Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

jeudi 26 décembre 2019

Collection de programmes #1




L'autre jour j'ai bien aimé vous présenter ma nouvelle passion qui est de trouver un maximum de ces nombreuses vieilles publications papier d'équipes de la LNH. Que ce soit des programmes de matchs, des guides médias ou bien des albums annuels (yearbooks), j'adore me faufiler dans les coulisses de l'internet pour en trouver des nouveaux. Comme j'en ai déjà une bonne banque d'accumulés, je vais commencer une nouvelle série d'articles où je vais en prendre au hasard et tenter de les commenter. Parfois je vais me concentrer sur certaines équipes ou sujets mais pour aujourd'hui je vais y aller random, alors allons-y.




J'adore ce programme des Islanders. Il date de leur saison inaugurale de 1972-73 et on dirait que ça parait dans l'attitude désinvolte de leur premier gardien #1, Gerry Desjardins. J'aime aussi la typographie du ''Islanders'' dans le haut.




Lorsque les Flames étaient en reconstruction après avoir graduellement perdu le restant de leur noyau champion de 1989 (voir texte du 5 septembre 2019) ils mirent l'emphase sur la jeunesse et introduisirent la campagne ''Young Guns''. À ne pas confondre avec les cartes Upper Deck du même nom, cette campagne est synonyme de mauvais souvenirs pour les fans des Flames car en plus d'être en reconstruction, ils devaient contempler ces mauvais chandails et quelques-uns de ces ''Jeunes pistolets'' ne furent que des pétards mouillés ou bien n'ont pas pu rester longtemps à Calgary. Ce fut le cas pour la majorité des joueurs sur ce programme...

Dans l'ordre on retrouve Valeri Bure, Jason Wiemer, Jarome Iginla, Derek Morris, Cory Stillman et le capitaine Todd Simpson à l'avant. À l'exception d'Iginla, aucun de ces joueurs n'était avec l'équipe à partir de 2002. Également il n'y avait pas que des Young Guns à Calgary en 1998-99, on retrouvait entre autres des ''Old Pistols'' comme Phil Housley, Steve Smith et Ken Wregget.

Comme bonus on retrouve également le slogan de la ligue ''Coolest game on earth''. On retrouvait ce slogan partout à l'époque. Personnellement je m'en rappelle surtout parce que l'intro de NHL 98 est gravée dans ma rétine pour l'éternité.




Beau programme rétro datant de 1953. On voit bien la provenance de cette publication avec la publicité de Buick dans le bas...




Un programme datant de 1934 entre les deux équipes montréalaises et locataires du Forum, ce qui nous donne l'étrange affrontement ''Canadiens vs. Montréal''. On se demande pourquoi ils n'ont pas simplement mis ''Canadiens vs. Maroons'' mais il ne faut pas oublier que le nom ''Maroons'' n'était pas le nom officiel de l'équipe mais plutôt le surnom commun donné par les fans et les journalistes. Le vrai nom de l'équipe était officiellement le ''Montreal Professionnal Hockey Club''. À la base, les fondateurs de l'équipe désiraient ressusciter les Wanderers mais lorsqu'ils échouèrent à sécuriser les droits sur ce nom, ils se contentèrent de ce nom plus générique et n'ont jamais officiellement changé pour les Maroons.

Histoire d'assouvir complètement ma curiosité, l̶e̶s̶ ̶M̶a̶r̶o̶o̶n̶s̶ le Montral Professionnal Hockey club remporta ce match 1-0. Hooley Smith marqua l'unique but du match et Dave Kerr obtint le blanchissage.




Dernier guide média de l'histoire des Flames d'Atlanta avant leur déménagement à Calgary. J'aime bien le masque du gardien de ce que je pense être les Rangers. Il s'agirait probablement de John Davidson car il portait exactement ce masque.




Un programme plus récent soit celui du premier match de l'histoire des Blue Jackets le 7 octobre 2000. J'aime bien le style rétro de ce programme et le petit ''double-zéro'' sur la manche du joueur. 

Les Blackhawks remportèrent ce match 5-3 et c'est Bruce Gardiner qui marqua le premier but de l'histoire des Blue Jackets et de leur aréna. Du côté des Hawks, Tony Amonte récolta 2 buts et 1 passe.



J'adore celui-ci. Wayne était vraiment très gentil avec les jeunes spectateurs et surtout les jeunes joueurs pee-wee qui venaient jouer avec eux durant les pratiques et les échauffements. Celui-ci a vraiment l'air content. 

Ah... on vient de me dire qu'il ne s'agit pas d'un jeune pee-wee mais bien du jeune gardien Andy Moog qui en était alors à sa deuxième saison...




Un de nos joueurs fétiches ici à LVEUP, Mike Liut et les champions de la division Adams de 1986-87, les Whalers de Hartford.




J'ai récupéré celui-ci de mon article passé sur la fameuse fusion North Stars/Barons de 1978. Un sujet dont je pourrais parler pendant des semaines. Pour ce nouveau départ, les North Stars profitèrent de l'occasion pour mettre à jour leur chandail (ils ajoutèrent des bandes jaunes plus larges dans le bas et les manches).

Je vous retranscrit ici la discussion interne du département marketing des North Stars:

- Pour illustrer notre nouvelle direction après cette fusion, il faudrait une belle couverture pour le nouveau programme 1978-79. Demandez au graphiste de concevoir quelque chose qui représente la fusion des deux équipes et notre nouveau chandail par le fait même.
- On a pas de graphiste. Il est resté à Cleveland.
- Ah bon! Donc allez chercher deux vieux chandails dans le container avant que les éboueurs passent. Crissez-nous ça sur une table et prenez ça en photo.




Guide média des Capitals de 1978-79 avec illustration de Guy Charron sur le devant. Je ne sais pas si je trouve ce guide beau ou horrible. Il tombe en fait dans la zone grise entre ''vieille merde'' et ''charme rétro''.




Guide média de la première édition des Devils du New Jersey après le déménagement du Colorado en 1982. Celui-ci tombe absolument dans la catégorie charme rétro mais je remets quelque peu en doute le concept... Je me demande s'ils ont tenté de faire comme les North Stars et les Barons en démontrant la métamorphose d'une ancienne équipe à une nouvelle. Peut-être que c'est ça mais peut-être que non également.

Je crois apercevoir en arrière-plan des éléments du logo des Rockies comme les cercles de couleurs derrière le gardien et le fond bleu peut-être? Les étoiles n'ont cependant aucun rapport. On dirait que le chandail et l'identité du club n'étaient pas encore complètement définis car il reste des éléments vides sur le chandail.




2-3 ans plus tard nous retrouvons les Devils dans ce que je crois être une possible blague envers Wayne Gretzky et ses commentaires sur les Devils, où il déclara qu'il s'agissait d'une organisation ''Mickey Mouse''. Cependant au lieu d'avoir une mascotte de style Mickey Mouse, les Devils avaient Mel Bridgman...

Aucun commentaire: