Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

dimanche 2 février 2020

Équipe All-star des oubliettes #22 - Flyers de Philadelphie





Re-bienvenue à cette interminable série (commencée en 2017) sur ces joueurs vedette dont on ne se rappelle pas le passage avec telle ou telle équipe. Aujourd'hui nous en sommes rendus aux Flyers de Philadelphie. J'achève, j'achève... L'intérêt s'est quelque peu estompé en 3 ans je l'admets mais tel un directeur général des Flyers qui se cherche un gardien de but, je me dois de persévérer...




Je vous rappelle rapidement la formule, il s’agit de la meilleure équipe de tous les temps de la franchise mais composée des joueurs vedettes les plus oubliés à avoir porté leur uniforme, que ce soit par la longueur du séjour (généralement en bas de 100 matchs) ou par oubli collectif. Il s’agit de choix très subjectifs, basés selon ma propre mémoire et parfois le terme “vedette” est assez subjectif également. Parfois aussi, j'omets d'inclure un joueur pour le mettre dans une autre équipe. Je les ajoute cependant dans les mentions honorables.

Allons-y donc.

Articles précédents de la série:
AnaheimBostonBuffaloCalgaryChicagoArizonaCarolineColoradoColumbusDallasDetroit, Edmonton, Floride, Los Angeles, Minnesota, Montréal , Nashville, New Jersey, New York Islanders, New York Rangers, Ottawa


ATTAQUANTS

Dale Hawerchuk
67 matchs (1996-97)

Après 9 saisons à Winnipeg et 5 autres saisons à Buffalo, Hawerchuk signa avec les Blues de St.Louis pour la saison 1995-96. Il récolta 41 points en 66 matchs avec les Blues mais ces derniers, sous les ordres de Mike Keenan, voulaient répéter la recette des Rangers de 1994 soit de remplir leur alignement avec des ex-Oilers des années 80. Après avoir acquis Wayne Gretzky en février 1996, les Blues envoyèrent Hawerchuk aux Flyers contre Craig MacTavish, réunissant ce dernier avec Gretzky et d'autres ex-huileux comme Grant Fuhr, Charlie Huddy et Esa Tikkanen. 

Hawerchuk termina la saison en force avec Philadelphie, récoltant 20 points en 16 matchs et 9 autres points en 12 matchs des séries. Il fut blessé lors de sa deuxième saison avec l'équipe en 1996-97, ne jouant que 51 matchs. Il put cependant participer à la finale de la Coupe Stanley pour la première et dernière fois de sa carrière au printemps 1997 mais les Flyers furent balayés en 4 matchs par Detroit et Hawerchuk prit sa retraite à l'âge de seulement 34 ans dû à une maladie dégénérative à la hanche. Il fut introduit au temple de la renommée en 2001 soit à sa 2e année d'admissibilité. Il est présentement aux prises d'un cancer de l'estomac et on lui souhaite bonne chance dans ce combat.


Kevin Stevens
23 matchs (2000-01)

Celui-ci n'était plus qu'une vedette déchue lors de son court parcours en fin de carrière avec les Flyers, mais je l'ai préféré à des joueurs plus illustres pour le facteur ''bizarre'' de voir cette ancienne vedette des Penguins avec leurs grands rivaux de la Pennsylvanie.

Stevens connut plusieurs problèmes de dépendance à partir de 1993, en plus de subir une terrible blessure au visage durant les séries de 1993 contre les Islanders. Après cela, il ne fut jamais vraiment le même et sauta d'équipe en équipe durant le reste de sa carrière. Son séjour à Philadelphie arriva suite à ce qui fut probablement son moment le plus bas, soit lors de son arrestation durant la saison 1999-00 alors qu'il jouait pour les Rangers. Après un match contre les Blues, il fut arrêté dans un hôtel de St.Louis en possession de crack et accompagné d'une prostituée. Il fut ensuite admis dans le service d'aide de l'association des joueurs et ne rejoua plus de la saison avec les Rangers. Les Flyers lui donnèrent une chance durant l'été, mais il ne joua que 23 matchs avec eux (2 buts et 7 passes).  Il fit un retour avec les Penguins, apparemment sous la recommandation de Mario Lemieux qui voulait le ravoir avec son équipe. Il récompensa bien son illustre coéquipier et maintenant patron, alors qu'il récolta 23 points en 32 matchs pour terminer la saison 2000-01. Il fut également un bon vétéran durant le parcours des Penguins en séries, alors qu'ils se rendirent jusqu'en finale de conférence. Il joua ensuite seulement 32 matchs la saison suivante avant de prendre sa retraite.



Jaromir Jagr
73 matchs (2011-12)

Un autre ex-Penguin dont le facteur ''bizarre'' vient faire pencher la balance pour son inclusion dans cette équipe. C'était bizarre de voir Jagr en Flyer et aussi bizarre de le revoir dans la LNH après trois ans passés dans la KHL. J'aurais pu mettre Jagr dans plusieurs autres équipes, alors qu'il effectua en quelque sorte une longue tournée d'adieu dans la LNH en passant d'une équipe à l'autre. J'aurais donc pu le mettre dans l'équipe des Bruins, des Stars, des Devils ou des Flames par exemple où il joua encore moins qu'avec les Flyers. Mais avouez que c'est plus étrange en Flyer...

Quoiqu'il en soit, il ne joua que cette seule saison 2011-12 avec les Flyers, récoltant 54 points et 8 autres en 11 matchs des séries. Il signa avec les Stars de Dallas la saison suivante.


*BONUS

Adam Oates
14 matchs (2002)

J'inclus Oates ici comme bonus alors que je l'ai préféré plus tôt dans mon équipe des Oilers. Cependant je me devais d'y faire une quelconque mention ici. Alors que les Capitals n'allaient nulle part durant la saison 2001-02, ils se départirent de Oates à la date limite des transactions. Les Flyers payèrent le gros prix pour l'obtenir soit le gardien Maxime Ouellet et leur choix de première, deuxième et troisième ronde en 2002. Les Flyers furent chanceux que les Capitals ne repêchèrent rien d'intéressant avec ces choix, car ils se firent éliminer en première ronde par les Senators et Oates ne fut pas re-signé par l'équipe durant l'été.


Mentions honorables: 
Al Secord (20 matchs 1988-89), Alexei Zhamnov (20 matchs 2003-04), Petr Nedved (49 matchs 2005-07), Nikolai Zherdev (56 matchs 2010-11), Geoff Sanderson (58 matchs 2006-07), Vaclav Prospal (77 matchs 1996-2008), Tony Amonte (93 matchs 2002-04), Peter Forsberg (100 matchs 2005-07), Vincent Lecavalier (133 matchs 2013-16), Darryl Sittler (191 matchs 1981-84)



DÉFENSEURS

Vladimir Malakhov
6 matchs (2004)

L'ex-défenseur vedette (et paria) du Canadien joua 4 saisons avec les Rangers suite à son court passage avec les Devils après son échange du Canadien en 1999-2000. Il fut échangé aux Flyers vers la fin de la saison 2003-04. Il joua 6 matchs pour clore la saison avec les Flyers et 17 autres en séries. Il signa de nouveau avec les Devils au retour du lock-out, mais il fut libéré par l'équipe avant le nouvel an et ce furent ses derniers matchs en carrière.


Ulf Samuelsson
49 matchs (1999-2000)

J'aurais pu une fois de plus inclure mon grand ami Paul Coffey dans une de ces équipes, alors qu'on le retrouve dans celles de Boston, Caroline, Chicago et Los Angeles mais à un moment donné, il faut s'arrêter... J'ai donc décidé de compléter le trio d'ex-Penguins avec les Flyers en incluant plutôt notre ami Ulf Samuelsson qui, comme Malakhov après lui, joua 4 saisons avec les Rangers avant d'être échangé aux Red Wings en mars 1999. Il ne retourna pas à Detroit cependant, étant ignoré durant l'été lors des signatures de joueurs autonomes. Il dut attendre le début de la saison pour trouver preneur. Alors que les Flyers avaient mal commencé leur saison avec une fiche de 1-5-1, ils se tournèrent vers Samuelsson pour venir un peu colmater les brèches. Les Flyers se redressèrent et terminèrent tout de même champions de leur division, mais ce fut la fin pour Samuelsson alors qu'il joua sa dernière saison en carrière et ne termina pas la saison avec l'équipe, jouant seulement 49 matchs.

En fait lorsqu'on pense aux Flyers et à Samuelsson, on pense davantage à Kjell Samuelsson qui, contrairement à la croyance populaire, n'est pas le frère de Ulf.



Bon ok...

*BONUS

Paul Coffey
(94 matchs 1996-98)


Mentions honorables:
Hal Gill (6 matchs 2013-14), Zarley Zalapski (12 matchs 1999-00), Rob Ramage (15 matchs 1993-94), Alexei Zhitnik (31 matchs 2006-07), Dave Babych (39 matchs 1997-99), Steve Duchesne (89 matchs 1991-99)


GARDIEN

Sergei Bobrovsky
83 matchs (2010-12)





Normalement, j'essaie de ne pas inclure des espoirs qui ont connu leur éclosion ailleurs, mais l'histoire de Bobrovsky était plus intéressante que mes autres choix comme Jeff Hackett ou Sean Burke... Il y avait bien John Vanbiesbrouck mais ce dernier a joué plus de 100 matchs avec l'équipe et je l'avais déjà inclus dans l'équipe des Devils.

Vous connaissez tous l'histoire des ennuis de gardien chez les Flyers, et bien en voici un chapitre assez pathétique, probablement le plus pathétique d'ailleurs. Désirant un gardien #1 établi, les Flyers signèrent Ilya Bryzgalov à un faramineux contrat de 9 saisons et 51 millions de dollars au mois de juin 2011. Pour faire de la place sur leur masse salariale, les Flyers se débarrassèrent de Jeff Carter (aux Blue Jackets) et de leur capitaine Mike Richards (aux Kings). Bryzgalov connut une bonne première saison, malgré une inconstance chronique et plusieurs dégelées, mais au final, il termina avec une fiche de 33-16-7 et 6 blanchissages. Il fit également parler de lui à plusieurs reprises pour ses déclarations dans les médias. Les Flyers misèrent tout de même sur lui et échangèrent son adjoint Bobrovsky, également aux Blue Jackets, en juin 2012. Bobrovsky en était alors seulement à sa deuxième saison dans la LNH et s'en sortait relativement bien, mais l'équipe opta pour Bryzgalov et il fut échangé aux Jackets contre 3 choix de repêchage qui n'aboutirent pas à grand chose.

Lors de la saison suivante en 2012-13, saison écourtée par une autre grève, Bobrovsky devint le numéro un des Blue Jackets, les mena presque en séries et remporta le premier de deux trophées Vézina. Pendant ce temps, Bryzgalov continua de s'enfoncer et les Flyers réalisèrent qu'ils avaient un long problème avec ce contrat. Heureusement, ils purent utiliser un de leurs ''rachat d’amnistie'' ou ''compliance buyout'' offert par la nouvelle convention collective pour racheter le contrat de Bryzgalov après la saison 2013. Selon cette ''amnistie'', le contrat de Bryzgalov fut racheté pour les 2/3 du montant restant au contrat sur le double d'années restantes et cette somme n’apparaît pas sur la masse salariale. Ceci veut dire que depuis 2013, les Flyers doivent payer annuellement 1 642 857$ à Bryzgalov et ceci durera jusqu'en 2027... De la folie pure. Ils utilisèrent leur autre rachat sur Daniel Brière mais ensuite ils signèrent Mark Streit et Vincent Lecavalier...


Mentions honorables:
Michel ''Bunny'' Larocque (2 matchs 1982-83), Cam Talbot (4 matchs 2018-2019), Sean Burke (26 matchs 1997-04), Jeff Hackett (27 matchs 2003-04), John Vanbiesbrouck (112 matchs 1998-00)

2 commentaires:

Unknown a dit…

très bon article, bravo.
J'avais oublié ce chandail de la première photo, une horreur, as-t-il été porté souvent ?

RaySheppard a dit…

Quand même assez longtemps, de 2002 à 2007.
Merci de nous lire.