Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

jeudi 28 décembre 2017

Mise à jour sur les mascottes de la LNH








En décembre 2009, dans les premiers balbutiements du site, j'ai écrit un article où je faisais le tour de toutes les mascottes de la NHL. J'avais par la suite fait un sondage auprès des premiers lecteurs du blogue afin de savoir quelle était leur mascotte préférée qui n'est pas Youppi, quand même... Les lecteurs avaient nommé Blades, la mascotte des Bruins, comme leur préférée. Étrangement, ce texte est toujours lu, ce qui fait qu'une petite mise à jour sur ce qui fait dans les mascottes de la LNH depuis décembre 2009 pour vous mettre à jour sur le sujet!



Voici donc ce qui s'est déroulé dans la LNH depuis 2009:

-Suite au déménagement des Thrashers d'Atlanta, Thrash, cette mascotte à qui on a ajouté des dreads un jour lors de cette période où étrangement, les Thrashers voulaient acquérir le plus de joueurs de couleur possible pour officieusement attirer le marché afro-américain, a été mis au rancard, suite au déménagement de l'équipe en 2011... J'ose penser que personne ne s'ennuiera de



-Suite au déménagement des Thrashers à Winnipeg pour devenir les Jets, cette équipe fit de Mick E. Moose, la mascotte du Moose du Manitoba, lors de l'arrivée de l'équipe en 2011. Cette mascotte ayant été pendant près de 15 ans la mascotte de la très populaire équipe. C'est donc dans le souci de marquer le lien d'attachement entre les fans du Moose, qui prenaient alors le chemin de St-John's et l'arrivée des Jets qu'on décida de "rappeler" Mick E. Moose du club-école des Jets. De plus, avec le retour du Moose l'an dernier, Mick agit comme mascotte des deux équipes.



-Les propriétaires de Jets ne savent toujours pas où est passé la mascotte de la première incarnation de l'équipe, Benny...



-Lorsqu'ils ont introduit leur troisième chandail arborant le célèbre canon qui retentit lors de chaque but de l'équipe, les Blue Jackets de Columbus ont introduit une mascotte nommée Boomer. Cette mascotte gonflable en forme de canon ne fit pas l'unanimité apparemment en raison de sa forme phallique. Je dois être moins tordu, parce que le fait d'avoir l'air d'un organe sexuel n'était pas nécessairement la chose la plus traumatisante pour moi.  Je dirais que les roues sur les côtés de la mascotte et le style mascotte gonflable étaient plus choquantes, du moins, ça ne me faisait pas penser à un pénis... Néanmoins, Boomer fut très rapidement mis sur la touche... On remercie les Blue Jackets d'avoir abandonné cette horreur...


Les Jackets sont depuis revenus à Stinger, un "yellowjacket" (une guêpe).  Yellowjacket, Blue Jacket, la comprenez-vous?  Mais il n'est plus jaune, mais bien vert...


-Lors du déménagement des Islanders à Brooklyn, la direction du Barclays Center décida de ne pas déménager Sparky the Dragon, mascotte très associée au Nassau Coliseum. Je vous rappelle que Sparky était à l'origine la mascotte des Dragons de New York, une équipe de football d'aréna. Après quelques mois suite à l'arrivée des Islanders à Brooklyn, la direction du Barclays Center décida d'introduire à nouveau Sparky. C'est donc entre deux périodes d'un match entre les Islanders et les Maple Leafs que Sparky sortit de sa courte retraite!


-Lorsque les Stars de Dallas ont fait leur changement de chandail en 2014,  ils ont introduit une mascotte nommée Victor E. Green. Probablement le cousin du Phillie Phanatics et du Green Monster, cette mascotte avec des bâtons de hockey comme antennes est la première mascotte des Stars.


-L'an dernier, lorsque les Kings de Los Angeles firent du Reign d'Ontario leur club-école dans la AHL et introduisirent un chandail ressemblant au chandail du début des années 90, ils firent d'une pierre deux coups.  Ils réintroduisirent leur mascotte de la même époque, Kingston, comme mascotte du Reign. Malgré que Bailey, la mascotte des Kings, soit une des mascottes les plus cools de la NHL, je me demande pourquoi on a remisé cette mascotte qui est quand même aussi cool. 


-La mascotte non-officielle des Whalers d'Hartford, Pucky the Whale, a été une mascotte du Whale du Connecticut lors du bref moment où le Wolfpack d'Hartford utilisa ce nom.  On s'était donc inspiré de la petite baleine sur les épaules des Whalers lors de l'entrée de l'équipe dans la LNH.  Depuis que le Whale redevint le Wolfpack, Pucky est devenue la mascotte des quelques fans de hockey du Connecticut qui veulent le retour du hockey de la LNH dans ce coin de pays.  La mascotte porte le logo de la baleine qui était sur les épaules des Whalers comme chandail...



-Les Oilers ont depuis janvier Hunter, un lynx.  Il s'appelle ainsi en l'honneur de "Wild Bill" Hunter, le fondateur de l'équipe.  Peut-être que Youppi aurait dû s'appeler O'Brien?  De plus, il porte le numéro 72, l'année de fondation de l'équipe (comme c'est souvent le cas pour les mascottes). 



-Le plus récent membre de la confrérie des mascottes est Chance, un monstre de Gila, ou si vous préférez une sorte de lézard lent et venimeux, qui anime les matchs des Golden Knights.  Reste à voir si les enfants veulent recevoir un câlin d'un lézard venimeux... 



Aucun commentaire: