipe qui serait connue sous le nom des Sharks en référence aux nombreuses espèces de requins que l'on retrouve dans l'océan pacifique dans cette région. Un autre nom était sur la table, les Blades, mais il fut rejeté à causes des connotations violentes du terme qui était aussi un nom de gang de rue. Les Sharks furent donc sélectionnés pour entrer dans la ligue pour la saison 1991-92, devenant ainsi la 22e équipe dans la LNH qui n'avait pas eu de nouveaux arrivants depuis l'absorption des quatre équipes de la WHA en 1979.


1991, la fin d'une époque au Minnesota


Mais avant de voir les Sharks sur la glace, il fallait d'abord procéder à une de mes choses favorites de tous les temps, c'est-à-dire un repêchage d'expansion doublé d'un repêchage de dispersion afin de "dé-fusionner" les North Stars. C'est le genre de chose qui donne généralement un mal de crâne au commun des mortels mais pour moi c'est comme du bonbon. Nous sommes à ce moment en mai 1991 et comme lors de la fusion de 1978, les termes de ce repêchage de dispersion furent assez compliqués. Les Sharks pouvaient choisir 24 joueurs non-protégés par les North Stars afin de créer la base de leur système. Les North Stars avaient le droit de protéger 14 patineurs et 2 gardiens ayant joué au moins 50 matchs dans la NHL avant la fin de la saison 1989-90. Les Sharks pouvaient également choisir 3 espoirs non-signés par les North Stars à l'exception des joueurs issus du repêchage de 1990. Après ce repêchage de dispersion, les Sharks pouvaient ensuite procéder à un repêchage d'expansion standard auquel les North Stars pouvaient également participer afin de compenser leurs pertes de personnel.

En premier, voici les 24 joueurs des North Stars choisis par les Sharks.

# Joueur Équipe en 1990-91 Ligue
1. Shane Churla (RW) Minnesota NHL
2. Brian Hayward (G) Minnesota NHL
3. Neil Wilkinson (D) Minnesota NHL
4. Rob Zettler (D) Minnesota NHL
5. Ed Courtenay (RW) Kalamazoo IHL
6. Kevin Evans (LW) Kalamazoo IHL
7. Link Gaetz (D) Kalamazoo IHL
8. Dan Keczmer (D) Kalamazoo IHL
9. Dean Kolstad (D) Kalamazoo IHL
10. Peter Lappin (RW) Kalamazoo IHL
11. Pat MacLeod (D) Kalamazoo IHL
12. Mike McHugh (LW) Kalamazoo IHL
13. Jarmo Myllys (G) Kalamazoo IHL
14. J. F. Quintin (LW) Kalamazoo IHL
15. Scott Cashman (G) Boston University H.E.
16. Murray Garbutt (C) Spokane WHL
17. Rob Gaudreau (RW) Providence College H.E.
18. Arturs Irbe (G) Dynamo Riga Soviet Championship League
19. Shaun Kane (D) Providence College H.E.
20. Larry Olimb (D) University of Minnesota WCHA
21. Tom Pederson (D) University of Minnesota WCHA
22. Bryan Schoen (G) Denver University WCHA
23. John Weisbrod (C) Harvard ECAC
24. Doug Zmolek (D) University of Minnesota WCHA


Parmi ces 24 joueurs, seulement 4 avaient joué à temps plein dans la LNH la saison précédente. Il s'agissait du dur-à-cuire Shane Shurla, Rob Zettler (originaire de Sept-Îles), Brian Hayward (ancien gardien du Canadien) et Neil Wilkinson. Quelques joueurs issus de leur club-école de Kalamazoo dans la IHL avaient joué quelques matchs avec Minnesota au cours des années précédentes, on remarque tout de suite le nom de Link Gaetz, un des joueurs les plus populaires lors de la première saison des Sharks (voir texte du 18 mai 2009).

J'ai d'ailleurs quelques cartes de cette sélection de joueurs provenant de Minnesota. J'aime particulièrement celle du gardien Jarmo Myllys avec son beau jacket des North Stars.




Peu de ces joueurs issus des North Stars se démarquèrent par la suite avec les Sharks. Hayward était en fin de carrière et à l'exception de son masque spectaculaire, il ne marqua pas beaucoup l'histoire des Sharks car il ne joua que très peu avant sa retraite en 1993. Gaetz ne joua que cette seule saison 1991-92 avant de débuter un long périple de matamore dans les mineures. Zettler et Wilkinson n'étaient que des joueurs de soutien marginaux et n'eurent pas un grand impact non plus. Il y eut toutefois deux exceptions lors de ce repêchage. Le plus notable fut le gardien letton Arturs Irbe qui fut repêché en 10e ronde en 1989 par les North Stars mais qui ne signa jamais avec eux. Il joua quelques matchs avec les Sharks lors de leur saison inaugurale et devint le gardien #1 de l'équipe à partir de 1993-94. L'autre joueur de renom fut Rob Gaudreau, un joueur issu des collèges américains qui connut une excellente saison recrue en 92-93 avec 43 points en 59 matchs mais ne joua jamais aussi bien par la suite.

Après ce repêchage de dispersion, on pouvait maintenant passer au repêchage d'expansion où les North Stars et les Sharks pouvaient choisir 10 joueurs chacun parmi les autres équipes de la ligue.


# Joueur  Repêché de Repêché par
1. Jeff Hackett (G) New York Islanders San Jose Sharks
2. Rob Ramage (D) Toronto Maple Leafs Minnesota North Stars
3. Jayson More (D) Montreal Canadiens San Jose Sharks
4. Dave Babych (D) Hartford Whalers Minnesota North Stars
5. Rick Lessard (D) Calgary Flames San Jose Sharks
6. Allen Pedersen (D) Boston Bruins Minnesota North Stars
7. Bob McGill (D) Chicago Blackhawks San Jose Sharks
8. Charlie Huddy (D) Edmonton Oilers Minnesota North Stars
9. Tim Kerr (F) Philadelphia Flyers San Jose Sharks
10. Kelly Kisio (F) New York Rangers Minnesota North Stars
11. Jeff Madill (RW) New Jersey Devils San Jose Sharks
12. Randy Gilhen (C) Pittsburgh Penguins Minnesota North Stars
13. David Bruce (LW) St. Louis Blues San Jose Sharks
14. Rob Murray (C) Washington Capitals Minnesota North Stars
15. Greg Paslawski (RW) Buffalo Sabres San Jose Sharks
16. Tyler Larter (F) Winnipeg Jets Minnesota North Stars
17. Bengt-Ake Gustafsson (F) Detroit Red Wings San Jose Sharks
18. Jim Thomson (RW) Los Angeles Kings Minnesota North Stars
19. Craig Coxe (C) Vancouver Canucks San Jose Sharks
20. Guy Lafleur (RW) Quebec Nordiques Minnesota North Stars


Contrairement au repêchage de dispersion, on retrouve ici davantage de joueurs vétérans dans ce repêchage, permettant aux deux équipes de se renflouer en terme d'expérience. Cependant plusieurs de ces joueurs ne firent que passer. Dave Babych, Charlie Huddy, Tim Kerr, Greg Paslawski, Randy Gilhen, Dan Keczmer et Jim Thomson furent subséquemment échangés à d'autres équipes.

Kelly Kisio, obtenu par les North Stars fut échangé aux Sharks contre Shane Shurla, un joueur qu'ils regrettaient d'avoir perdu précédemment, ce qui donna deux cartes Pro Set de Kisio en 1991-92.



















Mais l'histoire la plus loufoque de ce repêchage fut la sélection de Guy Lafleur au tout dernier rang par les North Stars. Lafleur avait annoncé sa retraite quelques semaines auparavant et tout le monde à travers la ligue était au courant, mais ses papiers de retraite n'étant pas officiellement complétés, il figurait donc toujours dans la liste des joueurs actifs non protégés par les Nordiques. Comme Lafleur avait déjà prévu de travailler avec les Nordiques à la fin de sa carrière, il se devait de se retirer en tant que Nordique afin de simplifier la transition de joueur à employé au sein de la même équipe. Le lendemain, les Nordiques échangèrent les droits sur le joueur Alan Haworth (qui jouait en Suisse depuis 2 ans) pour rapatrier Lafleur à Québec. Lafleur fut donc techniquement un North Stars pendant 24 heures tandis qu'Haworth ne revint jamais dans la LNH.

Je crois que les North Stars avaient simplement le goût de faire parler d'eux, un genre de doigt d'honneur à la ligue d'avoir accordé ce repêchage de dispersion aux Sharks car les dirigeants des North Stars étaient initialement contre le fait que les Sharks purent piger dans leur réserve de joueurs mais ils n'avaient pas vraiment le choix. Il est assez ironique de penser que Lafleur, qui aurait pu se retrouver avec les Seals lors du repêchage de 1971 (sans l'intervention du rusé Sam Pollock), aurait aussi pu terminer sa carrière avec les North Stars. Ça aurait été encore mieux si les Sharks avaient choisi Lafleur. Guy en turquoise...


L'étrange Cow Palace de San Francisco...

















Les Sharks débutèrent donc leurs activités en 1991-92. Leur nouvel aréna à San Jose n'était cependant pas terminé et ils jouèrent donc leur deux premières saisons dans le vétuste Cow Palace en banlieue de San Francisco. Étrangement, le Cow Palace fut initialement rejeté par la ligue et les Seals en 1967 mais semblait convenir en 1991 pour abriter temporairement les Sharks, ce qui rajoute une touche supplémentaire d'ironie dans cette saga.

Les Sharks jouèrent leur premier match le 4 octobre 1991 à Vancouver contre les Canucks et comme vous pouvez voir dans ce vidéo, leurs couleurs furent un grand succès. L'équipe, en tant qu'équipe d'expansion termina ses deux premières saisons où l'on s'attendait, c'est-à-dire dans la cave du classement mais ils eurent toutefois un énorme succès au niveau marketing. Leur marchandise était effectivement la plus vendue de la ligue (27% des ventes totales de la LNH en 1991-92) et seulement Michael Jordan et les Bulls de Chicago vendaient davantage de produits dérivés à l'époque. Les Seals avaient déjà porté du turquoise dans les années 70 mais ce ne fut pas autant un succès... Trop avant-gardiste je crois. En plus des frères Gunds, on retrouve donc beaucoup des Seals dans l'héritage des Sharks, même le logo est similaire à l'ancien des Seals.

Le hockey avait beaucoup changé depuis l'époque instable des années 70 et je crois que les conditions étaient nettement meilleures au début des années 90 pour que le hockey réussisse dans le nord de la Californie. Je pense entre autres à l'arrivée de Wayne Gretzky à Los Angeles en 1988 ainsi qu'à l'apparition de l'équipe des Hornets de Charlotte dans la NBA, également en 1988. Les Hornets, comme les Sharks après eux, eurent un énorme succès au niveau marketing avec l'introduction de leur maillot turquoise. On assista en fait à cette époque au début d'une ère très commerciale dans le sport et les Sharks surent en profiter à fond. J'aime surnommer cette époque "L'ère du turquoise" et j'y ai d'ailleurs consacré un autre article (voir texte du 30 novembre 2013).


Gordie Howe et George Gund en 1991

Après ces deux premières saisons à San Francisco, les Sharks débutèrent officiellement à San Jose pour la saison 1993-94 dans leur nouvel aréna et ils firent les séries pour la première fois cette année-là, surprenant d'ailleurs les Red Wings en première ronde. Ils refirent le coup la saison suivante aux Flames. Au tournant du millénaire, les Sharks étaient devenus une des meilleures équipes de la ligue et sont généralement assez constants depuis, tant sur la glace qu'au niveau des assistances. Leur aréna est également le plus bruyant de la ligue, étant normalement premier au niveau des décibels parmi les équipes de la LNH.

Les frères Gund ont donc finalement réussi leur projet dans la région de San Francisco. Le chemin pour y parvenir fut ardu et peu ordinaire mais au final ils ont gagné leur pari. Lou Nanne, l'ancien directeur-général des North Stars, déclara que les deux accords de fusion et dé-fusion avec la ligue que les Gunds orchestrèrent furent deux des accords les plus loufoques de tous les temps. En 2002, George et Gordon Gund vendirent les Sharks à un consortium d'affaire, le San Jose Sports & Entertainment Enterprise (SJSE). Gordon s'en départit totalement tandis que George garda 5% des parts des Sharks et garda un poste sur le comité des directeurs de l'équipe. Les deux frères avaient aussi gardé pied dans leur ville natale de Cleveland en achetant les Cavaliers dans la NBA en 1983, soit 5 ans après la fin des Barons. Ils se départirent également des Cavaliers peu après les Sharks en 2005. L'ainé des Gunds, George, décéda du cancer en janvier 2013 et les Sharks érigèrent une bannière en son honneur en plus de porter un écusson commémoratif durant la saison 2013-14.


R.I.P George Gund III (1937-2013)


Mais qu'est-t'il arrivé à l'autre entité de cette "dé-fusion" de 1991? Les North Stars, grandement oubliés dans cette histoire, n'ont pas connu une renaissance comme les Sharks après le départ des Gunds et encore une fois beaucoup d'événements en coulisse sont survenus et je n'ai d'autre choix que d'en parler. Ce sera donc à suivre encore une fois... dans une 5e partie. Je n'en sortirai jamais.



Sources:
http://www.startribune.com/former-north-stars-co-owner-george-gund-iii-dies/187037061/
wikipedia

1 commentaire:

Luric a dit…

Excellent topo!