Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mardi 16 décembre 2014

Ces numéros intouchables


Certains numéros devraient rester la propriété d'un seul joueur, tellement ce joueur fut marquant pour son époque. Prenons le #99, nous pensons tout de suite à Wayne Greztky ! Le #66, c'est le visage de Mario Lemieux qui nous vient en tête. Pour certain, le #88 est celui d'Eric Lindros. Pourtant, pendant ou après leur règne, certains joueurs eurent l'audace d'endosser le même numéro.

#99

Wayne Gretzky a toujours dit que son idole était Gordie Howe, qui portait le numéro 9. Ce numéro n'étant pas disponible lors de son arrivée avec les Greyhounds de Sault-St-Marie, on lui conseilla de doubler le 9, afin d'obtenir le numéro que nous connaissons aujourd'hui. Dans la longue histoire de la LNH, seulement 2 autres joueurs portèrent le fameux #99.



Wilf Paiement avait auparavant porté ce numéro dans les rangs junior avec les Flyers de Niagara Falls de la Ontario Hockey Association. Lors de son arrivée dans la LNH en 1974 avec les Scouts de Kansas City, il portait le numéro 9. Il garda le même numéro lorsque l'équipe déménagea au Colorado. Il fut échangé en décembre 1979 par les Rockies aux Maple Leafs de Toronto. Le numéro 9 étant déjà utilisé par Dan Maloney, Paiement arbora le fameux #99 jusqu'en 1983, alors qu'il fut échangé aux Nordiques de Québec. Avec le Fleurdelisé, il arbora le numéro 27. Il termina sa carrière professionnelle en 1988, après des passages avec les Rangers, les Sabres et les Penguins.


Après avoir été échangé par les Sabres de Buffalo au Jets de Winnipeg au cours de la saison 1980-81, Rick Dudley porta 2 numéros différents pendant son court séjour à Winnipeg : le #32 et le chandail #99. Je ne sais pas par contre lequel des 2 chandails il arborait à la fin de la saison, sa dernière au sein de le LNH. Pourtant, avec les Sabres, il portait le numéro 17 !

C'est donc dire que, pendant la saison 1980-81, 3 joueurs de la LNH portaient le #99. Un seul pourtant marqua l'imaginaire ! Il faut par contre dire que Gretzky n'avait pas encore bâti sa réputation à son péroxisme ! Depuis sa retraite en 1999 (ça semblait prévu d'avance), le numéro 99 fut retiré par la LNH, donc, plus aucun joueur ne peut le porter, pourtant ...


Lors de la saison 2012-13, écourté dû à la grève des joueurs, Nicklas Backstrom alla jouer une vingtaine de match dans la KHL avec le Dynamo de Moscou. Il décida de porter le 99 afin de rendre hommage à Gretzky. Cependant, devant le tollé que cette décision créa, il décida de changer pour un autre numéro peu utilisé !

À noter que 3 joueurs du Canadiens ont déjà porté le #99 ! Ce fut lors de la saison 1934-35. (voir texte du 12 mai 2009)

#66

Étant rapidement comparé à Gretzky avant même son arrivé dans le junior, Mario Lemieux se fit conseiller de porter un numéro qui allait frapper l'imaginaire : le #99 à l'envers !! Il donna des maux de têtes aux défenseurs de la LHJMQ avec ce numéro au sein des Voisins de Laval, avant d'en faire le numéro fétiche de plusieurs fans des Penguins de Pittsburgh.


Ce n'est pas avec le numéro 29 que fit son entrée dans la LNH le matamore des Canucks de Vancouver Gino Odjick en 1990, mais bien avec le numéro #66. Deux bagarres et une expulsion de partie plus tard, Odjick alla voir le responsable de l'équipement et lui demanda un autre numéro que celui de Mario Lemieux. Il ne voulait pas porter la responsabilité d'un tel numéro. Il garda le #29 pour le reste de sa carrière, à l'exception de son passage avec les Islanders où il porta le #24. Ce fut toutefois étrange de le voir en action avec le Canadiens tout en portant le numéro de Ken Dryden.


Il fallait avoir tout un culot pour porter le numéro 66 avec les Flyers, rivaux naturel des Penguins et de leur #66, Mario Lemieux. C'est pourtant ce que fit Yanick Dupré (voir texte du 19 juillet 2012) lors de son seul match en 1991-92. Il porta le #15 lors de la saison 1994-95 pour 22 matchs et le #18 en 1995-96 pour 12 matchs.


J'ai de la difficulté à comprendre comment quelqu'un de la direction des Flames de Calgary accepta que T.J. Brodie porte le dossard #66 lors des 3 matchs de sa 1ere saison dans la LNH en 2010-11. Cela faisait déjà près de 5 ans que Mario Lemieux avait pris sa retraite définitive, et Brodie ne ressemble en rien à un Mario Lemieux ! Bref, depuis, Brodie à réussit à faire sa niche au sein de la brigade défensive des Flames, mais porte désormais le numéro 7.

#88

Eric Lindros (voir texte du 27 octobre 2013) devait être "The Next Big Thing" lors de son arrivée dans les rangs juniors. Il personnifiait le nouvel type de joueur : grand et robuste, tout en étant extrêmement habile. Il avait tout pour lui et pour devenir la prochaine grande vedette de la LNH. Les commotions cérébrales qu'il a subit ainsi que son incapacité à toucher à la coupe Stanley ont fait en sorte de pâlir son étoile.


Le #88 est présentement porté par 4 joueurs dans la LNH. Parmi eux, Patrick Kane et Brent Burns sont établi depuis plusieurs saisons au sein du circuit Bettman. David Pastrnak et Nate Schmidt sont les 2 autres joueurs à arboré ce numéro. Peter Mueller a également endossé le #88 pendant sa carrière dans la LNH.


Petite photo pour le plaisir : Pour ceux qui l'ignorait, Joe Sakic portait également le numéro 88 à sa saison recrue avec les Nordiques de Québec en 1988-89. C'est Michel Bergeron qui aurait suggéré à Sakic de prendre le #19 , rendu vacant dû à la retraite d'Alain Côté. Owen Nolan portait également le #88 en 1990-91, avant de devenir plus célèbre avec le numéro 11. Je suppose que le #88 à par la suite été "barré" par les dirigeants des Nordiques suite au refus de Lindros de se joindre à eux après qu'il ait été repêché par le Fleurdelisé !


#87

Sidney Crosby n'est pas encore une légende équivalente à Lemieux ou Gretzky, pourtant, lorsque l'on pense au #87, c'est au centre des Penguins et ancien de l'Océanic que l'on pense. Pourtant, depuis son entrée dans la ligue, trois autres joueurs ont endossé le même numéro.


Présentement avec les Capitals de Washington, ce joueur appartenant au Phoenix de Sherbrooke dans la LHJMQ, Liam O'Brien porte le numéro 87. Pierre Turgeon, lors de ses dernières saisons dans la LNH avec l'Avalanche du Colorado endossa également le numéro de Sid the Kid. Finalement, Donald Brashear porta fièrement ce numéro depuis 2002 lors de ses passages avec les Flyers, les Capitals et les Rangers.

Bonus :
#69

Le numéro que chaque ligue de bière qui se respecte doit avoir. Seulement deux joueurs portèrent le #69 dans la LNH. Mel Angelstad (voir texte du 14 février 2010) fut le premier à endossé ce chandail lors de la saison 2003-04, avec les Capitals de Washington. Il fallut attendre l'arrivée de Andrew Desjardins en 2010 avec les Sharks de San Jose pour voir réapparaître ce numéro gravois sur un chandail de la LNH. En 2012, le commissaire de la ligue, Gary Bettman, aurait personnellement demandé à Desjardins de changer de numéro. Depuis ce temps, Desjardins porte le numéro 10.

J'aurais pu continuer avec le #77, ayant appartenu à de grands joueurs (Paul Coffey, Raymond Bourque, Phil Esposito, et même Pierre Turgeon à Dallas) comme à de moins bons (Tom Gilbert), le #9 (Maurice Richard, Gordie Howe, Bobby Hull), etc., mais ces numéros ont été porté par plusieurs autres joueurs qui ne sont pas toujours digne de mention !

Sources :
hockey-reference.com
"Trajectoires : Gino Odjick", RDS
http://nhlsam.blogspot.ca/2009/07/sakic-prend-sa-retraite.html

5 commentaires:

Sébastian Hell a dit…

La plupart des cartes recrues de Chris Higgins le montrent portant le 88:
https://www.google.ca/search?q=chris+higgins+88+habs&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ei=UR-RVI__LYqdNtSPgogO&ved=0CAgQ_AUoAQ&biw=1538&bih=802#tbm=isch&q=chris+higgins+88+rookie+card&imgdii=_

Il a déjà refusé de m'en signer une, par contre, m'indiquant que non seulement il signe peu pour des adultes, mais que quand il le fait, c'est exclusivement avec son numéro officiel (21).

Top Net! a dit…

Je pense pas que le 77 est intouchable, même chose pour le 88. Le 77 a tellement été porté et Lindros est pas une légende du niveau du 66 et 99.

Kirk McLean a dit…

Je me suis longtemps demandé si j'insérais le 88 dans l'article, mais vu l'ÉNORME buzz qui entourait Lindros à l'époque, je me voyais mal sauter par dessus.

Mateo l a dit…

Il y a pas un certain Delisle qui a porté le 88 à Mtl au début des années 2000

keithacton a dit…

@ Mateo

Xavier Delisle a effectivement joué 14 matchs avec les Canadiens en 2000-01 en portant le 88.